Alpes–Climat–Risques

Dernières Actualités "ACR"

Le journal scientifique Arctic, Antarctic, and Alpine Research décerne chaque année un prix pour récompenser l’excellence d’un travail de recherche et sa contribution à notre compréhension des problématiques physiques dans les environnements froids.
Le nouveau lauréat est Jacques Mourey (EDYTEM) pour son article “Effects of climate change on high Alpine mountain environments: Evolution of mountaineering routes in the Mont Blanc massif (Western Alps) over half a century” co-rédigé par Mélanie Marcuzzi, Ludovic Ravanel & François Pallandre, (DOI: 10.1080/15230430.2019.1612216). Il documente les effets du changement climatique sur les itinéraires d’alpinisme du massif du Mont Blanc à partir de l’ouvrage « Le 100 plus belles courses » de Gaston Rébuffat.

Que faire pour adapter un territoire au changement climatique, dont les effets sont de plus en plus tangibles ? Comment créer une culture commune au sein d’une structure, face à cet enjeu complexe ? Quelles solutions d’adaptation mettre en oeuvre et comment initier l’action ?

ClimaSTORY® est un support ludique d’animation d’une réflexion collective qui propose de considérer un territoire fictif sous l’angle du changement climatique et des solutions d’adaptation pour 5 thèmes d’activités économiques. Mis en situation, les participants sont invités à choisir ensemble les solutions les plus pertinentes au regard des spécificités de ce territoire fictif.

Pour assurer la prise en main de l’outil ClimaSTORY® et optimiser son utilisation en de multiples occasions, AURA-EE, en partenariat avec l’ASDER, propose des sessions de formation pour les structures d’accompagnement publiques et privées à partir de septembre 2021.

Les objectifs de la formation :

  • Comprendre les enjeux et la logique développés par ClimaSTORY®
  • S’approprier l’outil et expérimenter l’animation
  • Imaginer comment aller plus loin dans l’élaboration du véritable plan d’adaptation de la collectivité

 

(suite…)

L’état européen du climat (ESOTC) 2021 est le cinquième d’une série de rapports annuels, généralement publiés en avril de chaque année. Il s’agit de l’un des produits du portefeuille de services de surveillance du climat du C3S (Copernicus Climate Change Service), aux côtés des bulletins climatiques mensuels et des Indicateurs climatiques du C3S, qui couvrent tous le globe, l’Europe et les régions polaires.

Le rapport ESOTC 2021 comprend un bref aperçu du contexte mondial pendant l’année, un aperçu plus complet des conditions en Europe, et un focus sur l’Arctique. Il fournit une analyse détaillée, avec des descriptions des conditions et des événements climatiques, et explore les variations associées aux variables climatiques clés de toutes les parties du système terrestre. Les principales conclusions de chaque section se trouvent dans le résumé de l’ESOTC. En plus de résumer les sections ESOTC, le résumé présente également les dernières mises à jour des indicateurs climatiques C3S.

Le rapport est disponible

Le 4ème bulletin sur la « Gestion des risques d’inondations et de glissements de terrain » de l’observatoire européen des meilleures pratiques en matière de gestion des risques de catastrophes et de crises (ROADMAP) est paru.

Le rapport complet est à retrouver ici

L’observatoire européen des meilleures pratiques de gestion des risques de catastrophes et de crises (ROADMAP) a pour principal objectif d’établir une « doctrine européenne de gestion des risques de catastrophes et de crises », fondée sur la coopération mutuelle entre les communautés scientifiques et les autorités chargées de la gestion des risques de catastrophes (GRC). Le quatrième bulletin se concentre sur les inondations et les glissements de terrain en raison de leurs conséquences potentiellement graves, voire désastreuses, à l’origine de décès, maladies et de défaillances de constructions et d’infrastructures, qui peuvent endommager ou détruire complètement de vastes zones d’un pays. Selon le GIEC (GIEC 2021), la probabilité et les conséquences des inondations et des glissements de terrain devraient augmenter au cours des prochaines décennies, en raison du changement climatique et de l’accroissement des vulnérabilités et de l’exposition, en particulier dans les zones urbaines.

Site web du projet : https://roadmap.ci3r.it/

Un cycle de 4 conférences sur le thème « Dérèglement climatique dans les Alpes de notre région, comprendre pour agir » est proposé par l’Association des Amis du Muséum de Grenoble en partenariat avec l’Association Névé les 9 et 23 mars, 4 et 11 mai.

  • 9 mars : Quand le climat de la planète s’enrhume et se réchauffe
  • 23 mars : Quand le climat de la planète s’enrhume et se réchauffe : les glaciers
  • 4 mai : Changements climatiques et dynamique des forêts de montagnes
  • 11 mai : Nos actions face aux futurs climatiquesInfos détaillées

Le film d’animation sur Sentinelles des Alpes est fin prêt ! Il a été décidé de réaliser une version complète du film (d’une durée approximative de 7 minutes) qui présente SDA et chacun des dispositifs sentinelles, et des versions courtes (1 minute environ) qui s’apparentent à des « chapitres » de la version longue. Voici donc les liens vers les différentes vidéos :

 

Appel à résumé.

L’IMC2022 aura lieu du 11 au 15 septembre 2022 à Innsbruck, en Autriche. L’IMC2022 s’appuie sur les conférences précédentes sur la montagne et vise à poursuivre cette série de conférences scientifiques exclusivement destinées à la recherche sur la montagne. Accueillie dans les Alpes, IMC2022 offre une excellente occasion aux experts de différentes disciplines de discuter des questions liées à la montagne dans un cadre interdisciplinaire avec des formats de session flexibles. Les objectifs clés de la conférence sont de synthétiser et d’améliorer notre compréhension des systèmes de montagne, en particulier leur réponse et leur résilience au changement global.

Pour soumettre un résumé, rendez-vous le site de l’événement entre le 10 janvier et le 14 février

Le colloque annuel SHF sur les thématiques Glaciologie, hydrologie, nivologie, permafrost de montagne se tiendra cette année en distanciel les 3 et et 4 février 2022. Il s’adosse à la conférence internationale SnowHydro (https://snowhydro2022.sciencesconf.org/), dont la tenue, prévue initialement à Grenoble, se transforme également en colloque à distance.
C’est pourquoi, les présentations de la rencontre SHF seront axées sur les thématiques glaciers et permafrost, absentes du colloque SnowHydro.
Le programme est disponible
Les résumés (tels qu’ils ont été envoyés par les auteurs) sont disponibles dans ce dossier partagé.
Présentations

Communications

Le cahier thématique dédié aux solutions concrètes du GREC SUD vient de paraître. Le PARN y a participé sur la question de l’instrumentation des glissements de terrain, avec l’exemple du glissement de la Valette, en Ubaye.

« Au lendemain de la COP 26, le GREC-SUD publie un cahier thématique présentant des solutions inspirantes pour les acteurs du territoire : 85 chercheurs et spécialistes ont rassemblé leurs connaissances pour proposer des solutions concrètes. Toutes les composantes de la transition écologique (environnementale, énergétique, sociale, économique…) sont abordées pour encourager l’action et accélérer les transformations. »

Le cahier est à retrouver ici

Les catastrophes naturelles frappent régulièrement le territoire français. La région méditerranéenne est souvent le siège d’événements d’ampleur exceptionnelle. début octobre 2020, la tempête Alex a durement touché l’extrême Sud-Est de la France et particulièrement les vallées de l’arrière pays Niçois, dont celle de la Roya.

Un peu plus d’un an après, il paraît utile de se demander en quoi cet événement a pu être un catalyseur pour le territoire.

Cette conférence technique, qui fait suite au webinaire du 29 juin 2021 consacré au retour d’expérience, a été l’occasion d’approfondir cette question en s’appuyant sur les enseignements disponibles, interrogeant l’ensemble des principes de la prévention des risques naturels.

Informations et programme

compte rendu en préparation

Le prochain Forum du Plan Climat Air Energie Métropolitain aura lieu :

jeudi 16 décembre 2021 de 8h30 à 16h30 au Stade des Alpes, 1 avenue de Valmy à Grenoble dans les Salons SUD (Hall Sud)

Programme :

  • 8h30 : Accueil
  • 8h45 : Mot d’accueil de Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole
  • 9h00 : Présentation des résultats de l’Observatoire du Plan Climat
  • 9h30 : Actualités métropolitaines
  • 10h00 : Pause café
  • 10h10 : Parole aux partenaires
  • 11h00 : Dialogues Métro – Partenaires
  • 12h30 : Buffet et découverte de jeux sur le changement climatique
  • 14h00 : Conférence de presse : signature des chartes du plan climat par les communes
  • 15h00 : Ateliers participatifs sous la forme d’échanges
  • 16h30 : Fin du forum

Pour toutes questions, contactez le service environnement :  ou par téléphone au 04 56 38 31 73

Inscriptions et programme détaillé


Vendredi 1er octobre, 9h30-12h
Grenoble-Alpes Métropole, Hémicycle Claude Lorius

Cet événement, proposé par Grenoble-Alpes Métropole sous l’impulsion de Jean-Yves PORTA, Conseiller délégué aux risques naturels et technologiques, avec l’appui du Pôle Alpin Risques Naturels, s’adressait aux élus et aux services techniques concernés du territoire métropolitain, et plus largement aux partenaires de la SLGRI*, aux acteurs de la gestion des risques naturels du massif alpin et à la communauté scientifique et technique.

Conscient du changement climatique et de ses impacts sur un territoire multi-risques, Grenoble-Alpes Métropole s’est dotée dès 2016 d’une stratégie Risques et Résilience et exerce également la compétence GEMAPI* depuis 2018.  Dans ce contexte, la Métropole, sous la présidence de Christophe FERRARI, s’est rapidement investie auprès de la sphère scientifique et de recherche pour développer des connaissances à même de répondre aux besoins opérationnels du territoire en matière de gestion des risques. Ce séminaire était ainsi l’occasion de mettre en lumière  la qualité de l’interface entre les politiques publiques métropolitaines et communales et les différents travaux scientifiques en cours sur le territoire métropolitain, soutenus par les démarches portées par la collectivité – notamment les programmes TAGIRN* « Grenoble, Métropole alpine résiliente » et Climat Métro.

Retrouvez ci-dessous les présentations de cette journée. (suite…)

Le GIEC vient de publier le premier volet des 3 rapports qui composeront son 6ème rapport.

Le sixième rapport est divisé en trois rapports, produits par trois groupes de travail, qui se concluront par une synthèse finale en octobre 2022. Le premier, qui vient de paraître, traite des éléments scientifiques sur l’évolution du climat. Le deuxième se concentre sur les conséquences des évolutions climatiques, les mesures d’adaptation possibles et la vulnérabilité de nos sociétés. Enfin, le troisième traite des différentes mesures d’atténuation possibles (les rapports des groupes de travail 2 et 3 sont attendus pour le printemps 2022).

Le rapport est disponible

Un focus régional est également disponible, qui comprend un focus montagnes

Le rapport pointe plusieurs conséquences directes du réchauffement sur les zones de montagnes : (suite…)

Dans le cadre des 200 ans, un livret a été conçu en collaboration avec le Syndicat National des Guides de Montagne. Véritable document de référence sur l’adaptation du métier de guide par rapport au changement climatique. L’ouvrage a pour objectif de traduire les conséquences du réchauf­fement sur les milieux naturels de montagne et sur nos pratiques. Destiné aux professionnels de la montagne mais également aux pratiquants, il sera transmis au ministère de la transition écolo­gique lors de l’événement de clôture des 200 ans. « Guides de montagne et changement climatique : une histoire d’adaptation » est rédigé par Brad Carlson, chercheur au CREA et guide à la Compagnie, Ludovic Ravanel, chercheur au CNRS et également membre de la Compagnie, et Yann Borgnet, chercheur à l’Université de Grenoble et guide de haute-montagne.

Consulter le livret

 

Les journées ZAA-SDA 2021 se dérouleront du mercredi 24 au jeudi 25 novembre 2021, à l’Université de Grenoble Alpes à Saint-Martin-d’Hères (Grenoble).

Informations à venir

Le jeudi 16 septembre 2021, la MIIAM organise un atelier web sur le thème « Changement climatique et inondation ». Il se tiendra de 9h30 à 12h00 et est gratuit sur inscription

Les derniers épisodes climatiques majeurs et les avancées scientifiques nous interrogent sur les effets du changement climatique et notre capacité à les anticiper.

Quels sont les effets constatés et attendus sur les pluies intenses et les inondations rapides sur l’arc méditerranéen ? Comment agir pour les anticiper et se préparer à faire face à des événements plus extrêmes ?

le programme est disponible :

Les intervenants confirmés ou pressentis sont les suivants :

Météo-France (Hélène Correa)
GREC SUD (Antoine NICAULT, Coordinateur et animateur)
RECO (sous réserve)
CCR (David Moncoulon ou Nicolas Bauduceau)
Commune de Gruissan et Parc Naturel Régional De la Narbonnaise Méditerranéenne (sous réserve)
Ministère de l’Intérieur (DGSCGC, sous réserve)

Infos complémentaires
Inscriptions11

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a lancé en décembre dernier une mission visant à formuler des propositions pour renforcer la sensibilisation du grand public aux risques naturels et industriels. Cette mission présidée par Fred Courant, ancien rédacteur en chef et présentateur de l’émission scientifique « C’est pas sorcier » et fondateur de la plateforme numérique « l’Esprit Sorcier », a remis ses conclusions le 6 juillet 2021.

► Rapport « Mission sur la transparence, l’information et la participation de tous à la gestion des risques majeurs, technologiques ou naturels »

(suite…)

Le GREC SUD vient de publier un cahier thématique sur le thème : « La Métropole Nice Côte d’Azur face aux risques climatiques ».

Ce cahier territorial de 64 pages aborde les enjeux du changement climatique et les risques associés sur le territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur. Des pistes d’adaptation au changement climatique et d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre sont proposées pour renforcer les transitions et la résilience de cet espace géographique complexe. Pour les lecteurs pressés, une synthèse est disponible au début de la publication.

Le cahier est disponible ici

Un workshop sur le thème « Changement climatique et risques de montagne dans les Alpes européennes – de la reconnaissance à la gestion » est organisé conjointement par l’université de Genève, l’université de Bolsano, l’université de Graz et l’institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL du 23 au 27 août 2021.

L’appel à manifestation est à retrouver ci-après (anglais) : (suite…)

Le Haut Conseil pour le Climat livre un troisième rapport annuel intitulé « Renforcer l’atténuation, engager l’adaptation » : https://www.hautconseilclimat.fr/…/rapport-annuel-2021…/

(suite…)

La conférence finale du projet GreenRisk4ALPs s’est déroulée à Innsbruck et à distance les 28-29 juin 2021.

Autour de la présentation des résultats du projet, cette conférence était consacrée d’une part (le 28 juin) aux besoins et recommandations en matière politique et de gouvernance pour une gestion des risques naturels basée sur les écosystèmes dans l’espace alpin, et d’autre part (le 29 juin) à l’articulation entre la recherche et la pratique dans le développement de nouveaux outils de gestion des forêts de protection et de gestion intégrée des risques naturels.

Le PARN, observateur du projet, est intervenu en tant que membre du Groupe d’Action 8 de la SUERA (Stratégie macrorégionale de l’UE pour la Région Alpine) pour présenter les perspectives de la Stratégie dans le cadre de la présidence française 2020-2021 en matière de solutions fondées sur les écosystèmes forestiers pour la gestion intégrée des risques naturels et l’adaptation au changement climatique.

« Dans cet épisode, on écoute la glace qui craque et qui fond… Charlotte et Laure s’interrogent sur l’origine des glaciers alpins, leurs échanges avec l’atmosphère et leur place dans le cycle de l’eau.  Comment les glaciologues-alpinistes mesurent-ils ces géants bleus et prédisent leur fonte ? Du flocon de neige au bloc de glace, l’eau voyage et se transforme : du glacier au ruisseau, on boucle la boucle. Cet épisode a été préparé avec Emmanuel Thibert, glaciologue à INRAE. »

lien du podcast

Dans le cadre de l’animation de la plateforme Alpes-Climat-Risques, le PARN a participé à la journée d’échanges techniques sur le Plan de Gestion du Risque d’Inondation (PGRI) sur le bassin Rhône-Méditerranée organisée par la DREAL de Bassin Rhône Méditerranée le 25 juin 2021.

Ce webinaire visait à présenter les principales évolutions apportées au projet de PGRI pour la période 2022-2027 actuellement en cours de consultation et à échanger sur une thématique particulièrement importante sur notre bassin : le changement climatique et son impact sur les risques naturels.

La présentation du PARN a porté sur les impacts du changement climatique sur le massif alpin et sur les stratégies d’adaptation et de gestion intégrée des risques naturels mises en œuvre au niveau interrégional et européen.

Présentation PARN (Benjamin Einhorn)

Que faire pour adapter un territoire au changement climatique, dont les effets sont de plus en plus tangibles ? Comment créer une culture commune au sein d’une structure, face à cet enjeu complexe ? Quelles solutions d’adaptation mettre en oeuvre et comment initier l’action ?

ClimaSTORY® est un support ludique d’animation d’une réflexion collective qui propose de considérer un territoire fictif sous l’angle du changement climatique et des solutions d’adaptation pour 5 thèmes d’activités économiques. Mis en situation, les participants sont invités à choisir ensemble les solutions les plus pertinentes au regard des spécificités de ce territoire fictif.

Pour assurer la prise en main de l’outil ClimaSTORY® et optimiser son utilisation en de multiples occasions, AURA-EE, en partenariat avec l’ASDER, propose des sessions de formation pour les structures d’accompagnement publiques et privées à partir de septembre 2021.

Les objectifs de la formation :

Comprendre les enjeux et la logique développés par ClimaSTORY®

S’approprier l’outil et expérimenter l’animation

Imaginer comment aller plus loin dans l’élaboration du véritable plan d’adaptation de la collectivité

Cette formation conditionne le droit d’utilisation du support ClimaSTORY® et du téléchargement du matériel complémentaire. A l’issue de la formation, les participants repartent avec un exemplaire de la boîte contenant le matériel et sont prêts à animer des mises en situation d’acteurs.

Déroulement de la première session :

Du 28 au 29 septembre 2021, dans les locaux d’AURA-EE, à Villeurbanne.

Prise en charge possible par les OPCO ou Pôle Emploi.

Inscription

Programme

 

Contact

Laurence Monnet (AURA-EE) : laurence.monnet@auvergnerhonealpes-ee.fr

La bibliothèque organise une rencontre en ligne sur le réchauffement climatique dans les Alpes, le vendredi 7 mai 2021 à 20h.

Pour y accéder : https://us02web.zoom.us/j/89184149683

Hausse des températures, fonte des glaciers et du permafrost, modification du régime des précipitations et de la biodiversité… Les effets du changement climatique sont particulièrement sensibles dans les Alpes, avec des conséquences sur les paysages et sur les activités humaines.

À quoi ressemblera notre région en 2050, en 2100, selon les choix qui seront faits ou non pour limiter les gaz à effet de serre ? (suite…)

Mardi 27 avril 2021 à 11h, INDURA, en collaboration avec INRAE et AFPCN, a organisé le webinaire « Les solutions fondées sur la nature pour une prévention-protection durable des ouvrages et du bâti contre les risques naturels »

Ce webinaire est une introduction aux solutions fondées sur la nature, pour la protection face aux risques torrentiels et aux crues cévenoles notamment. Après un retour historique, est examiné le caractère systémique des approches fondées sur la nature et leur complémentarité avec des ouvrages de génie civil. Pour finir, sont discutées l’importance d’un environnement financier propice et d’une incitation politique adéquate pour accompagner de telles opérations dans le long terme alors même que des analyses technico-économiques et d’efficience peuvent être étudiées pour chaque solution.

Intervenants :
Jean-Marc Tacnet, INRAE  : Du concept à la gestion des risques, méthodes et opportunités
Roland Nussbaum, AFPCN : Dimensions politiques et financières de SfN                           

 

Retrouvez l’enregistrement du webinaire

Photo SM3A

I-RISK, en partenariat avec le PARN et le Cluster Montagne, organisait le workshop Impacts du permafrost sur les infrastructures de montagne le jeudi 27 mai 2021 en visio-conférence.

Cette journée, fut l’occasion d’une mise à jour des connaissances de chacun sur les impacts de la fonte du permafrost sur les infrastructures. Elle a également permis la mise en place de nombreux échanges entre les opérationnels et la recherche.

La plupart des supports de présentation sont disponibles en ligne :

Vous pouvez revisionner ici l’ensemble des présentations.

(suite…)

Le programme INTERREG Espace Alpin, organise trois ateliers thématiques sur les priorités du futur programme INTERREG Espace Alpin (2021-2027). Ces ateliers permettront d’échanger sur les défis du territoire alpin et d’initier des coopérations.

Chaque événement durera 2h et traitera d’une des thématiques du Programme Espace Alpin 2021-2027 :

  • 5 mai 2021, 10h-12h15 : Comment agir pour l’adaptation et la résilience face au changement climatique dans la région alpine ?
  • 10 mai 2021, 14h-16h15 : Comment dynamiser l’économie circulaire pour une croissance équitable et durable ?
  • 12 mai 2021, 14h-16h15 : Comment encourager l’innovation sociale pour une reprise verte et inclusive dans la région alpine ?

Les événements seront organisés via zoom. Le programme complet des événement et le lien pour les inscriptions sera bientôt disponible.

Pour plus d’information, rendez-vous sur la page dédiée.

Le 13 novembre 2020, le PARN a rassemblé, sur le thème des retours d’expérience de l’événement du 2-3 octobre, les membres de son Conseil Scientifique et Technique (CST), renforcés de membres extérieurs au CST spécifiquement concernés par les thèmes abordés, tant sur les REX que sur les crues torrentielles. La rencontre a permis de mettre en commun les différents travaux conduits par les membres et les partenaires du PARN sur la gestion post-événement des crues torrentielles catastrophiques causées par la tempête Alex. Le constat de la multiplicité de ces initiatives, opérationnelles mais aussi plus purement scientifiques, pointe la nécessité de mieux organiser des interventions coordonnées sur de prochains événements (et en particulier de valoriser la plateforme de retour d’expérience MUREX du Cerema). D’autre part les discussions collectives ont fait ressortir une série de questionnements scientifiques et techniques issus de cet événement, à approfondir pour mieux aborder de futurs événements de ce type et/ou de cette ampleur : amélioration de la connaissance des phénomènes, gestion de crise / alerte, méthodologies de REX, aspects post-crise

Synthèse du CST

Analyse des pluies exceptionnelles suite à la tempête Alex d’octobre 2020 – Météo-France

Le bilan climatique pour l’année 2020 de l’AGence Alpine des TErritoires est disponible. Il met en exergue une année très chaude, moyennement arrosée avec des très fortes variabilités variabilités météorologiques et climatiques.
En voici les principales conclusions :
• L’année 2020 est la 2e plus chaude après 2018, grâce à un premier semestre record.
• Les précipitations sont au niveau des normales, mais la variabilité mensuelle a été très importante.
• Le bilan hydrique 2019/2020 est plutôt en excédent, et ce après une année 2018/2019 parmi les plus déficitaires depuis 1960.
• L’été fut plus frais que les trois précédents, à cause d’un mois de juin étonnamment en dessous des normales.
• De bons cumuls de neige en moyenne montagne sur l’avant saison, mais avec les températures élevées, la fin de saison fut famélique.

Lien vers le rapport
Les rapports mensuels détaillés et les anciens rapports sont également disponibles

Dans le cadre du cycle de rencontres « Conoscere la montagna » (Apprendre à connaître la montagne), la fondation Montagne Sûre a proposé un live (en italien) sur « la criticité des avalanches à la fin du mois de janvier 2021 », qui s’est tenu sur la page facebook de la Fondation lundi 15 mars à 21h00.

Les techniciens de l’Office de la neige et des avalanches de la Fondazione Montagna sicura et de la Région autonome de la Vallée d’Aoste sont revenus sur l’événement nivo-météorologique de la fin janvier et son côté si particulier et unique.

Parmi les invités de la soirée, des membres des commissions locales d’avalanche, qui ont discuté de la gestion des situations critiques d’avalanche au niveau local.

document de synthèse (en italien)

Ce colloque est organisé par Météo et Climat avec le soutien de l’Institut Pierre-Simon Laplace.
Il se tiendra en présentiel (en fonction de la situation sanitaire) et sera retransmis en Livestreaming sur une plateforme dédiée, en privilégiant l’interactivité entre l’auditoire et les intervenants.

Il fait notamment écho à la tempête Alex, qui a touché les Alpes-Maritimes et l’Italie en octobre 2020.

Résumé :

Les pertes dues aux phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes sont en augmentation dans le monde entier, et certains événements extrêmes de la dernière décennie ont été particulièrement dévastateurs.
Par exemple, depuis 2015, l’Europe occidentale n’a pas connu un été sans une vague de chaleur extrême.
Il convient donc de comprendre si les différents événements sont liés au changement climatique et s’il est urgent de renforcer l’adaptation.La Société, les infrastructures et les systèmes naturels sont adaptés à une gamme de climats, et l’adaptation est souvent calibrée sur la base de données historiques. Mais le climat a déjà changé et le moment est venu de réexaminer les risques climatiques.
Ce colloque réunira un panel multidisciplinaire d’experts des sciences du climat et des sciences sociales ainsi que des décideurs.
Il explicitera le rôle du changement climatique dans les événements extrêmes récents, dans quelle mesure cela renseigne sur les risques climatiques actuels et futurs et comment la Société et les parties prenantes devraient interpréter ces informations.

(suite…)

 

Une étude des structures de gouvernance des stratégies d’adaptation au changement climatique dans la Région Alpine, effectuée par EURAC Research, a été publiée dans la revue Sustainability en mars 2021.

L’article examine les politiques d’adaptation mises en œuvre aux différents niveaux administratifs (européen/national/régional/provincial) dans les 7 pays et les 48 régions des Alpes européennes, puis développe une étude de cas sur la province du Tyrol du Sud, en analysant spécifiquement les structures de gouvernance impliquées, les mécanismes de participation des acteurs parties prenantes, ainsi que les liens avec les stratégies existantes à plus grande échelle dans la macrorégion alpine (Convention alpine, Stratégie de l’UE pour la Région Alpine SUERA/EUSALP, programme Interreg Espace Alpin).

Il montre notamment l’importance des interactions entre les différents domaines politiques d’intervention aux niveaux alpin, national et infra-national, mais aussi leurs limites, et souligne les efforts déployés et restant à mettre en œuvre pour relever les défis spécifiques de l’adaptation au climat des régions alpines. (suite…)

 

La Commission européenne a adopté sa nouvelle stratégie d’adaptation au changement climatique le 24 février 2021. Celle-ci définit la manière dont l’Union européenne peut s’adapter aux effets inévitables du changement climatique et devenir résistante au climat d’ici 2050.

Parmi ces effets, les pertes économiques dues à la multiplication des phénomènes climatiques extrêmes sont en augmentation. Dans l’UE, les seules pertes liées à ces phénomènes dépassent déjà en moyenne 12 milliards d’euros par an. Des estimations prudentes montrent qu’un réchauffement planétaire de 3°C par rapport aux niveaux préindustriels entraînerait, pour l’économie actuelle de l’UE, une perte annuelle d’au moins 170 milliards d’euros.

Face à ces enjeux, la nouvelle stratégie d’adaptation de la Commission vise à construire une société plus résiliente en améliorant les connaissances sur les incidences du changement climatique et les solutions d’adaptation, en renforçant la planification de l’adaptation au changement et en multipliant les évaluations des risques climatiques, en accélérant les mesures d’adaptation et en contribuant à renforcer la résilience face au changement climatique à l’échelle mondiale.

Cette stratégie vise ainsi quatre objectifs principaux : rendre l’adaptation plus intelligente, plus rapide et plus systémique, et intensifier l’action internationale en matière d’adaptation au changement climatique. (suite…)

La Commission européenne a adopté sa nouvelle stratégie d’adaptation au changement climatique le 24 février 2021. Celle-ci définit la manière dont l’Union européenne peut s’adapter aux effets inévitables du changement climatique et devenir résistante au climat d’ici 2050.

Parmi ces effets, les pertes économiques dues à la multiplication des phénomènes climatiques extrêmes sont en augmentation. Dans l’UE, les seules pertes liées à ces phénomènes dépassent déjà en moyenne 12 milliards d’euros par an. Des estimations prudentes montrent qu’un réchauffement planétaire de 3°C par rapport aux niveaux préindustriels entraînerait, pour l’économie actuelle de l’UE, une perte annuelle d’au moins 170 milliards d’euros.

Face à ces enjeux, la nouvelle stratégie d’adaptation de la Commission vise à construire une société plus résiliente en améliorant les connaissances sur les incidences du changement climatique et les solutions d’adaptation, en renforçant la planification de l’adaptation au changement et en multipliant les évaluations des risques climatiques, en accélérant les mesures d’adaptation et en contribuant à renforcer la résilience face au changement climatique à l’échelle mondiale.

Cette stratégie vise ainsi quatre objectifs principaux : rendre l’adaptation plus intelligente, plus rapide et plus systémique, et intensifier l’action internationale en matière d’adaptation au changement climatique. (suite…)

Le manteau neigeux à l’heure du changement climatique

Les ateliers prospectifs sur les ouvrages paravalanches et la caractérisation du manteau neigeux de décembre dernier, organisés le 11 décembre 2020 par I-Risk en partenariat avec le PARN, ont rassemblé 39 participants.
Les 6 vidéos introductives de la thématique sont à (re)visionner ici :

  • Retour d’expériences sur les conséquences des avalanches de la station de St François Longchamp ces dernières années – Labelle Montagne
  • Evolution des conditions de neige et nouvelles problématiques à attendre avec le changement climatique – Météo France
  • Amélioration de la connaissance du régime avalancheux via l’instrumentation d’ouvrages et la modélisation numérique – INRAe
  • Retour d’expériences d’une entreprise fabriquant des ouvrages paravalanches – NGE Fondations
  • Rex et observations de terrain concernant la stabilité du manteau neigeux et les ruines d’ouvrages en lien avec les normes de dimensionnement – ONF-RTM
  • Prise en compte des actions générées par les avalanches : exemple des bâtiments et des remontées mécaniques – Engineerisk

Nous nous associons à I-Risk pour remercier tous les présents de leur participation active qui a permis d’échanger autour de besoins communs et en particulier les animateurs d’ateliers qui se sont engagés auprès d’I-RISK pour mener à bien le travail collectif. Vous pouvez trouver ici la synthèse de ces ateliers et la liste des participants.

(suite…)

Action phare du deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC-2) pour la période 2018-2022, le Centre de ressources sur l’adaptation au changement climatique (CRACC) a été développé par le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), sous le pilotage du ministère de la Transition écologique, et en partenariat avec l’Agence de la transition écologique (Ademe) et Météo-France, dans l’objectif d’apporter des réponses concrètes aux acteurs des territoires engagés dans l’adaptation au changement climatique.

Le Centre de ressources met à disposition : une cartographie des initiatives locales, un répertoire des acteurs locaux, les appels à projet en cours, et des formations proposées sur l’adaptation, à travers cinq parcours utilisateurs (élu, technicien de collectivité, particulier, acteur économique, bureau d’études) permettant d’accéder à des informations personnalisées sur la réglementation en vigueur, les impacts attendus du changement climatique et les solutions existantes.

Tous les thèmes de l’adaptation au changement climatique sont traités : les impacts du changement climatique sur la santé (y compris au travail), l’eau, l’agriculture, la forêt, les sols, la biodiversité, les risques naturels, l’urbanisme, la mobilité, la pêche et l’aquaculture, le tourisme et le secteur financier.

Des pages spécifiques regroupent les informations régionales. Un moteur de recherche permet d’accéder à différentes ressources : rapports, fiches, projets de recherche… Et des liens sont faits vers les projections climatiques locales réalisées par les chercheurs français, comme via le portail DRIAS ou encore l’application de Météo-France ClimatHD.

Il inclura également à terme un volet international en support aux actions d’aide au développement de la France et des acteurs français de l’Agenda mondial de l’action pour le climat, y compris un rôle de veille afin d’apprendre des autres pays..

Centre de ressources sur l’adaptation au changement climatique

(suite…)

Depuis décembre 2020 les doctorants du CDP Risk présentent leurs travaux de thèse relatifs aux laboratoires grenoblois travaillant dans le domaine de la gestion des risques.

Un programme en partenariat avec l’Institut des Risques Majeurs de Grenoble qui s’est achevé fin janvier 2021.

Les 11 thèses sont disponibles sur le site du CDP Risk (à retrouver dans l’onglet « calendrier »)

 

REPORT EN RAISON DU CONTEXTE SANITAIRE

Après Bordeaux en 2017 et Marseille en 2018, Grenoble accueillera la 3ème édition du colloque national sur l’adaptation au changement climatique en 2020. Ciblé sur le partage de connaissances, d’expériences et de solutions, ce colloque aura pour titre : Adaptation et Atténuation. Actions climatiques pour les territoires.

Au regard des besoins exprimés lors du dernier colloque à Marseille, confirmés par l’étude menée par Ouranos-AuRA auprès des territoires de moyenne montagne en termes d’outils d’adaptation, ce colloque sera clairement orienté vers des recherches de « solutions » à partir de partages d’expériences.

Comme le souligne le rapport sénatorial de juin 2019, la France reste insuffisamment préparée aux effets du changement climatique et doit oeuvrer davantage pour mieux s’adapter. A l’interface entre sciences et sociétés, ce colloque a pour objectif de partager des résultats issus de la recherche académique avec des initiatives menées par les territoires afin de contribuer à une meilleure connaissance des problématiques.

A l’image des précédentes éditions, la durée du colloque sera de trois jours, rythmés par trois thématiques principales :

  • eau et tourisme
  • agriculture et forêt
  • infrastructures de mobilité.

Un bilan des deux dernières années sera fait par plusieurs intervenants pour dresser un aperçu des évolutions depuis le colloque de Marseille.

Des thèmes transversaux seront abordés au cours des trois jours de colloque : l’approche par solutions, la montagne et la biodiversité.

Le colloque est destiné à l’ensemble des acteurs de l’adaptation aux échelles nationale, régionale et locale : associations et collectifs citoyens, ONG, chercheurs, collectivités territoriales, État et représentations locales, entreprises, experts…

Enfin une soirée « grand public » mêlant arts et sciences se tiendra le mercredi 14 octobre, pour ouvrir les échanges de solutions, de manière moins formelle que le colloque.

Le programme est disponible [report]

Informations et inscriptions [report]

 

La Conférence alpine

La Conférence alpine est l’organe de décision politique de la Convention alpine. Elle réunit de manière biennale les ministres et les délégués des pays alpins (Allemagne, Autriche, France, Italie, Liechtenstein, Monaco, Slovénie et Suisse) et de l’Union européenne pour discuter des objectifs et établir des mesures politiques pour la mise en œuvre de la Convention alpine.

La 16ème Conférence alpine s’est déroulée le 10 décembre 2020 sous la présidence française de la Convention alpine, de manière virtuelle. Les débats et les décisions des ministres et représentants de haut niveau ont porté en particulier sur les sujets suivants :

(suite…)

La communauté I-RISK, en collaboration avec le PARN, propose une demi-journée de réflexion consacrée au manteau neigeux à l’heure du changement climatique.

Organisé par INDURA, cet événement 100% digitalisé sera organisé en deux temps :

Mise en ligne des vidéos de présentations en amont du temps d’échanges (un lien vous sera envoyé) :

  • Retour d’expériences sur les conséquences des avalanches de la station de St François Longchamp ces dernières années – Labelle Montagne
  • Evolution des conditions de neige et nouvelles problématiques à attendre avec le changement climatique – Météo France
  • Amélioration de la connaissance du régime avalancheux via l’instrumentation d’ouvrages et la modélisation numérique – INRAe
  • Retour d’expériences d’une entreprise fabricant des ouvrages paravalanches – NGE Fondations
  • Rex et observations de terrain concernant la stabilité du manteau neigeux et les ruines d’ouvrages en lien avec les normes de dimensionnement – RTM
  • Prise en compte des actions générées par les avalanches : exemple des bâtiments et des remontées mécaniques – Engineerisk

Vendredi 11 décembre à 14h

  • Temps d’échanges avec l’ensemble des participants sur le contenu des vidéos
  • Ateliers prospectifs : les participants seront repartis dans deux salles afin d’aborder en parallèle le futur sur les thèmes suivants :
    • Les ouvrages paravalanches dans le contexte de changement climatique
    • Caractérisation, auscultation et surveillance du manteau neigeux

 

Inscriptions et détails


La communauté I-RISK, en collaboration avec le PARN, propose une demi-journée de réflexion consacrée au manteau neigeux à l’heure du changement climatique.

Organisé par INDURA, cet événement 100% digitalisé sera organisé en deux temps :

Mise en ligne des vidéos de présentations en amont du temps d’échanges (un lien vous sera envoyé) :

  • Retour d’expériences sur les conséquences des avalanches de la station de St François Longchamp ces dernières années – Labelle Montagne
  • Evolution des conditions de neige et nouvelles problématiques à attendre avec le changement climatique – Météo France
  • Amélioration de la connaissance du régime avalancheux via l’instrumentation d’ouvrages et la modélisation numérique – INRAe
  • Retour d’expériences d’une entreprise fabricant des ouvrages paravalanches – NGE Fondations
  • Rex et observations de terrain concernant la stabilité du manteau neigeux et les ruines d’ouvrages en lien avec les normes de dimensionnement – RTM
  • Prise en compte des actions générées par les avalanches : exemple des bâtiments et des remontées mécaniques – Engineerisk

Vendredi 11 décembre à 14h

  • Temps d’échanges avec l’ensemble des participants sur le contenu des vidéos
  • Ateliers prospectifs : les participants seront repartis dans deux salles afin d’aborder en parallèle le futur sur les thèmes suivants :
    • Les ouvrages paravalanches dans le contexte de changement climatique
    • Caractérisation, auscultation et surveillance du manteau neigeux

 

Inscriptions et détails

Le Groupe régional d’experts sur le climat en région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur (GREC-SUD), en partenariat avec la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et EDF Hydro Méditerranée organisent une journée « Ressources en eau et changement climatique en région Provence-Alpes-Côte d’Azur : Quelles perspectives, comment s’adapter ? » le jeudi 26 novembre 2020 à Sainte Tulle (Alpes-de-Haute-Provence)

Face à un constat généralisé de vulnérabilité de l’état qualitatif et quantitatif des ressources en eau et des milieux aquatiques de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et compte tenu des tensions autour des ressources qui tendent à s’intensifier dans le contexte du réchauffement climatique, cette journée a pour objectifs de :

  • Faire un bilan de l’ensemble des connaissances scientifiques actuelles concernant les impacts du changement climatique, observés et futurs, sur les ressources en eau et les milieux aquatiques ;
  • Analyser l’intégration de ces connaissances en terme d’adaptation, et la mobilisation des sciences sociales sur les enjeux de gouvernance ;
  • Rassembler les publics concernés pour échanger, partager les retours d’expérience, réfléchir collectivement à des solutions durables, collecter les besoins.

Cette journée s’adresse à un public professionnel et spécialisé (scientifiques, techniciens, gestionnaires, élus, décideurs, bureaux d’étude, associations, etc.).

Évènement gratuit, en présentiel, réservation obligatoire.
Le programme détaillé et l’ouverture des inscriptions seront bientôt disponibles

Contact : Julie Gattacceca, julie.gattacceca@grec-sud.fr

 

Les journées ZAA-SDA 2020 se dérouleront du jeudi 26 au vendredi 27 novembre 2020, à l’Université de Grenoble Alpes à Saint-Martin-d’Hères (Grenoble). Ces journées débuteront avec l’assemblée générale annuelle de la ZAA, et se poursuivront avec des présentations des résultats de recherche, des interventions de partenaires et acteurs de territoires, et des ateliers de co-construction.

Programme provisoire et inscriptions.

Page de l’événement

 

A l’invitation du chef de file (AGATE), le PARN a participé à la journée de restitution du projet ARTACLIM sur l’adaptation au changement climatique en moyenne montagne, qui a rassemblé les partenaires franco-italiens du projet, le 25 novembre 2020.

Aux côtés de la plateforme OURANOS-AURA du GIS Envirhônalp, le PARN a participé à ce projet en tant que délégataire public de l’Université Grenoble-Alpes, pour fournir un appui à la coordination et à la communication du projet et contribuer, sur la thématique spécifique des risques naturels, aux groupes d’activités dédiés : (1) à l’évaluation des enjeux territoriaux et de planification en matière d’adaptation aux impacts du changement climatique (état de l’art, élaboration d’un corpus d’indicateurs, analyse des niveaux de vulnérabilité territoriale) et (2) au développement et à la mise en place des « moyens de l’adaptation et de la résilience » (formation des personnels techniques des collectivités, élaboration de stratégies et mesures d’adaptation et développement d’outils de suivi/gestion pour leur intégration dans la planification territoriale).

Cette journée de restitution a permis de présenter et de partager : (suite…)

Le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie organise un séminaire sur la gestion des espaces naturels de montagne dans le contexte de réchauffement climatique.
Ce séminaire se déroulera à Annecy les 12 et 13 novembre 2020.
Le programme précis de ces deux journées sera diffusé au cours de l’été.

S’adapter à une nature qui change…
Dans le cadre du LIFE Natur’Adapt porté par Réserve Naturelles de France, le Conservatoire d’Espace Naturel de Haute-Savoie (Asters) organise un séminaire les 12 et 13 novembre 2020, pour lancer le développement d’un réseau d’experts et de praticiens de l’adaptation au changement climatique. Cette rencontre a pour objectif d’échanger entre gestionnaires d’espaces naturels de montagne, et de partager des outils, des méthodes, et des retours d’expériences, afin d’adapter sa gestion face au changement climatique.

Infos et détails 

(suite…)

Le Département des sciences de la terre de l’ETH Zurich et la Plate-forme Géosciences de l’Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) organisent la 18ème rencontre suisse des géosciences qui se tiendra les vendredi 6 et samedi 7 novembre 2020 à Zurich.

Une série de symposiums scientifiques couvriront le spectre de la recherche actuelle en géosciences, englobant la lithosphère, l’hydrosphère, la cryosphère, la biosphère, l’atmosphère et l’anthroposphère.

Un de ces symposiums (liste complète ici) portera sur « Les montagnes comme contextes du changement global : Expériences, défis et nouvelles perspectives interdisciplinaires dans le domaine des sciences naturelles et sociales ».
L’appel à contribution est ouvert jusqu’au 21 août.
Infos supplémentaires.

Un autre portera sur « Aléas et risques sismiques en Suisse : De la science à l’atténuation »

Site de l’événement

 

 

Météo France analysait, ce lundi 5/10, les précipitations tombées au cours de la tempête Alex, vient de toucher les Alpes Maritimes et l’Italie :

« Des cumuls exceptionnels »

Vendredi à 6h, le département des Alpes-Maritimes a été placé en vigilance rouge « pluie-inondation ». Les cumuls de pluie ont atteint 200 à 350 mm, localement 450 à 500 mm dans l’arrière-pays. La zone littorale a été un peu plus épargnée, avec des cumuls de l’ordre de 40 à 80 mm, localement 120 mm.

Sur l’épisode, ce sont 560 millions de tonnes d’eau qui se sont abattues sur ce département, soit environ 190 000 piscines olympiques

En quelques heures, des cumuls de pluies record ont été mesurés :

  • 500,2 mm à Saint-Martin-Vésubie en 24 h, soit un peu plus de trois mois de pluie. Cette valeur constitue un record absolu pour la station et pour l’ensemble du département des Alpes-Maritimes.
  • 380,4 mm à Andon, l’équivalent 2mois et demi de pluies d’octobre
  • 355,2 mm à Clans, l’équivalent de 3 mois de pluie
  • 335,5 mm à Coursegoules, soit 2 mois de pluie,
  • 319 mm au Mas, soit 2 mois.
  • 271 mm à Breil-sur-Roya, soit 2 mois.
  • 199 mm à Sospel, soit 1 mois et demi de pluie
  • 178 mm à Caussols, soit 1 mois de pluie.

(suite…)

Le 1er forum mondial sur la durabilité des montagnes se tiendra les 5 & 6 octobre 2020 à Sesto en Italie.

La série de conférences du Global Mountain Sustainability Forum (GMS Forum) abordera les défis particuliers concernant la durabilité dans les régions montagneuses, qui fournissent également des services écosystémiques inestimables pour les basses terres et leurs populations. Ces services ne sont souvent pas pris en compte de manière appropriée dans les politiques et les processus décisionnels.

L’événement GMS Forum 2020 abordera les questions de gouvernance de la durabilité à la croisée des cadres internationaux, et des contributions locales en se concentrant sur les thèmes du tourisme et de la gestion des ressources naturelles.

Site de l’événement

(suite…)

Le Festival International de Géographie (FIG), qui se tient chaque année à St dié des Vosges, portera cette année sur le thème : Climat(s).

Entre mars et mai 2020, le podium des villes les plus ensoleillées, selon les mesures disponibles, hisse une large moitié nord de la France avec aux premières places Le Touquet et Colmar : ensoleillement record lors de ce printemps de confinement ! Durant ces semaines et un peu au-delà, la pandémie de covid 19 a mis au-devant de la scène la recherche médicale et la politique de gestion des risques sanitaires, en apparence, très éloignées du thème Climat(s) du FIG 2020. Même si comparaison n’est pas raison, raisonnons par analogie. Et montrons que bien des similitudes peuvent être intéressantes pour mieux problématiser les questions des géographes sur les climats, les risques météo-climatiques, les changements climatiques en cours. Ces questions seront au centre du festival.

Programme à venir.

Site du Festival 

Animation : Irène ALVAREZ et Brad CARLSON (CREA), avec la participation de Benjamin EINHORN (PARN)

Cette excursion au Plan de l’Aiguille (altitude 2317m) dans le massif du Mont-Blanc consistait en une randonnée d’environ trois heures encadrée par le CREA (Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude), avec pour objectif la découverte des impacts du changement climatique sur la faune et la flore, et la façon dont ils peuvent être gérés par la biodiversité.

En complément de l’exposé du CREA sur les impacts du changement climatique sur l’écologie alpine, le PARN a fourni des explications sur ses impacts sur la dynamique géomorphologique des milieux de montagne, les impacts induits sur l’activité des risques naturels et les besoins des territoires alpins en termes d’observation, de connaissance, d’anticipation et d’adaptation à ces changements rapides de l’environnement montagnard. (suite…)

Visite de terrain : Energie, risques et urbanisme à la microcentrale du Taconnaz et sur le paravalanche du ruisseau de Taconnaz

Cette excursion comprenait deux visites de site : une microcentrale située au pied du glacier du Taconnaz, ainsi que le paravalanche du ruisseau du Taconnaz. Ces visites ont permis de mettre en évidence les contraintes liées à la production d’énergies renouvelables en milieu urbain alpin, et les moyens mis en place en termes de gestion et prévention des risques. (suite…)

Atelier thématique 1 – Adaptez votre territoire au changement climatique !
Animation : AURA-EE (Laurence Monnet) et PARN (Simon Gérard)

L’agence AURA-EE a développé un support ludique d’apprentissage à l’attention des collectivités sur l’adaptation au changement climatique : ClimaSTORY® est un support pédagogique qui propose de considérer un territoire (fictif) sous l’angle du changement climatique et des solutions d’adaptation pour 5 thèmes d’activités économiques. Mis en situation, les participants sont invités à choisir ensemble les solutions les plus pertinentes au regard des spécificités de ce territoire fictif. (suite…)

 

La conférence transnationale « Climat, Risques, Énergies » organisée par la présidence française de la SUERA à Chamonix le 30 septembre 2020 visait à mettre en lumière l’expérience des territoires alpins en matière de gestion des risques naturels, leur nécessaire adaptation au changement climatique et leurs stratégies énergétiques.

Alors que les plans de relance post-Covid-19 devront être alignés sur le Pacte vert pour l’Europe, les territoires alpins ont développé des outils pour la gestion des crises et pour réduire les vulnérabilités et l’exposition aux risques.

En qualité de coordonnateur du réseau des Territoires Alpins de Gestion Intégrée des Risques Naturels (TAGIRN) dans le massif alpin français et membre du Groupe d’Action 8 de la SUERA, mandaté par l’ANCT, le PARN a participé à l’élaboration du programme et à l’animation de cette conférence, organisée par l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Énergie-Environnement (AURA-EE), pour le compte de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le PARN a contribué spécifiquement à cette conférence sur le thème de la résilience et de l’adaptation au changement climatique des territoires alpins, à travers :

Retour sur la conférence « Climat, Risques, Énergie » et les visites de terrain organisées par la présidence française de la SUERA avec l’appui d’AURA-EE et du PARN, le 30 septembre et le 1er octobre 2020 à Chamonix :

Retrouvez toutes les informations sur notre page spéciale consacrée à l’événement « Climat-Risques-Énergie ». (suite…)

Organisé dans le cadre du 17e Forum International de la Météo et du Climat, et présidé par Hervé Le TREUT, Professeur à Sorbonne Université et à l’École Polytechnique, le colloque international « Changement climatique : anticiper pour s’adapter » s’est tenu le mercredi 30 septembre 2020 au Salon de la Mairie de Paris. 
Plus de 400 participants -en présentiel et en distanciel- ont assisté à ce colloque : scientifiques et experts du climat, acteurs socio-économiques, élus et responsables institutionnels, représentants du milieu académique, étudiants, think-tank, ONG et journalistes.
Il s’est articulé autour de 3 sessions :
• Session 1 – La place de l’eau dans les stratégies d’adaptation au changement climatique.
• Session 2 – Repenser l’urbanisme face aux transitions climatiques actuelles et futures.
• Session 3 – Anticiper et gérer le changement climatique dans les territoires les plus vulnérables.

(suite…)

 

En 2016, la XIVe Conférence alpine a créé le Comité consultatif sur le climat alpin (Alpine Climate Board – ACB) dans but de réunir sous un même toit toutes les activités pertinentes en matière de changement climatique menées dans le cadre de la Convention alpine.

Plus précisément, l’ACB a entrepris d’élaborer un système concret d’objectifs de la Convention alpine dans le but d’atteindre « des Alpes climatiquement neutres et résistantes au climat » d’ici 2050, appelé « Alpine Climate Target System 2050 ». Le site web (www.alpineclimate2050.orgsert de plate-forme d’information et d’outil pour toutes les personnes intéressées par les travaux du Conseil alpin du climat, afin de s’impliquer et de contribuer à la mise en œuvre du Plan d’action pour le climat 2.0 et du Système d’objectifs climatiques pour les Alpes 2050.

Dans la continuité du lancement du site web, l’ACB a organisé les 15 et 16 septembre 2020 un atelier d’échanges sur la mise en œuvre du Système alpin d’objectifs climat 2050 (Matchmaking workshop), dans l’objectif d’identifier des partenariats potentiels pour la mise en œuvre des parcours de mise en œuvre vers des Alpes climatiquement neutres et résilientes en 2050 et de discuter des prochaines étapes.

 

La conférence internationale « Forêt de montagne et changement climatique dans les Alpes »  de la présidence française de la SUERA s’est tenue à Aix-les-Bains (Palais des Congrès) les 3 et 4 septembre 2020. Cette première manifestation du programme de la présidence française, organisée par le réseau des Communes Forestières Auvergne-Rhône-Alpes (COFOR AURA), a porté sur la multifonctionnalité des forêts de montagne des Alpes européennes dans le contexte du changement climatique.

Le PARN a participé à cette conférence et a contribué aux ateliers thématiques sur les solutions de gestion multifonctionnelle des forêts alpines et d’adaptation au changement climatique.

La restitution de cette journée produite par COFOR AURA est disponible sur le site du Réseau Alpin des Forêts de Montagne. (suite…)

Session de formation : sensibilisation des opérateurs touristiques du Val Ferret aux mesures de protection et de prévention des risques d’origine glaciaire


Dans le cadre du projet Espace Alpin GreenRisk4Alps, une session de formation des opérateurs touristiques du Val Ferret a été organisée le mercredi 8 juillet 2020 à 17:00 heures, dans le parvis de localité Plan-Pincieux (les mesures préventives COVID-19 sont prévues).
La session de formation est organisée par la Fondation Montagne sûre, la Région Autonome Vallée d’Aoste (Ministère des œuvres publiques, Territoire et construction résidentielle publique – Département programmation, ressources hydrauliques et territoire – Structure aménagement hydrogéologique des bassins de montagne), la commune de Courmayeur et Le Comité Val Ferret.
Elle avait pour but de sensibiliser les opérateurs touristiques aux mesures de protection et de prévention des risques d’origine glaciaire mises en œuvre, en mettant l’accent sur le glacier de Planpincieux et le glacier des Grandes Jorasses. Lors de la rencontre, les interventions de suivi mises en œuvre, financées par la Région Autonome Vallée d’Aoste et gérées par la Fondation Montagne Sûre ont été présentées et approfondies. La commune de Courmayeur a également détaillée les actions relevant de sa compétence, de protection civile et de viabilité.
Des informations spécifiques ont été délivrées aux opérateurs touristiques afin qu’ils puissent, une fois formés, informer les touristes des mesures de prévention des risques actives sur le territoire. Les objectifs sont précisément de rendre les touristes plus informés et sensibles, en donnant une idée de l’engagement important pour la sécurité en montagne poursuivi par les administrations du territoire.

Le projet GreenRisk4AlpS a pour but d’évaluer les effets du changement climatique et la résilience au risque. L’objectif général de GreenRisk4Alps est le développement de concepts forestiers pour soutenir la gestion des risques liés aux événements naturels et aux incidences climatiques. Tous les acteurs sont impliqués et apportés de nouvelles alternatives d’atténuation et de soutien à la communication sur des bases scientifiques. Les thèmes essentiels du projet portent sur cinq zones pilotes de l’espace alpin, directement impliquées dans l’étude, l’analyse et les résultats :
• Val Ferret (Vallée d’Aoste, Italie)
• Kranjska Gora (Slovénie)
• Wipptal : Sterzing, Vals et Gries am Brenner (Tyrol du Sud, Italie / Autriche)
• Parc Naturel Régional des Baronnies provençales (Francia)
• Oberammergau (Allemagne)
Programme de la formation [PDF]

Source [Fondation Montagne Sûre]

Le Partenariat alpin pour l‘action climatique locale (ALPACA) organise, de 30 juin au 1er juillet 2020 un webminaire sur le thème : « Être à l’écoute, partager, nouer des contacts – Faisons ensemble la transition vers des Alpes climatiquement neutres et résilientes »

Changement climatique, crise climatique, urgence climatique : comment trouver les mots justes pour parler du réchauffement climatique et pour apporter plus de durabilité ? Lors de la conférence, les participants assisteront à des contributions sur le cadrage politique et la communication, à des ateliers interactifs avec des exemples pratiques et ils auront la possibilité de connaître de nouveaux réseaux et de visionner des courtes vidéos inspirantes- tout cela en ligne !

À l’heure du télétravail, de la fermeture des frontières et de la numérisation, les formats en ligne offrent de bonnes possibilités d’interaction. Il est important d’œuvrer dès maintenant à une meilleure protection du climat, afin que cette crise ne disparaisse pas de l’agenda politique et médiatique. Participez à la discussion et découvrez les différentes possibilités offertes par une conférence en ligne.

Inscription : la conférence est gratuite. Vous pouvez vous inscrire via ce lien jusqu’au 14 juin 2020. En raison du règlement général sur la protection des (GDPR), l’inscription n’est possible qu’à travers ce formulaire.

Le journal scientifique Arctic, Antarctic, and Alpine Research décerne chaque année un prix pour récompenser l’excellence d’un travail de recherche et sa contribution à notre compréhension des problématiques physiques dans les environnements froids.
Le nouveau lauréat est Jacques Mourey (EDYTEM) pour son article “Effects of climate change on high Alpine mountain environments: Evolution of mountaineering routes in the Mont Blanc massif (Western Alps) over half a century” co-rédigé par Mélanie Marcuzzi, Ludovic Ravanel & François Pallandre, (DOI: 10.1080/15230430.2019.1612216). Il documente les effets du changement climatique sur les itinéraires d’alpinisme du massif du Mont Blanc à partir de l’ouvrage « Le 100 plus belles courses » de Gaston Rébuffat.

Le PARN a participé à la conférence finale du projet AdaPT Mont-Blanc organisée sous forme de webinaire, le 23 juin 2020, sur la thématique de l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans la planification territoriale au sein de l’Espace Mont-Blanc (EMB).
Cette rencontre avait pour objectif de présenter les résultats finaux du projet : à partir du cadre de connaissances sur les scénarios climatiques de la zone de coopération, en passant par les besoins des territoires et des administrateurs locaux par rapport à l’évolution du climat, jusqu’aux actions opérationnelles d’adaptation pour la planification et la gestion du territoire.

En qualité de membre du Groupe d’Action 8 de la SUERA, le PARN (Benjamin Einhorn et Jean-Marc Vengeon) et la Fondation Montagne Sûre (FMS, Jean-Pierre Fosson) ont souligné tout l’intérêt de valoriser les résultats du projet AdaPT-MB en diffusant ses livrables (boîte à outil, étude scientifique et indicateurs de l’observatoire du Mont-Blanc) sur l’ensemble de l’Espace Alpin, à travers les réseaux constitués par les projets Interreg (ex. GoApply), le GA8 de la SUERA et la Convention Alpine (PLANALP). (suite…)

Communiqué de Presse [EUSALP]

Les États et Régions impliqués dans la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine (SUERA) ont finalisé et approuvé vendredi dernier 12 juin 2020 le Manifeste « Ensemble, construisons une région alpine durable et résiliente ».

C’est le premier résultat politique marquant de la présidence française de la SUERA assumée conjointement par l’Etat et les Régions Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Bourgogne-Franche-Comté.

Le texte, proposé par la présidence française, était en discussion depuis l’ouverture de la présidence française en février dernier à l’hôtel de Région à Lyon. Il a finalement été adopté au sortir de la crise sanitaire du Covid-19 par les États et les Régions de la région alpine, avec le soutien de la Commission européenne.

Les partenaires euro-alpins ont vu dans le Manifeste une opportunité d’affirmer les priorités des États et des Régions de la région alpine pour les prochaines années, tenant pleinement compte de la situation de crise engendrée par la pandémie de la Covid-19, en faveur d’une reprise durable et de la résilience de la région alpine.

Le Manifeste exprime ainsi les priorités d’actions des États et des Régions pour les prochaines années dans la région alpine ; priorités que les prochains programmes financiers de l’Union européenne ainsi que les prochaines contractualisations État-Régions devront, en cohérence, s’efforcer d’intégrer et de cofinancer : (suite…)

Le PARN a participé en tant qu’observateur à la réunion à mi-parcours du projet GreenRisk4Alps du 8 au 10 juin 2020, prévue à Buis-les-Baronnies mais qui en raison de la crise sanitaire s’est finalement tenue en visioconférence, aux côtés du partenaire INRAE (Frédéric Berger), qui représentait également le Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales (l’un des territoires « régions d’action pilote » du projet), qui par ailleurs est engagé dans un dispositif TAGIRN.

Cette rencontre transnationale a permis de partager les avancées des différents groupes de travail du projet, de planifier les prochaines étapes, et d’échanger sur les enjeux et les perspectives de la gestion des risques basée sur les écosystèmes, à travers des discussions sur les thèmes suivants :

  • Importance d’une gestion durable des risques naturels fondée sur les écosystèmes
  • Nouveaux outils d’évaluation – processus liés aux risques naturels, évaluation économique, fonction et effet des forêts de protection
  • Implication des acteurs – Communication sur les risques – Politique
  • Recommandations sur la protection des forêts pour une gestion des risques basée sur les écosystèmes – résultats à attendre de GreenRisk4Alps

 

Le PARN (Benjamin Einhorn) a participé à cette réunion en qualité d’observateur du projet GR4A et membre du Groupe d’Action 8 de la SUERA sur la gouvernance des risques, pour présenter les travaux et les productions du GA8, le programme de la présidence française de la SUERA pour l’année 2020 sur la priorité thématique « Biodiversité et Risques naturels », avec un focus sur les Territoires Alpins de Gestion Intégrée des Risques Naturels (TAGIRN), ainsi que des propositions pour la production d’un livrable du projet GR4A qui doit fournir des orientations politiques pour une stratégie durable de gestion des risques fondée sur les écosystèmes. (suite…)

Né des contraintes de la crise sanitaire, le nouveau cycle international de séminaires en géomorphologie à distance prépare aussi le jour d’après pour un partage des connaissances scientifiques plus juste et respectueux de la planète.

« La pandémie actuelle a mis en évidence les difficultés de se tenir au courant des nouveaux développements de notre discipline quand les déplacements ne sont plus possibles. Par ailleurs, alors que nous travaillons à la transition vers un avenir plus vert et à ce que notre communauté réponde mieux aux besoins de tous les scientifiques, quelle que soit la mobilité internationale, il est important de trouver des moyens pour partager à distance la recherche actuelle ».

A noter, le 2 juillet, une conférence sur le thème “Sliding, flowing, rocking and rolling: Sediment and hazard cascades through mountain landscapes”.

(suite…)

 

Le Groupe de travail sur l’aménagement des bassins versants de montagne (Working Party on the Management of Mountain Watersheds – WPMMW), créé en 1950, est un organe technique qui relève de la Commission européenne des forêts (European Forestry Commission – EFC). Il a publié son rapport d’activité (2017-2019) à l’occasion de la Semaine européenne des forêts du 4 au 8 novembre 2019.

Ce groupe de travail a pour mission de promouvoir l’aménagement durable des bassins versants de montagne en favorisant l’échange et le développement des connaissances au sujet des nombreux périls auxquels ceux-ci font face, notamment les changements climatiques et les activités humaines, et en veillant à pérenniser les services environnementaux qu’ils fournissent, tant dans les zones situées en amont que dans celles situées en aval.

Il se concentre aujourd’hui sur trois thématiques principales, au sein d’équipes de travail dédiées (en anglais) : (1) Forêts et eau, et (2) Gestion des dangers et des risques de catastrophes (établies en 2011) et (3) Forêts de protection (créé en 2019). Les feuilles de route stratégiques de ces sous-groupes de travail ont été publiées au printemps 2020.

Ces activités sont menées en coopération avec d’autres groupes de travail internationaux travaillant sur la gestion des risques naturels et l’adaptation au changement climatique, notamment la Plateforme PLANALP de la Convention alpine et le Groupe d’Action 8 de la Stratégie de l’UE pour la Région Alpine (SUERA/EUSALP). (suite…)

Le rapport d’activité du CREA Mont-Blanc (centre de recherche sur les écosystèmes d’altitude) pour l’année 2019 est disponible.

Il revient notamment sur la publication du rapport « Changements climatiques dans le massif du Mont-Blanc et impacts sur les activités humaines » dans le cadre du projet ADAPT Mont-Blanc.

 

Le projet européen PLACARD – PLAtform for Climate Adaptation and Risk reDuction (2015-2020) du programme Horizon 2020 visait à développer une plateforme reconnue pour le dialogue, l’échange de connaissances et la collaboration entre les communautés de l’adaptation au changement climatique (ACC) et de la réduction des risques de catastrophes (RRC). Dans le paysage vaste et complexe des réseaux de parties prenantes, de la recherche, des initiatives politiques et des sources d’information, ce projet a produit des orientations pour améliorer la cohérence de la recherche, des politiques et des pratiques en matière d’ACC et de RRC, en renforçant la coopération et en luttant contre la fragmentation entre les domaines.

La conférence finale du projet PLACARD s’est déroulée sous forme virtuelle, le 12 mai 2020. L’objectif principal de cette conférence était d’explorer les possibilités de collaboration entre les sphères politique, scientifique et opérationnelle de l’adaptation au changement climatique et de la réduction des risques de catastrophe pour la prochaine décennie, dans le contexte du lancement du Pacte Vert européen, du prochain programme-cadre de recherche et d’innovation de l’UE, Horizon Europe, avec une mission spécifique sur l’adaptation au changement climatique, et de l’adoption future d’une nouvelle stratégie de l’UE sur l’adaptation au changement climatique. La vidéo des présentations et discussions de la conférence, ainsi que les notes d’accompagnement des groupes de discussion créées en direct pendant l’événement, sont disponibles sur le site du projet.

(suite…)

Dans le contexte actuel de réchauffement climatique, la haute montagne alpine est affectée par des changements majeurs tels que le retrait des glaciers et le réchauffement du permafrost. Ces dégradations sont à l’origine de risques directs de déstabilisation des infrastructures construites en haute montagne et aussi source de risques induits en vallée par des phénomènes en cascade.

Dans ce cadre, INDURA, EDYTEM et ONF-RTM, en collaboration avec I-RISK, ont organisé un Webinaire « Les conséquences de la fonte du permafrost sur les infrastructures de haute altitude et en vallée » le jeudi 30 avril.

Ces travaux de recherche contribuent au  Plan national d’action pour la prévention des risques d’origine glaciaire et périglaciaire (PAPROG), auquel le PARN est associé.

Le webminaire est disponible en vidéo

(suite…)

Le livret « Paroles d’experts – Forêt et changement climatique », réalisé par l’ Institut pour la forêt méditerranéenne avec la collaboration du GREC-SUD et le financement de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, est paru.

Il donne la parole à 13 scientifiques (INRA, IMBE, IRSTEA, BRGM, CEREGE, Labex-OTmed, ONF, SAFE Cluster) qui partagent leur réflexions sur les relations entre forêt et changement climatique sur des thèmes variés comme la biodiversité, la séquestration du carbone, le dépérissement, les incendies, l’agroforesterie, etc.

Ils reviennent notamment sur les questions liées aux grands feux (Sébastien LAHAYE / SAFE Cluster), aux incendies (Thomas CURT / IRSTEA), ou encore à l’impact de ces derniers sur l’érosion des sols (Nathalie MARÇOT / BRGM).

Le livret est disponible sur le site du GREC-SUD

Dans le cadre du projet GreenRisk4Alps, le rapport « Nouveaux scénarios d’impact climatique basés sur les liens CC (changement climatique) – FC (changement forestier) – HC (changement du risque) » a été publié le 27 mars 2020.

Il met en évidence les changements climatiques observés et projetés dans les régions d’action pilote (PAR) et leurs effets potentiels sur (certains) paramètres forestiers qui pourraient influencer les mouvements de masse gravitationnels.
Le rapport présente d’abord les méthodes appliquées pour dériver les scénarios CC, puis les scénarios FC et le lien avec les processus de mouvement de masse. Il présente ensuite les résultats obtenus au niveau de la région d’action pilote en termes de scénarios de changement climatique et de changements dans certains paramètres forestiers. La section suivante s’appuie sur les scénarios CC (et partiellement FC) dérivés afin de relier ces changements environnementaux à des connaissances bien établies sur les processus de risques naturels.

Le rapport est disponible 

Les autres livrables du projet sont disponibles sur le site GreenRisk4Alps

L’ONERC vient de publier son 12ème rapport au Premier ministre et au Parlement.

Ce rapport intitulé Des Solutions fondées sur la Nature pour s’adapter au changement climatique analyse comment la nature peut être source de solutions pour l’adaptation au changement climatique. Il présente également les principaux outils pour renforcer le déploiement des Solutions d’adaptation fondées sur la Nature ainsi que des recommandations et des pistes à explorer pour aller plus loin.

La rencontre annuelle de la SHF, section glaciologie-nivologie-permafrost se tiendra le 18 mars 2020 à Grenoble, à l’Institut des Géosciences de l’Environnement de Grenoble, Bâtiment Glaciologie, Salle L. Lliboutry.

Thématiques de la conférence :
  • Etudes de processus
  • Bassins versants
  • Prévision des risques
  • Impacts du changement climatique
  • Observation, instrumentation
  • Télédétection
  • Modélisation numérique
  • Milieux enneigés et/ou englacés
  • Régions de montagne
  • Régions polaires

L’appel à communication est disponible.

Le Partenariat alpin pour l’action climatique locale (ALPACA) et le Comité Consultatif sur le Climat Alpin organisent, le 11 et 12 mars 2020 une conférence sur la communication climatique à Bolzano, Italie sur le thème :

Changement climatique, crise climatique, urgence climatique : comment trouver les mots justes pour parler du réchauffement climatique et pour apporter plus de durabilité ? Lors de la conférence, les participants assisteront à des contributions sur le cadrage politique et la communication, à des ateliers interactifs avec des exemples pratiques et ils auront la possibilité de connaître de nouveaux réseaux et de visionner des courts métrages inspirants pendant la soirée.

Lors de ce workshop, des représentants d’initiatives pour le climat dans les Alpes – du niveau local au niveau transfrontalier – sont invités à s’engager dans de nouvelles voies d’action. Ils apprendront à connaître les idées de mise en place du système d’objectifs climatiques alpins pour 2050. Ensemble nous discuterons de la question clé : qui met en œuvre quoi et quand ?

Inscriptions en ligne jusqu’au 28.02.2020 au plus tard via ce lien.

Détails et programme

L’EEA (Agence Européenne de l’Environnement) vient de publier une vue d’ensemble des impacts du changement climatique en Europe. La publication traite de l’agriculture, des crues et inondations, des feux de forêts et de la montée du niveau marin.

la publication est à retrouver ici 

 

La communauté I-Risk organise une journée de réflexion consacrée à l’évolution des avalanches et de la vulnérabilité des ouvrages à ce risque le jeudi 26 mars à la station de Saint-François-Longchamp (Savoie), avec la participation du PARN.

Programme 

  • 9h00 : Accueil et présentation de I-RISK et du PARN
  • 9h30 : Présentations et discussions :
    • Retour d’expériences sur les conséquences des avalanches de la station de St François Longchamp ces dernières années – Labelle Montagne
    • Evolution des conditions de neige et nouvelles problématiques à attendre avec le changement climatique – Centre d’Etudes de la Neige (CNRS, Météo France)
    • Amélioration de la connaissance du régime avalancheux via l’instrumentation d’ouvrages et la modélisation numérique – INRAe
    • Retour d’expériences d’une entreprise fabricant des ouvrages paravalanches – NGE Fondations
    • Rex et observations de terrain concernant la stabilité du manteau neigeux et les ruines d’ouvrages en lien avec les normes de dimensionnement – RTM
    • Prise en compte des actions générées par les avalanches : exemple des bâtiments et des remontées mécaniques – Engineerisk
  • 12h40 : Déjeuner et networking
  • 14h00 : Présentation des travaux faits à St François Longchamp
  • 14h30-16h00 : Ateliers prospective en parallèle
    • Les nouveaux ouvrages paravalanches dans le contexte de changement climatique
    • Caractérisation, auscultation et surveillance du manteau neigeux

 

Inscriptions

SESSION REPORTÉE en raison de l’épidémie

Dans le cadre du PITEM ALCOTRA RISK, une session transfrontalière de formation pour les journalistes est organisée le 27 mars 2020 à Courmayeur, en Italie.

L’objectif de cette formation est triple :

  • Finaliser des nouvelles procédures et stratégies de communication des risques par un dialogue constructif Journalistes / Gestionnaires du risque ;
  • Améliorer la communication entre Administrations publiques et Journalistes, en vue d’une information plus performante, en ligne avec les impacts du réchauffement climatique et la nécessité de donner un message adéquat et techniquement correct ;
  • Informer les Journalistes transfrontaliers sur les contenus du PITEM RISK, projet centré sur la communication du risque envers différentes typologies d’usagers.

► Programme français

► Programme italien

► Inscriptions

 

Une journée d’échanges sur les travaux scientifiques sur le thème « mieux comprendre les liens entre activités humaines, climat et faune sauvage » est organisée par la réserve nationale de chasse et de faune sauvage du massif des Bauges, le 17 mars 2020 à la salle communale de Bellecombe-en-Bauge.

Le programme est dors et déjà disponible

Inscriptions

Dans le cadre de la Présidence française de la Convention alpine, une conférence sur les ressources en eau et rivières alpines, est organisée les 18 et 19 février 2020 à Annecy.

Incriptions gratuites mais obligatoires

Programme Fr
Programme Eng

(suite…)

Représentation de la Mer de Glace actuellement et à l’horizon 2050, réalisée par l’artiste Claire Giordano en collaboration avec le CREA Mont-Blanc et les glaciologues de l’IGE (c) Claire Giordano, 2019.

Quels seront les visages du massif du Mont-Blanc dans 15 ans et dans 30 ans ? Alors que les effets des changements climatiques ont déjà commencé à se faire sentir, le rapport Climat d’AdaPT Mont-Blanc dessine des perspectives sur les évolutions attendues des milieux naturels et leur impact sur les activités humaines. Au-delà de son intérêt scientifique, il offre un outil d’aide à la décision utile à tous les acteurs impliqués sur le terrain.

Détails disponibles sur le site du CREA-Mont-Blanc

(suite…)

Dans le cadre du projet Interreg Alcotra ARTACLIM, une journée d’échanges a été organisée, le 7 février 2020, pour réfléchir à la façon de communiquer les connaissances sur le changement climatique. Depuis 30 ans, les scientifiques alertent la société sur le climat. On note pourtant une réaction faible de la société face à ces messages. Une des pistes à explorer, parmi les nombreuses pouvant expliquer ce manque de réactivité, se trouve dans la façon dont les résultats issus de la recherche sont communiqués à la société. Complexes, faisant appel à des connaissances difficilement accessibles pour l’ensemble des citoyens, angoissants : comment favoriser leur appropriation ?
Afin de questionner cela, la journée visait à mêler témoignages de scientifiques, d’acteurs socio-économiques et d’artistes afin de partager des idées originales et enthousiasmantes.

L’ensemble des présentations est disponible

Dont la présentation de Samuel Morin, membre du CST du PARN en introduction de la journée

Site de la plateforme Ouranos AURA

(suite…)

Le groupe de travail sur la thématique des feux de forêt mis en place par le Groupe d’Action 8 de la SUERA a publié un Livre Blanc : « État des connaissances, défis futurs et options pour une gestion intégrée des incendies » (en anglais). Dans le cadre de sa participation au GA8, le PARN a contribué à la mise en réseau des acteurs français spécialistes du risque de feux de forêt sur le massif alpin dans le contexte du changement climatique.

White Paper « Forest Fires in the Alps » (PDF)

(suite…)

La revue Neige & Avalanche de l’ANENA dans son dernier numéro (n°166, nov. 2019) présente un dossier « Changement climatique et cryosphère de montagne », consacré aux impacts passés et futurs sur les conditions d’activité des stations de montagne.

A l’occasion des 30 ans du PARN, Benjamin Einhorn, directeur du PARN, revient sur l’actualité de l’association en matière de transfert opérationnel des connaissances scientifiques dans les domaines de la gestion intégrée des risques naturels en montagne et de l’adaptation au changement climatique.

Cette interview est à retrouver ici.

Ce nouveau numéro de la Lettre Alpes-Climat-Risques récapitule les actualités institutionnelles, techniques et scientifiques du PARN et de ses partenaires sur le changement climatique et les risques naturels dans les Alpes au cours de l’année 2019.

Cette lettre d’information est éditée par le PARN avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Région Sud/Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Grenoble Alpes Métropole, dans le cadre de la valorisation de la plateforme Alpes-Climat-Risques.

► Lettre Alpes-Climat-Risques N°8 – Année 2019

Lettre_Alpes-Climat-Risques

Accès aux précédents numéros

 

Les documents des journées ZAA-SDA 2019 sont désormais disponibles en ligne.

Ces journées furent une occasion de faire un bilan du projet sentinelles des alpes (et notamment de la partie refuges sentinelles), et de débattre des perspectives.

 

Le 13 décembre 2019, l’IMdR (Institut pour la Maîtrise des Risques) organise, à l’occasion de la parution de l’ouvrage « Événements naturels extrêmes. Théorie statistique et mitigation du risque », publié par EDF, une journée sur le thème « prévoir et quantifier les aléas naturels extrêmes ».

(suite…)

La journée annuelle des Territoires Alpins de Gestion Intégrée des Risques Naturels (TAGIRN) et des projets de recherche du réseau d’interface Science-Décision-Action (SDA) s’est déroulée le 12 décembre 2019 à Albertville.

Cette journée a permis de présenter et de discuter collectivement au sujet de :

  • l’avancement des projets financés par la programmation interrégionale CIMA (Axe 3) / POIA (OS4) sur les risques naturels au cours de la période 2014-2020,
  • des résultats obtenus en matière de développement et d’innovation,
  • des perspectives de dissémination et de mutualisation, ainsi que
  • des besoins et des thématiques prioritaires à faire remonter pour préparer la future programmation post-2020.

 

Elle fut également l’occasion d’annoncer les prochains  rendez-vous programmées dans le cadre de la Présidence française de la SUERA en 2020.

Actes de la journée GIRN & SDA 2019

Le programme de la journée et les supports de présentation sont disponibles ci-dessous.

(suite…)

 

Les 11 et 12 décembre à Lyon (Maison de l’environnement), l’Association Rivière Rhône Alpes Auvergne (ARRA²) organise une session de formation sur le thème : « Eau et adaptation au changement climatique ».

Les objectifs sont les suivants :

  • Comprendre les enjeux de l’adaptation au changement climatique en lien avec la thématique « ressource en eau» et être en mesure de communiquer
  • Travailler à partir d’exemples d’actions concrètes et reproductibles à mettre en œuvre à l’échelle locale pour accompagner son territoire dans l’adaptation au changement climatique
  • Dégager des priorités d’actions
  • Comprendre le positionnement des acteurs d’un territoire et lever les freins au changement

 

Tous les renseignements concernant la session de formation sont à retrouver sur la plaquette d’information.

 Site de l’ARRA²

 

Le PARN a participé à la a 2ème édition des journées CLIMALPSUD, les 6 et 7 décembre 2019 à Barcelonnette, sur le territoire du Territoire Alpin de Gestion Intégrée des Risques Naturels de la Communauté de communes de la Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon (TAGIRN CCVUSP), dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Organisées par le groupe ECCU, le GREC SUD et l’association Séolane, ces journées ont pour objectif de faire un état des lieux des connaissances scientifiques en terme d’évolution du climat dans les Alpes du Sud, mais aussi et surtout d’associer la population afin de réfléchir ensemble à une vision d’avenir du territoire, sous la bannière  « UBAYE 2050 ». (suite…)

L’ANEB organise les 12 et 13 décembre des ateliers Previrisq 2019 consacrés à l’après-inondations sur le thème « Apprendre des crues pour mieux prévenir », élaborés en partenariat avec France Digues, la FNCCR et la mission interrégionale « Inondation Arc méditerranéen ».

Ces ateliers sont accueillis par le SMMAR-EPTB Aude à Villegly (proximité de Carcassonne).
Ils sont consacrés aux témoignages des acteurs des territoires sur leur vécu et leur remontées de terrain sur l’après-inondation.

Cette initiative s’inscrit dans la poursuite des travaux nationaux sur ce sujet, dans l’objectif d’acquisition continue des compétences.

Il s’agit d’une dynamique nationale qui s’appuie sur un ancrage territorial. Autour d’une expérience locale, ces journées permettront le partage d’outils et de méthodes pour définir une stratégie d’organisation adaptée à chaque contexte, agir concrètement et faire mieux ensemble sur les territoires.

Ces journées sont composées d’ateliers, de visites sur sites et d’un forum pédagogique.

Programme

Inscriptions

Dans le cadre du projet Interreg Italie-Suisse RESERVAQUA, la Fondation Montagne Sûre organise une rencontre transfrontalière sur l’évolution présente et future des glaciers et ses conséquences sur l’environnement alpin, la ressource en eau et les risques d’origine glaciaire et périglaciaire (ROGP), qui se tiendra le lundi 2 décembre 2019 à Aoste.

► Programme et informations [FMS]

(suite…)

 

SOLSTICE est lancé par l’initiative de programmation conjointe « Connecting Climate Knowledge for Europe » (JPI Climate). Il s’agit d’une initiative intergouvernementale paneuropéenne réunissant des pays européens pour coordonner la recherche sur le climat et financer de nouvelles initiatives de recherche transnationales qui fournissent des informations utiles sur le climat et des services pour l’Action pour le climat post-COP21.

Les consortia doivent inclure des partenaires d’au moins trois des pays participants à l’appel: l’Autriche, la Belgique, la Finlande, la France, la Grande Bretagne, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Norvège et la République Tchèque.

Les propositions de projets de recherche sont attendues sur trois thématiques :

  • La justice sociale et participative ;
  • Les processus de production de sens, les cadres de signification culturelle et la perception du risque ;
  • La finance et l’économie transformatives.

Cet appel à propositions de recherche a également pour objectif d’attirer des scientifiques travaillant dans des domaines qui ne sont habituellement pas associés à la recherche sur le changement climatique, afin de développer des approches à la fois innovantes et combinant plusieurs disciplines.

Plus d’informations sur le thème et la portée de cet appel sont disponibles sur la page de l’Agence Nationale pour la Recherche, ousur le site de SOLSTICE : https://www.solstice-call.org

Le CGET publie une plaquette de présentation de la Présidence française de la Stratégie de l’Union européenne pour la Région Alpine (SUERA) en 2020, qui sera animée collégialement par l’État français et les trois régions alpines – Auvergne-Rhône Alpes, Provence Alpes Côté d’Azur et Bourgogne Franche-Comté. Ces derniers mois, l’Etat (le CGET, coordonnateur national) et les régions ont échangé pour préparer les sept grands principes d’action que la France soutiendra en 2020.

À l’occasion du forum de clôture de la présidence italienne 2019 de la SUERA, à Milan, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités locales, a présenté la philosophie et les grandes orientations de la Présidence française.

Pour sa présidence, en 2020, la France souhaite accélérer la transition écologique de la région alpine pour lutter contre le changement climatique, à travers sept grands principes, qui associeront tous les acteurs de la région alpine : collectivités, porteurs de projets européens, autorités en charge des fonds européens, ONG, société civile…

Plaquette de la présidence française / French presidency working programme [PDF]

(suite…)

Dans le cadre de sa mission d’animation de la plateforme Alpes-Climat-Risques, le PARN a participé au 3ème atelier du cycle de séminaires sur l’adaptation au changement climatique, organisé par la Région et Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE) avec l’appui des partenaires relais de la Région : l’IRMa, le PARN, le CREA Mont-Blanc, l’ARADEL et les Conservatoires d’espaces naturels d’Auvergne-Rhône-Alpes, le 28 novembre 2019 à Lyon.
L’adaptation au changement climatique : une réponse à apporter aux défis climatiques, énergétiques, mais aussi sociaux et économiques. La collectivité, tel un pivot, a un rôle à jouer auprès de l’ensemble des acteurs de son territoire – y compris économiques – pour favoriser l’émergence d’une vision collective et solidaire des solutions à mettre en place.
L’objectif, pour les collectivités participantes, était d’identifier, selon les filières, des solutions préventives et de gestion de crise.

(suite…)

Le PARN (Benjamin Einhorn) a participé à l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’Association française pour la prévention des catastrophes naturelles (AFPCN) qui s’est tenue à Paris le 22 novembre 2019, en tant que membre de l’association.

Cette réunion a permis de discuter et d’approuver les nouveaux statuts de l’association, puis d’échanger sur les perspectives d’action collective à l’échelle régionale, nationale, européenne et internationale en matière de réduction des risques de catastrophes et d’adaptation au changement climatique, dans le cadre de la nouvelle gouvernance des 4 Grandes Missions de l’AFPCN : (suite…)

 

Le PARN a participé au séminaire organisé par l’Agence Nationale de la Recherche avec l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi) et l’Alliance thématique nationale des sciences humaines et sociales (Athéna) le 21 novembre 2019 à à l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP), à l’occasion de la parution du Cahier n°10 de l’ANR sur les « Risques et Catastrophes Naturels ».

Ce séminaire, qui s’adressait en priorité aux communautés scientifiques était également ouvert aux acteurs du terrain et aux porteurs d’enjeux, a remporté un franc succès, en rassemblant environ 120 personnes.

Cette rencontre a permis de restituer les principaux enseignements du travail produit dans ce cahier, sur le bilan des projets sur les risques naturels financés par l’Agence depuis 2010. Les présentations et les échanges ont ensuite permis de mener une discussion plus large sur les perspectives de la recherche dans ce domaine : leviers et verrous de connaissance, concepts ou sujets émergents, thématiques orphelines, place des approches interdisciplinaires, etc., mais aussi de croiser les questionnements scientifiques avec les demandes des porteurs d’enjeux. (suite…)

La SHF organise du 20 au 22 novembre la première édition de ses Rencontres sur le thème :

« Eaux continentales et littorales :
s’adapter au changement global »
Ecole des Ponts ParisTech
6-8 Avenue Blaise Pascal
77420 Champs-sur-Marne

Les rencontres seront ouvertes par un séminaire sur l’apport des sciences humaines et sociales pour répondre aux enjeux de gouvernance de l’eau en situation de tension sur la ressource.

Cette première journée sera suivie de deux jours de colloque sur l’adaptation des côtes, ports et estuaires au changement climatique. En parallèle, se déroulera un séminaire sur les environnements fluviaux et la continuité sédimentaire, des systèmes très sensibles et exposés aux impacts climatiques.

A cet ensemble viendra s’ajouter une journée organisée par le Groupement d’Intérêt Scientifique « Hydraulique et Développement Durable » (HED2), qui rassemblera la communauté des chercheurs et sera l’occasion de dresser le bilan des mini-projets financés par le groupement au cours des dernières années.

Informations [SHF]

Les nouveaux appels à projets du programme européen de Recherche et Innovation HORIZON 2020 dans le domaine du « CLIMAT » ouvrent le 13 novembre 2019 :

Source : Lettre ACTUEUROPE « Environnement, Climat & Agriculture » de la Délégation de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Bruxelles, Octobre 2019. (suite…)

Compte-rendu, par Samuel Morin (Météo-France – CNRS ; Univ. Grenoble Alpes, Centres d’Etudes de la Neige, Grenoble, France). Membre du comité de pilotage du High Mountain Summit ; co-rédacteur du livre blanc de et l’appel à l’action ; animateur du segment 3 « Closing the capacity gap » ; lead-author IPCC Special Report on Ocean and Cryosphere, Chapter 2 « Mountains » et Résumé pour décideurs (2019).


Les régions polaires et de montagne figurent parmi les priorités stratégiques de l’Organisation Météorologique Mondiale
.

Ceci se matérialise par un certain nombre d’initiatives, telles que la création de la Veille Cryosphérique Mondiale (Global Cryosphere Watch GCW) ou le Polar Prediction Projet incluant la récente Year Of Polar Prediction (YOPP).

Le High Mountain Summit, organisé du 29 au 31/10 à Genève, avait pour objectif de mettre l’accent sur les besoins spécifiques des zones de montagne et d’identifier les pistes d’actions pour mettre en œuvre cette priorité stratégique de l’OMM.

High Mountain Summit Concept Note – French [WMO]

(suite…)

Cette vidéo narrative du Groupe d’Action 8 de la Stratégie de l’UE pour la Région Alpine (SUERA/EUSALP) offre un bon résumé des enjeux associés à la gouvernance de la gestion des risques naturels et de l’adaptation au changement climatique dans les Alpes.

La SUERA offre un cadre de coopération territoriale renforcée entre les pays alpins, permettant de mutualiser les connaissances et les pratiques, pour se préparer collectivement à affronter les nouveaux défis posés par les risques émergents dans les régions de montagne.

Dans cette perspective, la Présidence française de la SUERA en 2020 sera l’occasion de fédérer les différents acteurs – territoriaux, techniques, scientifiques et institutionnels – impliqués dans la prévention des risques naturels et l’adaptation au changement climatique dans le massif alpin. (suite…)

L’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique (OPCC) et la Région Aragon, Présidente en fonction de la Communauté de Travail des Pyrénées (CTP), organisent le 3ème Colloque International sur le changement climatique en montagne, qui se tiendra les 22 et 23 octobre 2019 au Palais des Congrès de Jaca (Huesca)

Ce colloque constituera l´évènement de présentation et de transfert des résultats du projet OPCC2 et de ses projets associés CLIMPY, REPLIM, CANOPEE, FLORAPYR et PIRAGUA. Par ailleurs, une session sera consacrée à la valorisation des bonnes pratiques d’adaptation dans les Pyrénées et une autre session plus institutionnelle comptera sur les interventions d’organisations telles que la Convention alpine, la DG Climat et les représentants des principaux réseaux de recherche en montagne au niveau européen.

Le 3ème Colloque International sur le Changement Climatique en Montagne est né du succès du 1er Colloque International sur le Changement Climatique en Montagne tenu à Pampelune en novembre 2013 et du 2ème Colloque International PYRADAPT 2017 qui a eu lieu à Biarritz. Les documents et conclusions liés à ces colloques peuvent être consultés ici.

Toutes les informations sont disponibles sur le site de l’événement.

Le PARN a participé à la conférence internationale IDRiM sur la gestion intégrée des risques de catastrophes qui s’est tenue à Nice, du 16 au 18 octobre 2019.

L’association scientifique internationale IDRiM a été créée en 2009 au Japon (université de Kyoto), sur les thèmes du renforcement et du développement d’approches intégrées des risques liés aux catastrophes majeures. Pour la première fois depuis la création de cette association, la conférence s’est tenue en France.

Cette conférence avait pour thème la place de la connaissance (scientifique et citoyenne) des risques et des résiliences dans le déploiement de territoires « SMART », c’est-à-dire, interconnectés, durables et responsables.

A cette occasion, le PARN (Simon Gérard) a effectué une présentation des actions territoriales et scientifiques menées sur le massif alpin français dans le cadre des programmes de Gestion Intégrée des Risques Naturels (GIRN) et de recherche finalisée du réseau Science-Décision-Action (SDA).

► Voir la présentation et le résumé [PDF] (suite…)

Le GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a publié fin septembre son rapport spécial sur l’océan et la cryopshère dans le contexte du changement climatique. Ce rapport évalue les processus physiques et les impacts des changements climatiques sur les écosystèmes océaniques, côtiers, polaires et de montagne. Il analyse également les conséquences pour les sociétés humaines et les options permettant aux populations de s’adapter.

Samuel Morin présentera les principales conclusions de ce rapport à l’échelle planétaire et les déclinaisons dans les territoires concernés en France, avec un focus particulier sur la montagne et les régions polaires, dans la cadre des rencontres recherche organisée par le Ministère de la Transition Ecologique et solidaire, le 17 octobre prochain.

Toutes les infos sont à retrouver sur le site du MTES

A l’occasion de la journée internationale des risques naturels, les TAGIRN du SMIGIBA et du Parc Naturel des Baronnies Provençales vous proposent de venir vous informer sur les risques naturels le 13 octobre 2019 à la salle du foyer communal de Serres à partir de 13h30.

L’après-midi débutera par 3 petites conférences sur les risques inondations, les mouvements de terrain et sur les feux de forêts.
Elles seront suivies par des sorties accompagnées pour vous faire découvrir les paysages que vous connaissez sous un autre jour.
Une maquette de rivière en tresse vous sera également présentée et des expositions et des petits films viendront compléter les conférences.

Cette journée est gratuite. Cependant, dans un soucis d’organisation, l’inscription est souhaitée (04 75 26 79 05).

Programme de la journée

Le PARN a fêté ses 30 ans le jeudi 10 octobre 2019 à l’Institut des Sciences de la Terre (campus de Grenoble).

Cette journée fut l’occasion de dresser collectivement le bilan et les perspectives des actions du PARN en matière de prévention des risques naturels et d’adaptation au changement climatique dans le massif alpin français et l’arc alpin européen.

Retrouvez le programme, les présentations, ainsi que des photos de cette journée anniversaire.

Les 30 ans du PARN

Un débat sur les conclusions du rapport d’information « Adapter la France aux dérèglements climatiques » s’est tenu lors d’une Séance publique le 3 octobre 2019. Mme Élisabeth BORNE, ministre de la transition écologique et solidaire, a présenté l’action conduite par le gouvernement en matière d’adaptation, suite à la promulgation du 2ème Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC-2).

Le PNACC-2 comporte 4 priorités : (1) la territorialisation de la politique d’adaptation ; (2) l’implication des filières économiques ; (3) le recours aux solutions fondées sur la nature ; (4) les outremers. Il comporte 58 actions réparties dans 6 domaines : (1) Gouvernance, (2) Prévention et résilience, (3) Nature et milieux, (4) Filières économiques, (5) Connaissance et (6) Information et International. (suite…)

Le 25 septembre 2019, le GIEC a adopté le rapport spécial sur l’océan et la cryosphère.

Fruit d’une collaboration internationale de près de 180 scientifiques issus de plus de 87 pays, du Nord comme du Sud, et sur la base des connaissances les plus récentes, ce nouveau rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) décrit les interactions observées et futures entre réchauffement global et évolutions des mers, des pôles et des glaciers, ainsi que les risques que ces transformations induisent pour les populations humaines et les écosystèmes.

Samuel Morin, directeur du centre d’étude de la neige et membre du conseil scientifique du PARN, a travaillé sur la conception de ce rapport. Il est explique les grandes lignes au micro du Dauphiné Libéré. (suite…)

Dans le cadre du projet ARTACLIM, la Communauté de Communes du Haut Chablais (CCHC) et le PNR du Massif des Bauges (PNRMB) ont chacun élaboré sur son territoire un diagnostic de vulnérabilité au changement climatique et préfiguré des pistes d’adaptation à intégrer dans la planification territoriale. Ces démarches, ont permis d’expérimenter différentes méthodes et outils pour atteindre ces objectifs.

Afin  de tirer parti de cette phase d’expérimentation, l’Agence Alpine des Territoires a organisé un atelier de travail, le 20 septembre 2019 à Annecy, pour dresser un bilan avec les principaux acteurs (partenaires, élus, techniciens, prestataires, …) impliqués dans les démarches dans ces territoires, dans l’objectif de faire ressortir des préconisations en termes d’approches et de méthodologies permettant d’intégrer les enjeux de l’adaptation au changement climatique dans les politiques publiques. (suite…)

Le groupe de travail « Governance of climate adaptation in the countries of the Alpine macro region on mainstreaming and scaling climate change adaptation (CCA) and disaster risk reduction (DRR) » du Groupe d’Action 8 de la SUERA vient de publier son rapport « Mainstreaming CCA and DRR in the Alpine Macro-Region », avec l’appui des projets Espace Alpin AlpGov et GoApply.

Ce rapport résume les conclusions de l’étude sur la gouvernance de l’adaptation au changement climatique dans les pays de la macrorégion alpine sur l’intégration des politiques d’Adaptation au Changement Climatique (ACC) et de Réduction des Risques de Catastrophe (RRC). (suite…)

La collectivité chamoniarde, sensible depuis des années à l’évolution de ces phénomènes, a rassemblé et mobilisé les acteurs concernés et travaille activement dans différents domaines à la réalisation d’un véritable « Plan climat montagne » qui se décline d’ores et déjà en plusieurs points, dont :

  • La modification des périodes d’ouverture des remontées mécaniques, notamment en au printemps, pour s’adapter aux évolutions des pratiques (et aux nombreuses chutes de blocs estivales).
  • La rénovation et la sécurisation des accès aux refuges.
  • Le suivi des équipements déstabilisés, notamment par la fonte du permafrost.
  • L’augmentation de l’investissement dans la recherche (sur l’Espace Mont-Blanc on note en particulier le projet ADAPT Mont-Blanc et Observatoire du Mont-Blanc).
  • Le développement des actions de sensibilisation et de sécurisation, comme celles menées par la Chamoniarde.

Plan climat détaillé

Infos sur le site de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc

Le n°28 de la revue Sciences Eaux et territoires d’IRSTEA est disponible. Elle est consacrée au sujet « Changement climatique : quelles stratégies d’adaptation pour les territoires de montagne ? », avec notamment les apports du projet ADAMONT.

Les différents articles sont disponibles sur le site de l’IRSTEA

 

L’évaluation des réponses des montagnes aux variations climatiques et autres changement, ainsi que leur résilience en tant que systèmes socio-écologiques, nécessite la prise en compte de multiples facteurs de stress qui interagissent entre eux. L’IMC 2019 vise à encourager des discussions interdisciplinaires approfondies en vue d’une nouvelle compréhension des systèmes montagneux, de leurs réponses et de leurs résiliences.

L’IMC 2019 se tiendra du 08 au 12 septembre 2019 à Innsbruck, Autriche. Elle s’inscrit dans le prolongement des trois précédentes conférences sur la montagne à Perth, en Écosse, et s’inscrit dans la continuité de cette série de conférences scientifiques spéciales axées sur des thèmes spécifiques à la montagne. Accueillie dans les Alpes, l’IMC 2019 sera une excellente occasion pour les experts de différentes disciplines de se réunir et de discuter des questions liées à la montagne.

Le programme est à retrouver ici 

Informations complémentaires et site de la rencontre 

 

Dans la poursuite de la Matinale de l’IRMa du 14 mai 2019 sur l’adaptation des territoires aux impacts du changement climatique, une interview de Samuel Morin (Chercheur à Météo France et Directeur du Centre d’Etudes de la Neige) est parue dans la revue Risques Info n°39 (août 2019) au sein du dossier « Évènements extrêmes et changement climatique : quelle(s) adaptation(s) des territoires ? ».

Cet article inclue un encadré du PARN sur la Plateforme Alpes-Climat-Risques [PDF].

Risques Info #39 [IRMa]

Montagnes Magazine, Mountain Wilderness, les dispositifs Sentinelles des Alpes, le PARN ainsi qu’un ensemble de référents scientifiques lancent #MontagnesSentinelles, un appel à témoignages visant à partager vos observations des changements constatés en montagne ainsi que des évolutions des pratiques.

Prenant exemple sur l’initiative #AlertePollution lancée par franceinfo.fr, #MontagnesSentinelles est une enquête participative de Montagnes Magazine, Mountain Wilderness, des dispositifs Sentinelles des Alpes, du Pôle Alpin Risques Naturels (PARN) et d’un ensemble de référents scientifiques.

Elle a été initiée à l’occasion de l’opération « Encordés pour le climat », pour vous donner la possibilité de signaler des événements environnements et sociaux constatés lors de vos sorties en montagne et impactant les itinéraires, les paysages, les ressources, le milieu et les pratiques, et nous permettre de les relayer à toute la communauté montagnarde.

Pour le PARN, cette démarche s’inscrit dans le travail mené depuis maintenant 3 ans sur les événements remarquables et leur relation avec le changement climatique, que vous pouvez retrouver sur cette page. (suite…)

European Commission logo

Un récent article du JRC met en garde contre le fait que les conditions de sécheresse extrême qui ont affecté le printemps et l’été 2018  en Europe centrale et septentrionale pourraient devenir la norme d’ici 25 ans, et appelle à des mesures d’adaptation novatrices pour faire face aux phénomènes extrêmes.

pour aller plus loin :

Site de l’article

The exceptional 2018 European water seesaw calls for action on adaptation

World Day to Combat Desertification and Drought, 17 June 2019

Le 3 juillet 2019, le rapport d’information sur la gestion des risques climatiques, piloté par Nicole Bonnefoy a été publié.

Ce rapport formule une cinquantaine de recommandations concrètes, visant à proposer un système d’indemnisation plus efficace, juste et transparent, à développer une véritable culture du risque dans notre pays, à donner aux élus locaux et aux particuliers les moyens de réduire leur vulnérabilité et à mieux protéger les agriculteurs face aux risques climatiques.

Information relatives à la parution du rapport

Documents :

Rapport

Synthèse du rapport

 

A l’occasion des 80 ans du CNRS, l’IGE (Institut des Géosciences de l’Environnement) ouvre ses portes au grand public au travers d’une série de conférences entre le jeudi 3 octobre 2019 et le vendredi 11 octobre 2019.

Deux conférences, notamment, se rattachent aux problématiques étudiées par le PARN :

La petite histoire de carottes de glace à Grenoble, par J.-R. Petit et, Les empreintes du changement climatique, du global aux régions de montagne par M. Ménégoz et I. Zin.

Le programme complet est à retrouver sur le site de l’IGE

Dans le cadre du projet ARTACLIM, la plateforme OURANOS-AuRA a réalisé une enquête visant à mieux comprendre les pratiques des acteurs de moyenne montagne dans la Région Auvergne Rhône Alpes en matière d’adaptation au changement climatique ainsi que recueillir leurs besoins en termes de connaissances et d’outils (formation, expertise, accompagnement).

Rapport de synthèse de l’enquête [Plateforme OURANOS-AuRA]

(suite…)

Le projet ARTACLIM vise notamment à développer de nouveaux outils pour la formation et la sensibilisation aux enjeux de l’adaptation au changement climatique. Dans cet objectif, la plateforme OURANOS-AuRA publie une première vidéo traitant des effets du changement climatique dans les Alpes et de l’adaptation.

Trois autres vidéos thématiques sont en préparation sur l’agriculture/sylviculture, le tourisme et les risques naturels. Ces vidéos permettront de valoriser les connaissances recueillies dans le cadre du WP3.1 : quels sont les effets du changement climatique dans ces trois secteurs mais aussi quelles sont les solutions d’adaptation mises en œuvre à l’échelle des Alpes. (suite…)

La deuxième édition de l’école d’été « Autour du 2°C » organisée à l’initiative du collectif UGA-Climat se tiendra à Autrans (Vercors) du 3 au 7 juin 2019.

Cette école est ouverte aux doctorant.e.s, post-doctorant.e.s, enseignant.e.s-chercheur.e.s et chercheur.e.s issu.e.s des différentes disciplines en lien avec les enjeux du changement climatique, mais aussi aux collectivités territoriales et au secteur privé. Elle vise à favoriser l’interdisciplinarité entre différentes communautés scientifiques de sciences humaines et sociales et avec les géosciences et les sciences de l’environnement.

Informations et programme (suite…)

Les journée interdisciplinaires de l’Université Grenoble-Alpes se tiendront du 3 au 6 juin prochain au World Trade Center à Grenoble.

A noter notamment, deux workshops sur des projets CDP auxquels participe le PARN :

Toutes les informations sont à retrouver sur la page de l’événement.

Les solutions fondées sur la nature constituent de premiers leviers d’adaptation et sont également efficaces pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre. Il s’agit d’urbaniser différemment, de ré ouvrir les milieux en déprise agricole, de rafraîchir par le végétal.
Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement, en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, associées aux partenaires relais de la Région – l’IRMa, le PARN, le CREA Mont-Blanc et les Conservatoires d’espaces naturels d’Auvergne-Rhône-Alpes –  organise une conférence régionale le 3 juin 2019 de 14h à 17h autour de cette question.

Objectif : Identifier les espaces et les acteurs clefs pour la mise en place de solutions « sans regret » fondées sur la nature et ainsi renforcer leur place au sein des politiques et actions de la collectivité.

Programme
Synthèse de la conférence

(suite…)

Le PARN a participé à l’atelier du réseau ALPACA (Alpine Patnership for Local Climate Action) consacré à la « Communication sur l’adaptation au changement climatique », organisé par l’AGEDEN (Association pour une Gestion Durable de l’ENergie) le 29 mai 2019 à Grenoble.

Le réseau ALPACA – animé par les associations CIPRA, Alliance dans les Alpes et Ville des Alpes de l’année – est soutenu par l’Initiative européenne pour le climat (EUKI) du Ministère allemand de l’environnement pour organiser des échanges d’information et des actions conjointes de sensibilisation sur les mesures d’atténuation et d’adaptation au niveau local, en rassemblant les initiatives et réseaux existants.

Cet atelier a permis aux partenaires alpins français associés au réseau ALPACA :

  • d’échanger avec les partenaires alpins pour s’inspirer d’autres expériences en matière de communication et de réseaux de partenaires sur l’adaptation au changement climatique ;
  • d’échanger sur un réseau potentiel des partenaires locaux sur les questions d’adaptation au changement climatique.

(suite…)

Cette publication du Secrétariat permanent de la Convention alpine rassemble les trois résultats stratégiques centraux de la XVe Conférence alpine du 4 avril 2019 : la Déclaration d’Innsbruck, le Système alpin d’objectifs climat 2050 et le 7e Rapport sur l’état des Alpes « Gouvernance des risques naturels ».

La publication [Convention Alpine]

(suite…)

La conférence, présentée par Valérie Masson-Delmotte, co-présidente du groupe n° 1 du GIEC, se tiendra dans l’auditorium Grenoble INP le vendredi 17 mai à 18h.

Pour la COP21 en 2015, les Etats ont invité le GIEC à préparer un rapport spécial sur 1,5°C de réchauffement planétaire. Approuvé par les délégués de tous les gouvernements, sur la base du travail de 91 auteurs de 40 pays, de l’analyse de 6000 publications et de riches données scientifiques, en particulier celles issues des technologies spatiales, il met en évidence l’état des lieux du réchauffement dû aux activités humaines.

Les conséquences d’un réchauffement d’un demi-degré ou 1°C de plus ont un impact significatif sur nos modes de vie et nos sociétés. Limiter ce réchauffement nécessite de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d’envisager des transformations combinant gestion des risque et adaptation, et de construire des transitions éthiques et justes.

Pour clore la Grenoble New Space Week 2019, organisée par le Centre Spatial Universitaire de Grenoble, Valérie Masson-Delmotte apporte des éléments d’analyse lors de cette conférence ouverte à tous.

Conférence organisée avec le soutien de la Fondation UGA

La vidéo de la conférence est disponible

Toutes les informations sont à retrouver sur le site de l’UGA

Jeudi 16 mai 2019, Ronan DANTEC et Jean-Yves ROUX ont présenté à la presse les conclusions de leur rapport d’information sur l’adaptation de la France aux changements climatiques à l’horizon 2050, fait au nom de la Délégation à la prospective du Sénat, présidée par Roger KAROUTCHI.

Ce rapport formule 17 propositions pour amplifier l’effort d’adaptation de la France face aux défis sanitaires, économiques et écologiques que pose le changement climatique.

Communiqué de presse [Sénat]

Documents :

Samuel Morin (membre du Bureau du PARN et directeur du CEN -Centre d’Etude de la Neige-) et Benjamin Einhorn (directeur du PARN) sont intervenus lors de la Matinale de l’IRMa consacrée à la gestion des impacts du changement climatique sur les risques naturels, qui s’est tenue le 14 mai 2019 dans l’hémicycle de la Métropole Grenoble-Alpes.

« Depuis plusieurs années, les acteurs publics sont confrontés à une multiplication d’épisodes météorologiques extrêmes, à l’image des tempêtes et des fortes précipitations qui se sont succédées sur nos territoires alpins en janvier 2018, entraînant des crues, des avalanches, des coulées de boue et des glissements de terrain à une fréquence inhabituelle.  Alors qu’ils prennent progressivement conscience de la nécessité de s’adapter aux impacts du changement climatique, les acteurs publics se demandent légitimement s’ils doivent se préparer à l’avenir à faire face plus souvent (sinon régulièrement) à ce type de séquence dommageable ? ».

Informations et vidéo en ligne [IRMa] & Flyer de la Matinale

(suite…)

Un workshop  sur l’implémentation du « Système alpin d’objectifs climat 2050 » de la Convention Alpine s’est tenu le 13 et 14 mai 2019 à Salzburg.

Le Système alpin d’objectifs climat 2050 élaboré par le Comité consultatif sur le climat alpin a été approuvé lors de la XVème session de la Conférence alpine qui s’est tenue le 4 avril à Innsbruck.
Ce système, qui fournit une vision pour des Alpes neutres pour le climat et résilientes au changement climatique à l’horizon 2050, a été développé autour de 4 principes généraux qui sous-tendent toutes les activités de la Convention alpine concernant l’atténuation et l’adaptation au changement climatique :

– Transition basée sur le patrimoine culturel et naturel
– Région modèle en matière d’action intégrée
– Vitrine pour une action transnationale
– Mise en avant des cobénéfices alpins

Ce système poursuit des objectifs spécifiques dans douze secteurs, parmi lesquels les risques naturels.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes grâce à l’Agence régionale de l’énergie et de l’environnement, AURA-EE, (associée aux partenaires relais du conseil régional, IRMa, PARN, CREA) organise un cycle de trois séminaires à l’attention des acteurs de territoires qui se lancent dans une réflexion ou mènent des actions sur l’adaptation aux effets du changement climatique.

  • 1er séminaire : Analyser la vulnérabilité de votre territoire face au changement climatique – 30 avril 2019 – Villeurbanne. ► Programme
  • 2ème séminaire : S’adapter au changement climatique en s’appuyant sur des solutions fondées sur la nature – 3 juin 2019 – Lyon.  ► Programme
  • 3ème séminaire : Accompagner les mutations économiques territoriales face aux effets de changement climatique – 28 novembre 2019 – Lyon. ► Programme

(suite…)

La journée « Glaciologie-Nivologie-Hydrologie de Montagne » de la Société Hydrotechnique de France (SHF) se tiendra le 29 avril prochain au LGGE, sur le Campus universitaire de Grenoble. Cette journée d’échanges, ouverte à tous, permet de faire le point sur les dernières recherches et de suivre l’évolution des connaissances sur les glaciers, le permafrost, l’enneigement et l’hydrologie de montagne.

L’appel à communication est ouvert jusqu’au 18 mars à l’adresse Christian.Vincent@univ-grenoble-alpes.fr

A l’invitation du Groupe d’Action 8 de la Stratégie Macrorégionale de l’UE pour la Région Alpine (SUERA), le PARN a participé à la conférence finale du projet GoApply le 24 avril à Vienne, organisée par le ministère fédéral autrichien de la durabilité et du tourisme (BMNT), partenaire du projet, avec le soutien de l’Agence autrichienne pour l’environnement (Umweltbundesamt).

Les partenaires – représentant les coordonnateurs des politiques d’adaptation de leurs pays et régions – ont présenté les principaux résultats et messages clés du projet de manière synthétique et ciblée. Au-delà de la diffusion, la conférence visait à mettre en œuvre des formats originaux d’animation pour stimuler le débat, faciliter les échanges et promouvoir une meilleure gouvernance de l’adaptation au changement climatique dans les pays alpins, en mettant un accent particulier sur les approches interactives, les échanges et le partage d’exemples de bonnes pratiques. (suite…)

Le projet de Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) Auvergne-Rhône-Alpes a été arrêté lors de l’Assemblée plénière des 28 et 29 mars 2019.

Délibération d’arrêt du projet

Le SRADDET est composé des documents suivants :

1/ Un rapport d’objectifs. illustré par une carte au 1/150 000ème.

2/ Un fascicule des règles :

3/ Des annexes : (suite…)

Résultat de recherche d'images pour "afpcn"

Le 28 mars 2019, l’Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles (AFPCN) a organisé une journée d’étude consacrée à l’impact du changement climatique sur différents types d’événements extrêmes : canicules, pluies et crues extrêmes, tempêtes et submersion marine, sécheresse et incendies… Une première partie était consacrée à un état de l’art sur la détection de tendances-évolutions sur ces extrêmes climatiques et sur l’attribution de ces changements à la variabilité « naturelle » ou à une cause anthropique. Une seconde partie a abordé la perception du public, des médias, politiques… sur l’impact du changement climatique et ses attentes en termes d’attribution. La troisième partie quant à elle, a permis de discuter de ce qui est fait dans les politiques publiques (PNACC2, santé publique face au risque canicule, prévention du risque de submersion marine, SDAGE, assurances…) en lien avec les extrêmes et changement climatique.

La synthèse de la journée ainsi que les différentes présentations sont à retrouver sur le site de l’AFPCN

 

Le CREA en collaboration avec Laboratoire d’Ecologie Alpine a publié les résultats d’une étude basée sur trente ans d’images satellites sur le massif massif du Mont-Blanc, montrant une tendance significative à l’augmentation de la surface occupée par les plantes et de leur productivité dans les habitats alpins du massif.

L’étude a identifié 6 processus contribuant au « verdissement » observé du massif : l’urbanisation, l’augmentation de la limite supérieure de la forêt, la « shrubification (augmentation de l’abondance, de la couverture et/ou de la biomasse des arbustes, observée aussi en Arctique), l’augmentation de la biomasse végétale, la « thermophilisation » (déplacement des communautés végétales vers des espèces provenant de régions plus chaudes / plus basses en altitude) et la colonisation végétale associée au retrait glaciaire.

Les changements les plus spectaculaires ont eu lieu à la frontière avec la neige et la glace, et contribuent, petit à petit à la transformation de ce paysage emblématique de haute montagne.

Article [Blog CREA Mont-Blanc]

(suite…)

Le bilan climatique de l’AGence Alpine des TErritoires pour l’année 2018, année la plus chaude jamais enregistrée depuis le début des mesures en 1961, est disponible en téléchargement sur leur site internet.

 

En décembre 2018, l’ONERC (Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique) a publié un rapport thématique sur les événements météorologique extrêmes dans un contexte de changement climatique.

Ce rapport est à retrouver ici, ou sur le site de l’ONERC

Le PARN a contribué au 6ème numéro de la lettre d’information sur la SUERA, proposée chaque trimestre par la mission des Affaires européennes du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET), pour y apporter son témoignage en tant qu’acteur français de la Stratégie, membre du Groupe d’Action 8 sur la gouvernance des risques.

Au sommaire de ce 6ème numéro (déc. 2018 – jan. 2019) :

  • un retour sur le 2ème Forum annuel de la SUERA les 20 et 21 novembre 2018 à Innsbruck. Parmi les actions phares menées sous la présidence tyrolienne, on notera en particulier l’adoption par les États et les Régions d’une déclaration commune sur la protection des sols et l’utilisation durable des terres ;
  • un focus sur les axes forts de la Présidence italienne et les enjeux-clés pour 2019 ;
  • l’approbation officielle de la candidature pour la Présidence française de la SUERA en 2020 ;
  • un témoignage du PARN (Benjamin Einhorn) à propos des travaux du Groupe d’Action 8 sur la gouvernance de la gestion des risques naturels et de l’adaptation au changement climatique dans la Région Alpine. En particulier, ces travaux offrent  l’opportunité de valoriser au niveau transnational l’expérience acquise dans le massif alpin français en matière de « Gestion intégrée des risques naturels » ;
  • l’agenda des temps forts à venir.

Lettre d’information n°7 – Déc. 2018 – Jan. 2019 (PDF)

(suite…)

17-19 décembre 2018
Marseille

Le PARN a participé au 2ème colloque national sur l’adaptation des territoires au changement climatique, les 17, 18 et 19 décembre 2018 à Marseille, organisé par le Groupe régional d’experts sur le climat en région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur (GREC-SUD), en partenariat avec le Comité National Français sur les Changements Globaux (CNFCG), le conseil scientifique du programme Gestion et Impacts du Changement Climatique (GICC MEEM) et Future Earth.

Lors de la 3ème journée, qui portait sur le thème « Quels transition(s) et leviers d’actions pour les territoires ? », la plateforme OURANOS-AuRA (Sandrine Anquetin, Céline Lutoff), membre du Comité scientifique mis en place par le GREC-SUD pour l’organisation de ce colloque national, a participé à une table ronde sur les initiatives régionales en faveur du transfert des connaissances scientifiques.

Les actes, les présentations et des vidéos de ces journées sont disponibles sur le site du GREC-SUD.

Programme et restitution [GREC-SUD] (suite…)

Le rapport final du projet ADAMONT sur les impacts du changement climatique et sur l’adaptation en territoire de montagne est disponible sur le site du projet

Contact : Marie-Pierre ARLOT 

Le deuxième Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC) pour la période 2018-2022 a été publié jeudi 6 décembre 2018. Son objectif : mieux préparer la société française au changement climatique, en incluant les principaux secteurs de l’économie comme l’agriculture, l’industrie, le tourisme… et les milieux naturels.

En s’appuyant sur les recommandations issues de l’évaluation du 1er PNACC (2011-2015), et pour mettre nos politiques publiques en cohérence avec l’Accord de Paris, l’élaboration du deuxième PNACC s’est appuyée sur une large concertation qui a mobilisé pendant près de deux ans 300 représentants de la société civile, des experts et des représentants des collectivités territoriales et des ministères concernés.

Les travaux ont été organisés selon six domaines d’action, qui structurent les priorités du nouveau Plan : Gouvernance et pilotage ; Connaissance et information ; Prévention et résilience ; Adaptation et préservation des milieux ; Vulnérabilité de filières économiques ; Renforcement de l’action internationale.

Le PNACC2 se distingue ainsi par une plus grande implication des acteurs territoriaux, une attention forte portée à l’outre-mer, l’implication des grandes filières économiques et la priorité donnée aux solutions fondées sur la nature partout où cela a du sens.

(suite…)

Le 28 novembre 2018 le Centre des Congrès le Majestic a rassemblé à Chamonix élus, socioprofessionnels et parties prenantes des trois versants du Mont-Blanc venus partager les expériences vécues sur les trois territoires afin d’identifier collectivement les stratégies transfrontalières à mettre en œuvre devant les effets imminents du changement climatique.

Communiqué de presse (CCVCMB et Espace Mont-blanc)

Documents en ligne sur le site de l’Espace Mont-Blanc :

Le cahier thématique « montagne » du GREC-SUD/PACA vient de paraître. Il aborde les effets du changement climatique sur les territoires alpins des Alpes du Sud, propose des pistes d’adaptation et atténuation des gaz à effet de serre. Plus de 60 contributeurs font un état des connaissances scientifiques récentes sur l’évolution du climat, les risques naturels, l’agriculture, la forêt, la biodiversité, l’économie et l’aménagement.

Vous pouvez retrouver le cahier ici.

Le PARN a mobilisé les experts de son réseau pour contribuer à produire ce cahier thématique, en particulier pour la rédaction du chapitre 2 consacré aux impacts du changement climatique sur les risques naturels et aux stratégies intégrées d’adaptation : (suite…)

16 octobre 2018
Chambéry

Séminaire transversal
PARN / USMB / Météo-France / OURANOS-AuRA / ARTACLIM

Depuis plusieurs années, les acteurs opérationnels de la gestion des risques sont confrontés à une multiplication d’épisodes d’instabilités généralisées des terrains en montagne, tels que celui de début janvier 2018 dans les Alpes du Nord*.
Ils font part de leurs préoccupations croissantes vis-à-vis des impacts observés ou à venir du changement climatique** sur ce type d’épisode à forts impacts, auxquels certains territoires alpins sont confrontés de plus en plus fréquemment, dans un contexte de ressources limitées.
Ces questions sont au cœur des dynamiques partenariales de coopération interrégionale et européenne sur la gestion des risques naturels alpins, auxquelles contribue le PARN avec ses partenaires scientifiques et territoriaux***.

Suite au séminaire du 20 mars dernier au Monêtier-les-Bains sur le thème de l’enclavement des vallées alpines, le service en charge des routes au Conseil Départemental de la Savoie avait suggéré d’organiser un retour d’expérience sur ces événements avec des élus des territoires concernés, en vue de contribuer à créer les conditions d’une réflexion collective sur ces risques, indispensable à leur gestion intégrée.

Dans ce contexte, le PARN avec le concours de l’Université Savoie Mont-Blanc a organisé un séminaire du réseau « Science-Décision-Action » le 16 octobre 2018 à Chambéry, consacré à un partage d’expériences sur les enseignements à tirer des événements météorologiques de janvier 2018 dans les Alpes du Nord. (suite…)

15 octobre 2018
Chambéry

L’atelier-formation du 15 octobre 2018 à Chambéry a rassemblé 18 participants français et italiens partenaires et observateurs des projets ARTACLIM et ADAPT Mont-Blanc pour partager, acquérir et échanger des connaissances et des expériences sur le thème de la gestion des événements extrêmes et remarquables sources de risques naturels liés aux impacts du changement climatique au sein des territoires alpins de la zone de coopération transfrontalière Alcotra.

 

Retrouver ci-dessous les supports de présentations et prochainement les actes de cet atelier.

(suite…)

15 octobre 2018
Roquefort-la-Bédoule

Lors de cette journée seront abordées les problématiques générales liées à la forêt méditerranéenne dans un contexte de mutations (climat, usages etc.) : l’augmentation du risque incendie dans un contexte de changement climatique, l’influence de la sécheresse sur la productivité et l’évolution sanitaire des forêts, le cycle du carbone et la séquestration du CO2, etc. Dans le cadre d’une table ronde, les questions plus spécifiques aux orientations futures à suivre pour la gestion des espaces forestiers seront traitées.

Programme et inscription [GREC-SUD] (suite…)

L’émission « C dans l’air » datée du 11/10/2018 avait comme thème : « Inondations, tempêtes, chaleur : nos nouveaux défis »

(suite…)

Risques-Infos n°37 : « L’hiver le plus long… »
Institut des Risques Majeurs (IRMa)
Septembre 2018

« Au regard de l’actualité, le dossier thématique de ce numéro traite des évènemens météorologiques de l’hiver 2017/2018 si particulier où cumuls de neige record, risques d’avalanches maximum, crues torrentielles et glissements de terrain, ainsi que l’épisode de la tempête « Eleanor » qui ont durement touchés de vastes territoires. La parole est donné aux élus, aux agents territoriaux, aux experts et aux scientifiques qui étaient sur le terrain et qui ont œuvré pour la sécurité de tous plusieurs mois durant. »

Revue Risques-Infos #37 [IRMa]

Plusieurs chercheurs (Barbero R., Martin E., Arnaud P., Javelle P.) de l’IRSTEA viennent de publier un article dans le journal The Conversation sur l’évolution des pluies extrêmes et des crues éclair en lien avec le changement climatique.

Cette article pose à la fois l’état des connaissances sur l’évolution des événements extrêmes, mais aussi des questions quant aux méthodes d’adaptation à mettre en place pour faire faces à ces évolutions.

 

18 août 2018
Alpbach (Tyrol autrichien)

Les membres du Groupe d’Action 8 (GA8) de la SUERA sur la gouvernance de la gestion des risques majeurs et de l’adaptation au changement climatique dans la macro-région alpine étaient invités à participer à une rencontre d’experts sur le thème de la coopération en matière de gestion des risques naturels le samedi 18 août à Alpbach dans le Tyrol autrichien, organisée par la Présidence Tyrolienne de la SUERA. Cette rencontre s’est déroulée lors des « Journée du Tyrol » qui se tenaient du 17 au 19 août, dans le cadre du Forum Européen Alpbach 2018, organisé cette année du 15 au 31 août sur le thème « Diversité et Résilience ».

► Invitation & Programme – Expert event EUSALP AG8 18/08 (PDF)
Europäisches Forum Alpbach – Tiroltag (europaregion.info)
► Forum Alpbach 2018 – Tyrol Days (alpbach.org)

A l’occasion de l’invitation à cette rencontre du GA8, le PARN a participé à ces trois journées ponctuées de présentations et de débats entre experts régionaux et transnationaux politiques et scientifiques sur le thème de la gestion des risques naturels dans le contexte du changement climatique.

Programme - Expert event EUSALP AG8, Alpbach 18/08/2018

2.00 p.m. – Welcome
  • Franz Fischler, President European Forum Alpbach, Former EU-Commissioner
Opening
  • -Deputy Governor of the Tyrol Josef Geisler
  • Maria Patek, Head of Section, Federal Ministry for Sustainability and Tourism, Republic of Austria, EUSALP Action Group 8 – Lead
2.20 p.m. – Keynote speech
  • Peter Filzmaier, Professor of Political Science, Danube University Krems and Karl-Franzens University of Graz: « The risk of nature … and how do we deal with it? »
2 .40 p.m. – Examples from the EUSALP region
  • Stefan Walder, Department of Water Management, Regional Government of Tyrol: « Flood risk management in the Tyrolean Lower Inn Valley »
  • Gebhard Walter, Service for Torrent and Avalanche Control, Director of Provincial Headquarters Tyrol: « Water board – Maintenance of protection measures – Paznaun Valley »
  • Willigis Gallmetzer, Warning Centre of the Civil Protection Agency, Autonomous Province of Bolzano: « River basin management in South Tyrol »
  • Norbert Baeuml, Bavarian Administration for Rural Development: « Initiative boden:staendig »
4 .10 p.m. – Coffee break
4 .4 0 p.m. – Panel discussion
  • Deputy Governor Josef Geisler
  • Helmut Haslinger, Coordination of the Water Board of the Zeller Basin Flood Protection Association
  • Maria Patek, Head of Section, Federal Ministry for Sustainability and Tourism
  • Thomas Glade, Professor of Physical Geography, University of Vienna
  • Peter Filzmaier, Professor of Political Science, Danube University Krems and Karl-Franzens University of Graz
5.40 p.m. – Wrap-up
6.00 p.m. – Standing buffet

Programme - Tyrol Days, 17-19/08/2018

Friday, 17.08.2018

  • 15:00-18:00 Working group of young researchers (Plenary)
    Young researchers with a connection to the European region will present the conclusions of their research on the topic of this year’s Tyrol Days ‘Natural hazard management and biodiversity’ to a panel of judges. They were nominated as finalists for the Euregio Young Researchers’ Award in a selection round prior to the Tyrol Days.
    Speakers:

    • Veronica Barchetti, Business Analyst, HIT – Hub Innovazione Trentino, Trento
    • Roberto Bertoldi, Former Head, Department of Civil Protection Trentino, Trento
    • Lamiss Khakzadeh-Leiler, Professor, Department of Public Law, State and Administrative Theory, University of Innsbruck
    • Michael Kraxner, Head, Research and Development & Technology Transfer, Engineering & Life Science Department, MCI – Management Center Innsbruck
    • Luca Mion, Head of Innovation, HIT – Hub Innovazione Trentino, Trento
    • Rocco Scolozzi, Systems thinking, Futures Studies Education & Research; Lecturer, Department of Sociology and Social Research, University of Trento
    • Rosemarie Stangl, Head, Institute for Bioengineering and landscaping, University of Natural Resources and Life Sciences, Vienna
    • Siegfried Walch, Head of Department, Nonprofit, Social & Health Management, MCI Management Center Innsbruck
    • Ulrike Tappeiner, President, Free University of Bolzano / Bozen
  • 18:30-19:30 Broken Lines – Opening (Culture)

Saturday, 18.08.2018

  • 9:00-13:00 Working group of young innovators (Plenary)
    Young innovators present their applied solutions to a panel of judges.
    Speakers:

    • Paolo Bosetti, Assistant Professor, Department of Industrial Engineering, University of Trento
    • Mauro Casotto, Director, Trentino Sviluppo S.p.A, Rovereto
    • Marcus Hofer, Head, Business Relocation and Location Development, Sponsorship Program, Tirol Promotion Agency, Innsbruck
    • Kurt Matzler, Professor, Strategic Management, University of Innsbruck; Scientific Head, Executive MBA-Programme, Management Center Innsbruck
    • Hansjörg Prast, Managing Director, IDM Südtirol Alto Adige, Bolzano / Bozen
    • Johann Stötter, University Professor, Institute of Geography, Leopold-Franzens-University, Innsbruck
    • Karlheinz Töchterle, President, Austrian Research Council; Professor emeritus, University of Innsbruck; Member of the Austrian Parliament, Vienna
  • 14:00 – 18:00 EUSALP expert event: Cooperation in natural hazard management (Partner) In cooperation with EUSALP – EU-Strategy for the Alpine Region [see above]
    20:00-21:00 Appartenenze – Reading (Culture)

Sunday, 19.08.2018

  • 5:00-8:00 Sunrise hike to Wiedersberger Horn (Social)
  • 9:00-10:00 Mass (Social)
  • 10:00-11:00 Opening ceremony of the European Forum Alpbach (Plenary)
    Guests from the entire Euroregion Tyrol – South Tyrol – Trentino and the Alpbach hosts will open this year’s Forum together.
    Speakers:

    • Franz Fischler, President, European Forum Alpbach, Vienna
    • Massimo Allegretti, President, Municipal Council, Mantova
    • Markus Bischofer, Mayor, Alpbach
    • Arno Kompatscher, Governor, Autonomous Province of Bozen/Bolzano
    • Günther Platter, Governor, Province of Tyrol, Innsbruck
    • Ugo Rossi, Governor, Autonomous Province of Trentino, Trento
  • 11:00-12:30 Snack (Social)
  • 12:30-13:30 Presentation of the Euregio awards 2018 (Plenary)
    Speakers:

    • Ulrike Tappeiner, President, Free University of Bolzano / Bozen
    • Karlheinz Töchterle, President, Austrian Research Council; Professor emeritus, University of Innsbruck; Member of the Austrian Parliament, Vienna
  • 14:00-16:30 Presentation and discussion of the results of EuregioLab (Plenary)
    More than 30 experts from academia, administration and business from the entire Euregio have worked on the topic of this year’s Tyrol Days “Natural hazard management and biodiversity”. In a number of working groups, they have compiled a catalogue of ideas, which they present to the participants and discuss with decision-makers.
    Speakers:

    • Ulrike Tappeiner, Dean of the Faculty of Biology, Leopold-Franzens-University of Innsbruck
    • Andreas Töchterle, Brenner Basistunnel BBT SE, Bolzano
    • Arno Kompatscher, Governor, Autonomous Province of Bolzano/Bozen
    • Günther Platter, Governor, Province of Tyrol, Innsbruck
    • Ugo Rossi, Governor, Autonomous Province of Trento
    • Franz Fischler, President, European Forum Alpbach, Vienna

Programme - European Forum Alpbach, 15-31/08/2018

European Forum Alpbach (EFA)

The European Forum Alpbach was founded in August 1945 as one of the first international political and intellectual events in post-war Europe. It has since established itself as an important hub for interdisciplinary exchange of ideas,where world-renowned scientists, economists as well as politicians and academics engage in a prosperous dialogue with university students. Each summer, more than 5.000 people from over 60 countries com together in the Tyrolean mountain village of Alpbach to experience this unique atmosphere.

This year’s forum will took place from August 15th–31st 2018with the theme of “Diversity and Resilience”.

Diversity and Resilience | Aug 15 to 31, 2018

Our age is defined by rapid transformation. The way we live, think and work is subject to constant change, giving rise to a multitude of new challenges. Now more than ever, we need to act purposefully, consider diverse courses of action, and come up with cutting-edge solutions.

With that said, diversity is recognized and encouraged as an opportunity in many areas. It has a positive impact on the strength, robustness, and innovative power, that is on the resilience of our society, environment, economy and culture. At the same time, however, diversity can become a strain and lead to the collapse of entire systems. How can we handle crises? Are our systems – from finance to health – suited to master the challenges to come? How can we ensure lasting peace, prosperity and democracy? Is resilience the key to a successful future?

We invite you to examine the relationship between “Diversity and Resilience” together with a host of experts from the worlds of business, politics, culture and the civil society. Immerse yourself in in international setting full of new ideas, mindsets, and contacts. Let us join forces to answer the great questions of today!

Programme Booklets

(suite…)

Dans le cadre de l’animation de la plateforme Alpes-Climat-Risques, le PARN a proposé une contribution au dossier « Changement climatique » de la Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM), coordonné par P. Vouillon, sur le thème des impacts du changement climatique sur les risques naturels en haute montagne.

Note PARN / FFCAM 2018 (PDF) (suite…)

25-27 juillet 2018
Innsbruck

Le Kick-Off Meeting du projet GreenRisk4Alps s’est déroulé à Innsbruck du 25 au 27 juillet. Ce projet vise à mieux intégrer les services écosystémiques dans la gestion des risques liés aux aléas naturels et au changement climatique dans l’Espace alpin.

Irstea (Frédéric Berger) et le PARN (Benjamin Einhorn) ont participé à cette réunion de lancement, respectivement en tant que partenaire et observateur du projet, et représentants du Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales (TAGIRN PRNBP), également observateur du projet.

Project observer introduction PARN [PDF] (suite…)

Dans le cadre du Plan Air Energie Climat de Grenoble Alpes, l’ALEC en partenariat avec l’AGEDEN a organisé une demi-journée d’échanges sur le thème de l’adaptation : « Changement climatique : s’adapter à quoi ? comment ? Retours d’expériences et échanges de pratiques entre acteurs » le 5 juillet 2018 à Grenoble.

Le PARN a participé à l’atelier n°4 organisé sur le thème « adaptation et planification de l’aménagement du territoire » aux côtés de la Mission Risques de la Métro (Vincent Boudières), venue présenter sa stratégie de résilience métropolitaine et les outils du PLUi pour un aménagement et un urbanisme résilients, tels que les Opérations d’aménagement et de programmation (OAP).

Présentations plénières et compte-rendus des 4 ateliers [ALEC] (suite…)

Du 23 juin au 1er juillet 2018 s’est tenue la 5ème conférence européenne sur le permafrost à Chamonix. Le but de cette rencontre internationale périodique est de couvrir tous les aspects importants liés au permafrost en termes de recherche, ingénierie, sensibilisation et résultats aux échelles globales et régionales.

Le lundi 25 juin, le PARN a participé à l’animation d’une table ronde sur les risques naturels en montagne dus à la dégradation du permafrost organisée par Philippe Schoeneich (PACTE) et Xavier Bodin (EDYTEM), porteurs du projet PermaRisk, en présence de scientifiques et de gestionnaires des risques alpins membres du réseau Science-Décision-Action.

Compte rendu de la table ronde

(suite…)

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a adopté une nouvelle Stratégie « Environnement – Énergie », lors de l’assemblée plénière du conseil régional des 14 et 15 juin 2018, dans l’objectif de « répondre aux défis énergétiques, à l’urgence climatique et à la nécessité de préserver la biodiversité ». Cette stratégie, dotée d’un budget de 200 M€, se décline autour de 5 axes principaux : l’énergie ; les déchets et l’économie circulaire ; la qualité de l’air ; la biodiversité et l’adaptation aux changements climatiques.

L’axe « Climat » vise à intégrer les conséquences du réchauffement climatique dans toutes les actions régionales et à accompagner les territoires dans leur adaptation aux impacts du changement climatique, notamment au niveau des risques naturels et de la gestion des conflits d’usage pour la ressource en eau. (suite…)

Le PARN a participé à la journée d’étude de l’AFPCN consacrée à l’évolution de l’expertise sur les actions menées en regard du changement climatique le 13 juin 2018 à l’ENGREF (Paris), organisée avec l’appui du point focal français du Groupement International d’Étude sur le Climat (GIEC). Le compte-rendu de cette journée est maintenant disponible en ligne.

Programme et compte-rendu

Du 12 au 14 juin prochain se tiendra la 4ème édition de la Sustainable Summits Conference à Chamonix (74). Le programme et les informations relatives à la tenue de l’événement sont à retrouver sur le site  https://www.sustainable-summits2018.org/.

Pendant trois jours, des gestionnaires de site de haute montagne, des alpinistes, des chercheurs, des acteurs du monde associatif et des entreprises innovantes du monde entier se retrouveront à Chamonix. Ils partageront leurs expériences et proposeront des solutions pour l’avenir des hautes montagnes autour de trois thèmes.

L’ensemble des présentations ont été filmées et sont disponibles sur la page youtube de l’évènement.

Pour le prochain budget à long terme de l’UE correspondant à la période 2021 2027, la Commission propose d’augmenter de près de 60 % le financement du programme LIFE, le programme de l’UE pour l’environnement et l’action pour le climat. Cette initiative a pour objectif de continuer à soutenir l’atténuation du changement climatique et l’adaptation à ses conséquences et d’aider l’UE à remplir ses objectifs et engagements climatiques au titre de l’accord de Paris et des objectifs de développement durable des Nations unies.

Communiqué de presse (ec.europa.eu) (suite…)

La Commission Européenne a dévoilé ses propositions concernant le futur budget à long terme de l’UE pour la période 2021 à 2027. Ce budget associé à des instruments et programmes modernisés est fortement axé sur les priorités politiques de la Commission, présentées par son Président JC. Juncker, caractérisé par : « Davantage de fonds pour les domaines prioritaires ; Un nouveau mécanisme pour protéger le budget de l’UE contre les risques financiers liés à l’état de droit ; Un accent fort mis sur la valeur ajoutée européenne et sur la performance ; Moins de formalités administratives pour les bénéficiaires ; Un budget plus souple et réactif à l’architecture plus simple et légère ».

Les programmes s’articuleront autour des grandes priorités thématiques en matière de dépenses, qui correspondent aux rubriques de la structure formelle du budget. Au sein de chaque priorité, les programmes seront regroupés en pôles politiques, qui seront reflétés dans les titres du budget annuel. La Commission propose des augmentations budgétaires dans les domaines prioritaires : « Recherche, innovation et numérique », « Jeunesse », « LIFE Climat et environnement », « Migration et frontières », « Sécurité » et « Action extérieure ». (suite…)

La neige saisonnière est sensible aux variations du climat, et les travaux de recherche de ces dernières décennies projettent une réduction massive des quantités de neige naturelle attendues sur les massifs montagneux au cours du 21e siècle. Une nouvelle étude menée par le Centre national de recherches météorologiques (CNRM, Météo-France/CNRS associé à l’Université de Toulouse et l’Université Grenoble Alpes concernant le Centre d’études de la neige) et l’équipe ETNA de l’Irstea à Grenoble 1 a utilisé les projections climatiques les plus récentes et des méthodes statistiques avancées pour l’ajustement de c es projections en zone de montagne. Ces résultats, pub liés dans la revue scientifique The Cryosphere datée du 10 avril 2018, permettent de simuler l’évolution de la neige pour un massif caractéristique des Alpes du Nord (Chartreuse, 1500 m d’altitude).

► Communiqué de presse Météo-France/CNRS/Irstea (17 avril 2018)

Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes réuni en assemblée plénière le 29 mars 2018 a délibéré sur les modalités d’élaboration de son futur Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) dans le cadre de sa démarche « Ambition Territoires 2030 ».

Ce schéma stratégique transversal vise à fusionner plusieurs schémas déjà existants et à créer de nouveaux schémas, dans l’objectif de fixer pour Auvergne-Rhône-Alpes des axes d’aménagement territorial pour les grands bassins de vie en cohérence les uns avec les autres.

L’assemblée plénière du 29 mars a validé les champs d’application précis du SRADDET ainsi que ses objectifs régionaux et stratégiques, qui visent à « faire d’Ambition Territoires 2030 un outil utile et partagé au développement de tous les territoires de la région ».

Le projet de SRADDET présenté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes inclut notamment des orientations en matière de lutte contre le changement climatique et de gestion des risques naturels.

La délibération et ses annexes
Dossier de presse de l’assemblée plénière du 29 mars 2018

(suite…)

La Newsletter de mars 2018 de la plateforme OURANOS-AURA est disponible.

NewslettreMars18_OuranosAura

A l’invitation de la Section Cours d’Eau, Géologie et Dangers Naturels du Canton du Valais (Raphaël Mayoraz, géologue cantonal et Guillaume Favre‐Bulle, Ingénieur-géologue), le PARN a participé le 22 mars 2018 à Sion à la deuxième journée « Permafrost VS » de partage d’expérience  sur les observations des phénomènes naturels liés à la dégradation du permafrost en haute montagne dans les Alpes valaisannes et les massifs voisins. Cette journée fait suite à une première journée d’échanges transfrontaliers sur cette thématique organisée par le Canton du Valais en 2016. (suite…)

Le bilan climatique de l’hiver 2017-2018 de l’Agence alpine des territoires (AGATE), anciennement ASADAC-MDP est disponible ici.

L’hiver se distingue particulièrement comme le plus pluvieux depuis le début des mesures en 1959. De plus, on note un enneigement sans précédent depuis le début des années 1980, exception faite de l’année 2011/2012.

Le 4ème symposium international de l’Observatoire Virtuel Alpin (VAO) organisé par l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG)  s’est tenu du 13 au 15 mars 2018 à Grenoble.

Le VAO met en réseau les observatoires de haute altitude en Europe. Parmi les thèmes abordés lors du symposium, figuraient en bonne place les questions de variabilités atmosphériques et climatiques, l’impact du changement climatique sur l’environnement alpin, le cycle de l’eau et les risques naturels en zones de montagne, sur lesquelles les laboratoires de l’OSUG mènent des recherche de pointe.

Ce symposium intégrerait également une présentation des initiatives européennes de collecte et de partage des données (feuille de route ESFRI).

A l’invitation des organisateurs en tant que membre du Groupe d’Action 8 de la Stratégie macro-régionale de l’UE pour la Région Alpine (SUERA) sur la gestion de l’adaptation au changement climatique et des risques naturels, le PARN* a délivré une mot d’accueil sur l’articulation entre les travaux du VAO et ceux de la SUERA. (suite…)

La 22ème rencontre de glaciologie alpine se tiendra à Chamonix le jeudi 1er et vendredi 2 Mars 2018.

La rencontre aura lieu dans les locaux de l’ENSA (Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme).

Cette rencontre sera l’occasion d’échanges entre les chercheurs travaillant sur la neige, les glaciers, le permafrost et les observations et mesures qui leur sont associées.

Ci-joint, le programme des deux jours de rencontre : Programme_AGM2018_Chamonix_vf

La conférence de lancement de la Présidence tyrolienne de la Stratégie macro-régionale de l’UE pour la Région Alpine (SUERA) en 2018 s’est tenue le 7 février dernier à Innsbruck.

La Présidence tyrolienne 2018 met l’accent sur les thèmes de la gouvernance dans la région alpine, l’implication citoyenne et la communication.

Parmi ses objectifs spécifiques, la gestion intégrée des risques naturels (GIRN) est désignée, dans le cadre du Groupe d’Action 8 (GA8) sur la gouvernance de la gestion des risques et de l’adaptation au changement climatique, auquel contribue le PARN.

► The EU Strategy for the Alpine Region (Land du Tyrol)
Tyrolean Presidency 2018 (EUSALP)
Work programme summary of the Tyrolean EUSALP presidency (PDF)
Programme de travail de la Présidence tyrolienne EUSALP 2018 (PDF) (suite…)

Le 4ème « Dialogue sur la politique des risques » du 1er décembre 2017 à Vienne, organisé chaque année par le Centre de contrôle des avalanches et des torrent en collaboration avec l’Université des ressources naturelles et des sciences de la vie et l’Université de Vienne, a traité des conséquences des événements extrêmes de ces dernières années et discuté des stratégies d’adaptation adéquates.

Le résumé politique (en allemand) présente un programme en 12 points, dont on propose ci-après une traduction en français.

► Risiko Policy Dialog 2017 – Policy Brief [naturgefahren.at] | ► Résumé (en allemand) [PDF] (suite…)

1 décembre 2017
Turin

La journée de lancement du projet ARTACLIM « Adaptation et Résilience des Territoires Alpins face au Changement Climatique » s’est tenue à Turin, le 1 décembre 2017 au siège de la Ville Métropolitaine de Turin. Cette journée avait pour objectif d’échanger et de partager autour des grands enjeux de résilience des territoires du projet face au changement climatique.

Présentation de la journée (site ARTACLIM)

(suite…)

23 novembre 2017
Le Bourget-du-Lac

Envirhônalp a organisé une 1ère rencontre régionale Auvergne Rhônalpine sur la Recherche en Environnement sur la Montagne le 23 novembre au Bourget-du-Lac. Cette journée a réuni des acteurs académiques et des acteurs des territoires sur cette thématique.

Le PARN (Carine Peisser) a effectué une présentation sur le thème de la co-construction des recherches avec les acteurs de la gestion des risques naturels dans le massif alpin.

Programme de la journée
Présentation PARN 23 nov. 2017 (PDF)

 

19 octobre 2017
Bron (69)

Le PARN a assisté à la journée technique « Actions et planification pour s’adapter au changement climatique sur nos territoires », organisée le 19 octobre à Bron par la CoTITA Centre-Est.

Programme et présentations (CoTITA)

17 octobre 2017
Grenoble

Le 17 octobre dernier s’est tenue une journée d’échange organisée par la plateforme OURANOS-AURA du GIS Envirhônalp avec le groupement Kalidéos-Alpes sur le thème de l’usage des données satellitaires en montagne.

Programme de la journée
Programme Kalideos Alpes
Actualités OURANOS-AURA

14-15 octobre 2017
Les Orres

Le PARN a participé à la rentrée de la Maison de la météorologie et du climat des Orres (MMCO). (suite…)

5-7 octobre 2017
Les Houches / Chamonix Mont-Blanc

Le PARN a participé à l’université d’été de l’association Sauvons le Climat qui s’est tenue aux Houches du 5  au 7 octobre sur le thème de l’adaptation au  changement climatique au niveau global et spécifiquement en haute montagne, en présence du maire de Chamonix et Vice-Président à l’Environnement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Eric Fournier et de partenaires territoriaux, opérationnels, scientifiques et associatifs. Une description de la rencontre est disponible sur le site de Sauvons le Climat.

A l’invitation des organisateurs, le PARN (Benjamin Einhorn) a présenté une communication sur (i) les impacts des évolutions climatiques rapides sur les phénomènes sources de danger, (ii) les politiques publiques d’adaptation et (iii) les démarches territoriales de gestion intégrée des risques naturels (lien ci-dessous).

Le PARN a également contribué à l’élaboration du programme de cette journée d’étude et d’échanges, concernant les thématiques relatives à la prise en compte des impacts du changement climatique dans la gestion des risques naturels et la planification territoriale, en coordination avec ses partenaires territoriaux, scientifiques et techniques sollicités pour l’occasion : (suite…)

Lettre_Alpes-Climat-Risques

Cette lettre d’information est éditée par le PARN avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de la valorisation du portail Alpes-Climat-Risques.

N°6 – Juillet 2017
pdf

Numéros précédents sur le portail Alpes-Climat-Risques

Mai 2017Evenements_remarquable_risknat_2015_PARN(2017)

La base de connaissances du portail Alpes-Climat-Risques s’enrichit d’une nouvelle section consacrée aux « événements remarquables » de phénomènes naturels source de dangers observés dans les Alpes ces dernières années en lien avec des conditions météo-climatiques pour partie exceptionnelles. Ce premier rapport porte sur les événements marquants survenus au cours de l’année 2015.

Rapport événements remarquables 2015
(suite…)

Mars 2017

consortium_artaclim

Le projet ARTACLIM, soumis le 15 février 2016, a été accepté au 2ème appel à projets du programme Interreg France-Italie ALCOTRA 2014-2020.

Ce projet propose de tester et de développer avec les collectivités des outils méthodologiques permettant une meilleure prise en compte de l’adaptation au changement climatique dans la planification territoriale.

En lien étroit avec le chef de file, ASADAC-MDP [1], et en partenariat avec le GIS Envirhônalp et l’Université Grenoble Alpes, le PARN s’est fortement investi dans le montage du projet, en appui de son réseau scientifique. (suite…)

24 mars 2017
Lus-la-Croix-Haute (26)Projet_Adamont

Le PARN a participé, le 24 mars dernier, à l’atelier « Accessibilité et risques naturels » du projet ADAMONT. Ce projet, porté conjointement par l’Irstea et Météo France, vise à développer une action de recherche partenariale et intégrée sur l’adaptation au changement climatique sur un territoire de moyenne montagne, à travers un partenariat étroit avec le Parc Naturel Régional du Vercors. (suite…)

Lettre_Alpes-Climat-Risques

Cette lettre d’information est éditée par le PARN avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de la valorisation du portail Alpes-Climat-Risques.

N°5 – Année 2016
pdf

Numéros précédents sur le portail Alpes-Climat-Risques

1er et 5 décembre 2016
Grenoble
logo-ouranos

La plateforme Ouranos Aura du GIS Envirhônalp et l’InfoLab, avec le soutien du labex ITEM et de l’ORECC, organisent deux rencontres les 1er et 5 décembre sur le thème de l’adaptation au changement climatique. (suite…)

30 juin 2016
Grenoble – LGGESéminaire transversal Science-Décision-Action

Risques hydrométéorologiques alpins : l’exemple de la région grenobloise

État des connaissances, modèles et systèmes de mesure pour l’aide à la décision dans un contexte de changement climatique

Cette journée de rencontre sur le thème des risques hydrométéorologiques dans l’agglomération grenobloise s’inscrit dans un cycle de séminaires transversaux entre scientifiques, techniciens et décideurs, organisés par le PARN dans le cadre du Programme Opérationnel Interrégional du Massif des Alpes (POIA). (suite…)

Juin 2016Profil_Territorial_Montagne_Alpes-du-Nord_ORECC_2016Le Profil Territorial Montagne (ORECC)
Chapitre « Impacts sur les risques naturels » (PARN)

L’Observatoire régional des effets du changement climatique (ORECC) publie son premier Profil Climat Territorial « Montagne – Alpes du Nord ». Destinés aux acteurs concernés par le développement et l’aménagement territorial (SCOT, PLU, PCAET…), les « profils climat » de l’ORECC visent à sensibiliser aux enjeux de l’adaptation au changement climatique sur les territoires de la Région, et permettre ainsi une meilleure prise en compte du volet adaptation dans les Plans Climat-Air-Energie territoriaux (PCAET), ainsi que le développement de stratégies d’adaptation territoriales.

Le PARN a contribué à l’élaboration de ce document, à travers la rédaction du chapitre consacré aux impacts du changement climatique sur les risques naturels, pour lequel il a sollicité la relecture d’un groupes d’expert du réseau Alpes-Climat-Risques. (suite…)

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) France publie une synthèse des liens établis et prévisibles entre le changement climatique et les risques naturels en montagne. Cette étude confirme l’importance de la mise en œuvre des engagements pris par les Etats dans l’Accord de Paris sur le Climat afin de préserver l’intégrité des écosystèmes et de développer des solutions fondées sur la nature.

Brochure « Changement climatique et risques naturels dans les montagnes tempérées » [PDF]

Le numéro 100 de la revue de Mountain Wilderness prend la forme d’un dossier thématique consacré aux impacts des changements climatiques en montagne, qui propose un panorama des constats observés, des problèmes soulevés ainsi que des expérimentations et mesures d’adaptation déjà mises en œuvre pour y faire face.

Mise en page 1Dossier thématique en ligne [Mountain Wilderness]

Le PARN a contribué à ce dossier dans un court article présentant deux témoignages d’acteurs locaux (élu et chargé de mission) impliqués dans l’expérimentation de la GIRN sur le territoire du Pays du Grand Briançonnais :

Einhorn B., Crévolin A., Ocana J. (2015) – La gestion intégrée des risques naturels en montagne (GIRN) : un outil collaboratif face aux aléas naturels. In: Mountain Wilderness (coord.), « Changements climatiques : la montagne en jeu », Dossier thématique #1, hiver 2015, pp. 13. | PDF

Parallèlement aux mesures visant à atténuer l’impact des activités humaines sur le climat, des actions sont nécessaires pour réduire la vulnérabilité des territoires en renforçant leur capacité à répondre à ce changement. La France a adopté son Plan national d’adaptation aux effets du changement climatique (PNACC) pour la période 2011-2015, coordonné par l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc).

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) y contribue pour les dimensions « territoriales » et « gouvernance ». Entre 2008 et 2013, la Datar a confié aux préfets de région la réalisation de six études interrégionales, afin de caractériser la vulnérabilité des territoires, améliorer les connaissances sur les impacts et les potentiels d’adaptation.

Une étude nationale réalisée en 2014 par le CGET consolide ces analyses et formule des recommandations pour l’action publique.

(suite…)

11 novembre 2015
Grenoble, CRDP
Conference-internationale_Montagnes-et-Climat

La conférence Internationale « Montagnes et Climat, Témoignages des sommets » qui s’est tenue le 11 novembre 2015 à Grenoble dans le cadre des Rencontres citoyennes de la Montagne a réunis alpinistes, scientifiques, journalistes et personnalités politiques pour débattre sur les thématiques du dérèglement climatique en milieu montagnard. (suite…)

26 septembre 2015
Grenoble
Colloque_FRAPNA_Changement-climatique_26-09-2015

La Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) a organisé ce colloque pour informer et sensibiliser le grand public et susciter le débat sur les impacts spécifiques du réchauffement climatique en montagne, à travers des tables rondes animées par des acteurs scientifiques, politiques et associatifs.

Programme [PDF]
Actes du colloque [PDF] (suite…)

Cet article de synthèse intitulé « Changements climatiques et risques naturels dans les Alpes : Impacts observés et potentiels sur les systèmes physiques et socio-économiques » a été rédigé collectivement en collaboration avec des membres et partenaires scientifiques du PARN, dans le cadre des activités de l’axe Alpes-Climat-Risques. Il est en ligne dans le numéro spécial de la Revue de Géographie Alpine / Journal of Alpine Research consacré à l’impact du changement climatique sur les dynamiques des milieux montagnards.

Article en ligne [site JAR/RGA]
Manuscrit auteur français [PDF]
Author manuscript english [PDF]

(suite…)

Lettre_Alpes-Climat-Risques

Cette lettre d’information est éditée par le PARN avec le soutien de la Région Rhône-Alpes dans le cadre de la valorisation du portail Alpes-Climat-Risques.

N°4 – Août 2015
pdf

Numéros précédents sur le portail Alpes-Climat-Risques

Le portail Alpes-Climat-Risques fait peau neuve ! Portail_Alpes-Climat-Risques_2015Cette refonte poursuit le double objectif de : i) faciliter la consultation de la base de connaissances bibliographiques des impacts des changements climatiques sur les risques naturels dans les Alpes (outil d’analyse et de synthèse), ii) valoriser les activités du PARN et de ses partenaires sur ces thématiques (outil de capitalisation et de valorisation).  (suite…)

23 juin 2015
Innsbruck

Alpen_Forum_Innsbruck_2015-06-23

Le PARN a participé le 23 juin 2015 au premier Forum Alpin « Klimawandel und Naturrisiken », consacré à la thématique du changement climatique et des risques naturels dans la région alpine.

Support de présentation (Carine Peisser)
pdf

Les Forums Alpins d’Innsbruck ont pour but d’offrir un espace d’information et de discussion sur les défis du changement climatique dans les Alpes. Ils sont organisés conjointement par le centre de recherche espace alpin – homme et environnement et le pôle interdisciplinaire d’études françaises de l’Université d’Innsbruck, le centre de recherche alpS, l’Institut Français d’Autriche et le Secrétariat Permanent de la Convention Alpine.

En savoir plus [Convention Alpine]

22 juin 2015
Villard-de-Lans (Vercors)

« Réchauffement climatique dans le Vercors et les Préalpes : le futur reste à écrire »

Information et débat pour une approche territoriale intégrée d’adaptation au changement climatique
Lancement du projet GICC ADAMONT

Invitation_Adamont-PNRV_22juin2015Le projet « Impacts du changement climatique et Adaptation en territoire de Montagne (ADAMONT) », porté par Irstea et Météo-France, et financé dans le cadre du programme Gestion et Impacts du Changement Climatique (GICC), a organisé, en collaboration avec le Parc Naturel Régional du Vercors, une journée d’échanges. Conçue en deux temps, elle visait à faire connaitre le projet et les initiatives de recherche intégrée et pluridisciplinaire liées à ce dernier (portant notamment sur la moyenne montagne) et s’adressait aussi au grand public, par un temps de débat en soirée.

Le PARN a participé à l’animation-débat : « Regards croisés entre science et terrain sur la moyenne montagne » à travers une intervention de Vincent Boudières sur le thème des risques naturels.

Présentation PARN (V. Boudières)pdf

 

(suite…)

18 et 19 juin 2015
Venosc / Les Deux Alpes (Isère)

La réunion annuelle 2015 de l’Association Française du Périglaciaire (AFDP) sur le thème « Périglaciaire et aménagement » s’est déroulée au cours de deux journées en salle et sur le terrain : un colloque sur les problématiques liées aux risques induits par la dégradation du pergélisol de montagne le 18 juin, et une excursion le lendemain sur les sites de forages et les infrastructures du domaine skiable des Deux-Alpes, avec une visite des sites instrumentés du réseau PermaFrance.

Ces journées visaient à présenter les avancées récentes sur l’aménagement du territoire en milieux périglaciaires, à favoriser des échanges entre gestionnaires et scientifiques et à réfléchir à des pistes de recherches et d’actions communes.

Le compte-rendu et les supports de communications de ces journées sont disponibles sur le site web de l’AFDP.

Le PARN a présenté une présentation en deux parties :

  • Alpes-Climat-Risques : Portail de capitalisation et valorisation des résultats de la recherche relatifs aux impacts du changement climatique sur les risques naturels dans les Alpes. (B. Einhorn) | PDF
  • Présentation du « Plan de propositions d’actions scientifiques et techniques, pour une meilleure prévention des risques d’origine glaciaire et périglaciaire » (2013). (V Boudières) | PDF

(suite…)

20 au 24 Octobre 2014
Gressoney-Saint-Jean (Vallée d’Aoste, Italie)

_DSC5142

Thématique : risque induit par les ruptures de barrages naturels et les vidanges de poches d’eau en altitude dans un contexte de changement climatique.

Site de l’étude de cas : le lac glaciaire du Glacier du Lys (Vallée de Gressoney).

(suite…)

17 mars 2014
Grenoblechaud-pour-les-alpes

La journée annuelle de rencontre du Pôle Educ’Alpes Climat du Réseau d’éducation à l’environnement montagnard alpin (REEMA) a rassemblé des représentants des membres de ce réseau alpin constitué d’espaces protégés (Vanoise, Ecrins, Queyras), d’associations (MDP73, CREA, Mountain Wilderness, CIPRA, Mountain Riders, PARN, REEMA, RAEE, GRAINE R-A), de territoires (Pays SUD, etc.) et d’indépendants. Les échanges ont permis de prendre connaissances des activités actuelles de chacun des participants sur le thème particulier du changement climatique et de ses effets sur la montagne alpine. (suite…)

Lettre_Alpes-Climat-Risques
Cette lettre d’information est éditée par le PARN avec le soutien de la Région Rhône-Alpes dans le cadre de l’actualisation de la Base de connaissances Alpes-Climat-Risques.

N°3 – Février 2014
pdf

Numéros précédents sur le portail Alpes-Climat-Risques

14 janvier 2014

Paris

Mardi 14 janvier, le PARN et le cabinet ASTERISQUES Consultants ont été auditionnés par les sénateurs André VAIRETTO et Hélène MASSON-MARET dans le cadre de l’actualisation du « Rapport Amoudry« . Le PARN est intervenu en tant que structure de réseau scientifique et technique dans le champ de la prévention des risques naturels en montagne et à la faveur de son expertise sur l’impact du changement climatique. Cette audition a permis de formuler plusieurs pistes et propositions innovantes afin de mieux appréhender la spécificité des risques naturels en territoires de montagne.

» Propositions formulées par le PARN et Astérisques Consultants [PDF]
» Rapport d’information du Sénat (19/02/2014) [PDF]

Lettre_Alpes-Climat-RisquesCette lettre d’information est éditée par le PARN avec le soutien de la Région Rhône-Alpes dans le cadre de l’actualisation de la Base Alpes-Climat-Risques.

N°2 – Avril 2013
pdf

2012

RA

Rapport du PARN
« La prise en compte des couplages entre phénomènes naturels alpins et activités anthropiques – Etudes de cas ».

Ce rapport propose une réflexion sur les phénomènes de couplage entre aléas naturels – aléas/enjeux anthropiques (NATECH). A ce titre, ce travail exploratoire, s’appuie sur une analyse empirique à partir cas d’étude rhônalpins.

» Télécharger le rapport (pdf)

Cette action est soutenue par la Région Rhône-Alpes

Lettre_Alpes-Climat-Risques
Cette lettre d’information est éditée par le PARN avec le soutien de la Région Rhône-Alpes dans le cadre de la mise à jour 2012 et de la valorisation de la Base de connaissances « Alpes-Climat-Risques ».

N°1 – Août 2012
pdf

19–20 janvier 2012
Palais des congrès, Bordeaux

bandeau-ANRN2012

Le PARN a présenté aux Assises deux posters et un flyer :

  • « Questionner l’impact des changements climatiques dans la gestion des risques naturels en montagne, un besoin d’interface scientifique-opérationnelle fort », B. Einhorn, V. Boudières | PosterRésumé
  • « Gérer territorialement les risques naturels, un défi ? De l’analyse de la gouvernance des risques à l’expérimentation intégrée et durable dans les territoires de montagne », V. Boudières, L. Créton-Cazanave | Poster Résumé

    (suite…)

Janvier 2012

« Dangers naturels et changement climatique: gérer les incertitudes »

adaptalp
» Plaquette AdaptAlp WP6

Plaquette éditée par l’OFEV dans le cadre du WP6 (Gestion et prévention des risques) du projet AdaptAlp

Vendredi 25 novembre 2011
L’Argentière-la-Bessée (Hautes-Alpes)

« Gestion intégrée des risques naturels et adaptation des pratiques aux impacts du changement climatique »

L-Argentiere_nov2011» Programme de la journée et présentations

Cette journée de présentation et d’échanges entre acteurs et partenaires de l’opération CIMA-POIA « sites pilotes de gestion des risques naturels dans les Alpes » poursuit un double objectif : rendre compte des actions significatives des sites pilotes et ouvrir  un débat au sein de l’opération sur la question de l’adaptation des pratiques de gestion des risques naturels, aux enjeux des changements climatiques en montagne.

En savoir plus sur l’opération : « Sites pilotes de gestion intégrée des risques naturels dans les Alpes »

26 janvier 2011
Domancy (Haute-Savoie)

« Adaptation de la gestion des risques naturels face au changement climatique »

Dans le cadre du projet AdaptAlp, le PARN a souhaité recueillir le point de vue pratique des techniciens et gestionnaires de territoire à travers un séminaire rassemblant les experts autours de la question « Comment la gestion des risques naturels subit-elle l’impact du changement climatique et comment peut-elle / doit-elle s’y adapter ? ».

» Page internet et documents de restitution