Mercredi 9 décembre 2020 – Séminaire Risque torrentiel en montagne

Risque torrentiel en montagne
Quelles données, quels outils et quelles ressources pour assurer une alerte efficace ?

Spécificités des petits bassins versant de montagne, outils existants et leurs limites actuelles, ressources nécessaires… Quelles perspectives ?

Crue de l’Arly (73) – Mai 2015  ©DREAL ARA/SPRNH

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre de l’animation du réseau « Science-Décision-Action pour la prévention des risques naturels dans les Alpes » (SDA). Il fait écho aux préoccupations récurrentes des acteurs locaux en matière de prévision et d’alerte des crues torrentielles, dans le contexte spécifique des petits bassins versants de montagne.

Cette rencontre est couplée au séminaire final du projet SIMOTER, auquel elle fait suite afin de poursuivre les échanges et d’élargir les débats abordés la veille : Voir le projet SIMOTER et son Séminaire final, le 8/12/2020.  En raison du contexte sanitaire, cet événement s’est tenu exclusivement en distanciel.

CONTEXTE

Pour répondre aux besoins locaux de prévision et d’alerte torrentielles, les territoires alpins peuvent faire appel au service APIC de Météo France (Avertissement Pluies Intenses à l’échelle des Communes), ou développer leur propre dispositif de mesure et d’alerte.
Dans de nombreux les cas, une des limites fortes qui pénalise certaines communes du massif alpin est le manque de données hydro-météorologiques en temps réel : défaut de couverture radar sur certaines zones de montagne, difficulté à accéder à des mesures temps réel de pluviométrie et/ou de débit.

Pour combler ces lacunes qui marquent une inégalité entre les territoires, une concertation des différents acteurs locaux et des pouvoirs publics est nécessaire, suivie d’une mobilisation sur la base des constats partagés et de propositions d’actions à envisager à court, moyen et long terme.
Concernant l’instrumentation locale et les systèmes d’alerte, les territoires alpins ont besoin d’échanger leurs expériences et d’identifier les points d’appui pour bien appréhender la conception, l’installation, la maintenance et l’exploitation de ces dispositifs.
Les porteurs du projet de recherche-action HYDRODEMO  « Évaluation de l’aléa torrentiel. Hydrologie et transport solide des petits bassins versants de montagne de la région grenobloise » pourront partager leurs premiers résultats pour échanger sur les apports scientifiques à même de lever des verrous sur ces problématiques.

Présentations et échanges de la journée

Cadre institutionnel des systèmes de surveillance et  d’alerte –  Services et données disponibles – Adéquation avec les besoins locaux

Exemples concrets dans des collectivités

Témoignages de territoires qui ont lancé, via un programme TAGIRN ou non, des programmes d’instrumentation – alerte torrentielle (coût et maintenance des systèmes…) :

Apports de la recherche-action : le projet HYDRODEMO, les modélisations

Débat – Synthèse – Outcomes (Restitution à venir)

Membres du PARN

Journée organisée avec le soutien de :