Projet MLA3

  • Projet CIMA-POIA déposé en 2017
  • Porteur de projet : CEREMA
  • Coordinateur scientifique : Siegfried Maiolino – siegfried.maiolino@cerema.fr

Objectif général

Appréhender la question « Comment vivre avec les mouvements lents dans les Alpes », par des approches à la fois physiques et sociétales : mieux comprendre et modéliser les glissements de terrain lents de type argileux, dans un contexte de changement climatique, afin de mieux les anticiper et envisager l’aménagement dans les zones affectées.

Sites d’étude du projet

Le territoire d’étude regroupe 4 sites pilotes le long de la RN85 entre l’Isère et les Hautes Alpes. Les communes concernées ainsi que les Conseils départementaux, la DIR et le RTM sont partie prenante du projet.

Documents

Actualités

2019 :

La proposition technique a été reformulée suite à l’expertise scientifique et technique, et le projet programmé lors du comité interrégional de programmation du 16/07/2019. Pour chacun des 4 sites pilotes, situés le long de la RN85 entre l’Isère et les Hautes-Alpes, le projet produit une réflexion avec l’ensemble des acteurs des territoires affectés pour améliorer la gestion du risque de ce type de phénomène à évolution lente.
Les premiers relevés de terrain complémentaires ont eu lieu sur les sites en mouvement. En parallèle, l’étude sur la perception des enjeux par les différents acteurs dans le contexte spécifique d’un risque lointain a été lancée : interview de l’ensemble des acteurs (habitants, acteurs locaux, entreprises géotechniques…) et construction collective d’une réflexion sur la place de chacun dans la gestion des risques induits par les glissements lents.