Séminaire transversal Science-Décision-Action : « L’enclavement des vallées alpines par les risques naturels »

20 mars 2018

Le-Monêtiers-les-Bains

Mardi 20 mars 2018 à Monêtier-les-Bains, 60 techniciens, 5 scientifiques et 14 élus alpins ont partagé leurs témoignages, leurs réflexions et leurs questionnements relatifs à l’enclavement des vallées alpines par les risques naturels. L’objectif était d’envisager ensemble ce que les développements scientifiques, la gestion par les techniciens, les modes de gouvernance ainsi que les témoignages d’élus ayant déjà vécu ces épisodes, peuvent apporter à la la gestion et à l’anticipation des situations d’enclavement dans ces vallées alpines.

Cette problématique typiquement alpine dictée par la topographie recouvre des réalités très diverses : les aléas naturels susceptibles d’isoler une vallée sont multiples (avalanches, divers mouvements de terrain, crues de rivières ou de torrents, séismes…). Les durées des coupures sont également très variables, de quelques heures à plusieurs mois, ainsi que la possibilité de prédire leur date d’occurrence et de fin.
L’anticipation ressort comme un maître mot pour détecter les problèmes précocement et imaginer des scénarios pour assurer un retour rapide à la normale. La question est posée de savoir comment « cartographier » les zones les plus susceptibles d’être enclavées, qui nécessiteraient une attention particulière. Elus et techniciens affirment également la nécessité de conserver une prévision météorologique de proximité seule à même de fournir les prévisions locales de qualité dont ils ont besoin.
Mais le faisceau d’incertitudes appelle également une grande capacité d’adaptation des acteurs locaux, des techniciens aux élus et à la population pour limiter au maximum les impacts sur la vie sociale et économique des territoires : être imaginatif pour fonctionner tant bien que mal « en mode dégradé » et bien communiquer ou associer la population pour préserver la cohésion du territoire.

Ce séminaire organisé par le PARN avec l’appui de la mission Gestion Intégrée des Risques Naturels du PETR Briançonnais-Ecrins-Guillestrois-Queyras participe à l’animation du réseau alpin « Science-Décision-Action » dans le cadre des politiques innovantes de gestion des risques naturels financées par les Régions AURA et PACA ainsi que le CGET.

Actes du séminaire