Category

Résilience et anticipation

Petit déjeuner de travail avec la secrétaire D’État à la Biodiversité, Bérangère Abba – Conférence SUERA Chamonix 2020

By Actualités, Actualités du réseau, Actualités institutionnelles, Actualités SDA, EUSALP/SUERA, Evénement SUERA Chamonix 2020, Résilience et anticipation

En marge de la conférence « Climat, Risques, Energie » organisée par la présidence française de la SUERA, le PARN a participé à un petit déjeuner de travail des acteurs français de la Stratégie avec Bérangère Abba, Secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, auquel ont été conviés :

  • le sous-préfet de l’arrondissement de Bonneville, représentant la préfecture de Haute-Savoie (Bruno Charlot),
  • les coordonnateurs nationaux de la Stratégie (Christiane Barret, déléguée générale et Nicolas Gouvernel de l’ANCT) et de la Région AuRA (Sylvain Guetaz et Sandrine Descotes),
  • des députés/élus locaux (Xavier Roseren, Véronique Riotton, Jonathan Chihi-Ravanel, Nicolas Evrard et Jean-Marc Peillex),
  • des élus des Régions SUD/Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Laurence Boetti-Forestier) et Bourgogne-Franche-Comté (Philippe Alpy, maire de Frasne),
  • des acteurs scientifiques et associatifs représentant des têtes de réseau en appui de la Stratégie :
    • le Pôle Alpin des Risques Naturels – PARN (Benjamin Einhorn et Carine Peisser),
    • le laboratoire PACTE de l’Université Grenoble-Alpes – UGA (Elise Beck, présidente du Conseil Scientifique et Technique du PARN),
    • l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Environnement-Energie – AURA-EE (Patrick Biard),
    • l’association Mountain Wilderness (Fredi Meignan),
    • le Centre de Recherche sur les Ecosystèmes d’altitude – CREA (Irène Alvarez).

Cette contribution du PARN a porté sur les besoins relatifs à l’observation, l’anticipation, l’adaptation et la résilience des territoires et des populations face à l’urgence climatique dans les Alpes.

Read More

Atelier 3 : « Une approche intégrée dans la planification territoriale » – Conférence SUERA Chamonix 2020

By Actualités, Actualités du réseau, EUSALP/SUERA, Evénement SUERA Chamonix 2020, GIRN-Alpes, Résilience et anticipation, Stratégie Résilience METRO

Atelier 3 : « Une approche intégrée dans la planification territoriale »
Animation : PARN (Carine Peisser et Benjamin Einhorn)

Face à l’augmentation des risques dans le contexte de changement global, les villes alpines doivent adapter les outils de prévention, d’anticipation et de gestion des crises, et mieux intégrer la gestion des risques dans la planification territoriale et l’urbanisme, en impliquant l’ensemble des acteurs. Pour développer des stratégies locales de résilience, les villes alpines sont aussi des pôles de compétence, de recherche et d’innovation. Cet atelier visait à présenter et à identifier des initiatives pilotes et à discuter des perspectives de coopération pour partager les bonnes pratiques de gestion intégrée des risques dans les villes de la région alpine. Read More

Atelier 1 : « Adaptez votre territoire au changement climatique ! » – Conférence SUERA Chamonix 2020

By Actualités, Actualités du réseau, Alpes-Climat-Risques, EUSALP/SUERA, Evénement SUERA Chamonix 2020, Résilience et anticipation

Atelier thématique 1 – Adaptez votre territoire au changement climatique !
Animation : AURA-EE (Laurence Monnet) et PARN (Simon Gérard)

L’agence AURA-EE a développé un support ludique d’apprentissage à l’attention des collectivités sur l’adaptation au changement climatique : ClimaSTORY® est un support pédagogique qui propose de considérer un territoire (fictif) sous l’angle du changement climatique et des solutions d’adaptation pour 5 thèmes d’activités économiques. Mis en situation, les participants sont invités à choisir ensemble les solutions les plus pertinentes au regard des spécificités de ce territoire fictif. Read More

Webminaire AFPCN : Mieux construire face au risque d’inondation. Etat des lieux et perspectives.

By Actualités du réseau, Agenda, Résilience et anticipation

L’AFPCN organise le 30 juin prochain, de 10h00 à 11h30 environ, un Webinar sur “Mieux construire face au risque d’inondation. Etat des lieux et perspectives” par Guillaume Causse et Edwina Ebner, étudiants à l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat (ENTPE) et en stage à l’AFPCN.

Ce webinar est accessible exclusivement aux membres personnes physiques et personnes morales de l’association.

Le support de la présentation et l’enregistrement audio sont en ligne

Journées techniques TAGIRN 2020 : « Outils de résilience, responsabilités et planification de la gestion des risques »

By Actualités, Agenda, GIRN-Alpes, Résilience et anticipation, STePRiM, Stratégie Résilience METRO

La rencontre technique des TAGIRN organisée chaque année par le PARN, initialement prévue au pôle d’accueil universitaire Séolane, sur le territoire du TAGIRN de la Communauté de Communes de la Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon (CCVUSP), s’est tenue en visioconférence, dans le contexte de la crise sanitaire COVID.

Ces deux journées d’échange inter-sites ont rassemblé une vingtaine de participants (chargés de mission GIRN et experts) pour échanger sur les thématiques des outils d’adaptation et de résilience à disposition des territoires, des responsabilités juridiques des collectivités en matière de gestion des risques et de la planification territoriale de la gestion des risques.

Les présentations et les échanges, riches et variés, ont permis de partager les expériences, les besoins et les pistes de solutions des différents territoires participants, en matière de GIRN.

► Programme – Journées techniques des Territoires Alpins de Gestion Intégrée des risques Naturels Read More

Retour du PARN sur le webminaire AFPCN “La normalisation en matière de gestion des risques majeurs”

By Actualités, Résilience et anticipation

Le webinaire de l’AFPCN a rassemblé une trentaine de participants autour de François Faure (SERNOPTES – Accompagnement Risques et Crises), pour présenter en particulier la norme ISO31000 Management du risque.  Largement utilisée dans le domaine industriel, financier…  cette norme est encore assez peu connue/utilisée dans le domaine des risques naturels. Elle propose pourtant un cadre  complet sur lequel les gestionnaires de risque peuvent s’appuyer.

Retrouvez ici le support de présentation et l’enregistrement audio.

Petite analyse au prisme de la Gestion Intégrée des Risques Naturels

Dans sa présentation, F. Faure insiste sur :

  • L’importance du cadre organisationnel pour bien gérer les risques : mettre en place un tel cadre est un des objectifs de la GIRN, qui propose aujourd’hui une série de principes et d’outils en ce sens : il pourrait être intéressant de s’appuyer davantage sur la norme pour formaliser ce cadre ; c’est aussi ce qui a été proposé dans le guide méthodologique « Prise en compte du risque rocheux par les gestionnaires infrastructures » (collectif C2ROP, ed. Cerema, à paraître).
  • Le besoin de « définir des propriétaires de risques (au sens gestionnaire) – Définir qui porte un risque et quels sont réellement ses pouvoirs de décision face à ce risque » : ce point est nettement plus délicat dans nos domaines. C’est un sujet sur lequel le groupe de travail Maîtres d’Ouvrages du projet C2ROP a par exemple beaucoup discuté. Les gestionnaires ne sont pas des « gestionnaires de risques » au sens propres, mais des « gestionnaires d’infrastructures soumises à des risques », dont le risque n’est pas le cœur de métier. D’autre part, il est souvent très difficile, voire inapproprié, de définir des « propriétaires de risques » (ex. une crue vient de l’alimentation de bassins versants très en amont des communes où l’inondation provoque des dégâts ; idem pour un mouvement de terrain ou une avalanche provenant d’un versant – terrain communal par ex. – qui vient couper une route départementale).
  • Le besoin de prendre en compte tous les risques et leurs effets domino : c’est l’essence même de la GIRN !
  • La gouvernance locale  (« définir le niveau territorial de gestion de certains risques », « tenir compte des spécificités des territoires pour gérer au plus près les risques, y compris ceux qui font l’objet d’un suivi national », qui peut être mieux à même de mettre en œuvre un « leadership » engagé, point essentiel face à la dilution des responsabilités ; c’est une évidence pour beaucoup de territoires, et la crise sanitaire a bien montré les limites d’une gestion centralisée.
  • La communication et la concertation : impliquer tous les acteurs, c’est aussi un des fondements de la GIRN.

En conclusion, s’appuyer sur la norme ISO31000 peut permettre de valoriser les démarche de gestion des risques, que ce soit pour les TAGIRN et plus largement tous les organismes gérant des risques naturels.

Dans le registre de la labellisation, on peut aussi rappeler le label Pavillon orange, pour les communes disposant d’un PCS uniquement. Ce dispositif permet notamment « Une reconnaissance du travail, souvent discret, des équipes et une valorisation de l’engagement des Mairies, soucieuses de prévention et de protection.

Webinaire AFPCN “La normalisation en matière de gestion des risques majeurs”

By Actualités du réseau, Agenda, Résilience et anticipation

L’AFPCN a organisé un webminaire animé par François FAURE (Sernoptès), consultant spécialisé en Organisation, Management des risques et Gestion de Crise, le 9 juin 2020, de 17h30 à 18h30, sur le sujet “La normalisation en matière de gestion des risques majeurs“.

Le support de la présentation et l’enregistrement audio sont disponibles

Read More

REX de l’incendie LUBRIZOL à Rouen : enseignements à tirer du rapport de la commission d’enquête sur la gestion des risques / gestion de crise

By Actualités institutionnelles, Résilience et anticipation

Jeudi 4 juin 2020, les rapporteurs ont présenté à la presse les conclusions de la commission d’enquête chargée d’évaluer l’intervention des services de l’État dans la gestion des conséquences environnementales, sanitaires et économiques de l’incendie Lubrizol à Rouen.

Y sont soulignés, sous forme de recommandations, les points suivants :

– Créer une véritable culture du risque industriel
– Améliorer la politique de prévention des risques industriels
– Améliorer la gestion de crisenotamment en expérimentant le dispositif de cell broadcast
– Assurer une meilleure coordination entre l’état et les collectivité territoriales
– S’interroger sur les moyens de prise en compte de l’intégralité des préjudices subis
– Assurer un véritable suivi sanitaire des populations touchées par un accident industriel

 

Si, dans ce cas précis, les préconisations avancées s’appliquent à un cas de gestion de risque industriel, elles rejoignent le travail que le PARN mène au sein du cadre de la GIRN pour la gestion des risques naturels.

A une échelle plus large, elles apparaissent comme axes de travail dans l’anticipation et la gestion de tous types de crises.

Ré-écouter le débat

Retour d’expérience de la gestion de crise Covid-19 : débat sur Public Sénat

By Actualités institutionnelles, Résilience et anticipation

La relation Etat / collectivités locales (relation préfet maire en particulier) mise en débat sur Public Senat : retour d’expérience de la gestion de crise Covid-19.

le 4 juin, le sénat auditionne Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur, sur le lien Etat / collectivités territoriales (extrait : « Le préfet a été identifié comme figure de l’autorité et garant d’un dialogue rassurant. Mais c’est au niveau local que l’on doit réagir car l’on connaît mieux la situation »).

Sandra Decelle-Lamothe (Experte risques majeurs et résilience des territoires – Agence EDEL et Association Resiliances),  souligne que c’est là « un point essentiel à explorer et sans doute à faire évoluer pour plus d’autonomie en conscience à l’avenir. C’est un point important pour favoriser la continuité d’activité économique dans des territoires très diversifiés de par leur densité, etc. »

Les exemples sont nombreux dans le domaine des risques naturels également où cette relation peut être questionnée. La crise sanitaire joue comme révélateur des points clés en matière de gestion des risques.

Ré-écouter le débat

« Landscapes live » : le paysage des échanges scientifiques évolue

By Actualités du réseau, Alpes-Climat-Risques, Résilience et anticipation
Né des contraintes de la crise sanitaire, le nouveau cycle international de séminaires en géomorphologie à distance prépare aussi le jour d’après pour un partage des connaissances scientifiques plus juste et respectueux de la planète.

« La pandémie actuelle a mis en évidence les difficultés de se tenir au courant des nouveaux développements de notre discipline quand les déplacements ne sont plus possibles. Par ailleurs, alors que nous travaillons à la transition vers un avenir plus vert et à ce que notre communauté réponde mieux aux besoins de tous les scientifiques, quelle que soit la mobilité internationale, il est important de trouver des moyens pour partager à distance la recherche actuelle ».

A noter, le 2 juillet, une conférence sur le thème “Sliding, flowing, rocking and rolling: Sediment and hazard cascades through mountain landscapes”.

Read More