Séminaire Science-Décision-Action RockTheAlps : « Risque rocheux et les forêts de protection », Grenoble

Le prochain séminaire du réseau Science-Décision-Action « RockTheAlps » portera sur « le risque rocheux et les forêts de protection ». Il se tiendra :

le jeudi 20 juin 2019
à Grenoble (38)

à la salle de conférence « La Plateforme » de 13h30 à 18h30 (9 place de Verdun)

« Nouveaux outils de modélisation et de cartographie de l’aléa rocheux et de prise en compte de l’effet protecteur des peuplements forestiers »

Ce séminaire est organisé par le PARN en coopération avec Grenoble Alpes Métropole, dans le cadre du projet RockTheAlps.

IRSTEA Grenoble mène depuis de nombreuses années des recherches pour mesurer expérimentalement et modéliser l’effet protecteur des peuplements forestiers vis-à-vis de la propagation de blocs rocheux, ouvrant la voie vers sa prise en compte dans la conception de dispositifs de protection et dans la cartographie règlementaire. Cette prise en compte nécessite à la fois la caractérisation des peuplements forestiers existant et une politique de gestion forestière adaptée pour en garantir la pérennité. Parallèlement, les recherches concernant la prévision trajectographique de la propagation des blocs rocheux ont conduit les équipes d’IRSTEA Grenoble à proposer une méthode de cartographie préventive basée sur la « ligne d’énergie » et non sur la simulation déterministe ou probabiliste de nombreuses trajectoires possibles.
Les 15 partenaires européens du projet RockTheAlps (Interreg Alpine Space, nov. 2016 – oct 2019) ont produit et partagé les outils et méthodes permettant d’établir la première carte harmonisée du risque rocheux et des forêts de protection à l’échelle de l’Espace Alpin (de la France à la Slovénie).

Vous pouvez dores et déjà retrouver les éléments de contexte de cette journée.

Le projet RockTheAlps contribue aux objectifs du Groupe d’Action 8 de la Stratégie macrorégionale de l’UE pour la Région Alpine (SUERA) : « Améliorer la gestion des risques et mieux gérer le changement climatique, notamment par la prévention des risques naturels de grande ampleur », dont le PARN est membre depuis fin 2016 sur mandat du CGET.