Etude des modèles physiques de risques naturels – Rapport final – EUSALP

By 1 décembre 2021décembre 2nd, 2021Actualités, EUSALP/SUERA, GIRN-Alpes

Ces dernières années, les crues et les quantités croissantes de fortes précipitations ont eu des effets négatifs sur les personnes et les biens. Outre les mesures publiques de gestion des risques, l’implication de la population, et donc une plus grande prise de conscience et sensibilisation aux risques naturels, est d’une importance cruciale. Les modèles physiques interactifs de risques naturels constituent des outils précieux pour la communication sur les risques.

Dans le cadre du programme de travail du Groupe d’Action 8 de la SUERA, une étude réalisée par l’université des forces armées fédérales allemandes de Munich fournit une analyse des modèles existants. Les meilleures concepts, pratiques et approches méthodologiques ont été identifiés pour développer un nouveau prototype. Un modèle interactif de risques naturels physiques représentant un paysage pré-alpin fictif a été créé. Il est possible de simuler des crues de rivière, des événements de fortes pluies, des glissement de terrain ainsi que des processus torrentiels.

Grâce à la grande flexibilité du modèle et à la mobilité des éléments, divers sujets concernant la protection technique ainsi que les précautions à prendre pour les personnes et les bâtiments peuvent être communiqués visuellement. Le projet a été financé par AlpGov2, attribué par le ministère bavarois de l’environnement et de la protection des consommateurs et supervisé par l’Agence bavaroise de l’environnement. Le rapport final sur l’étude des modèles physiques de risques naturels est disponible en anglais et en allemand. Les plans de construction du prototype nouvellement développé peuvent être acquis par les partenaires de la SUERA. Cela permet de dupliquer et de modifier le prototype dans la région alpine.

Le PARN a contribué à cette étude en communiquant sur les maquettes 3D participatives expérimentées par des territoires alpins français sur des sites pilotes de Gestion Intégrée des Risques Naturels (GIRN) pour impulser un dialogue local sur les risques.

Télécharger le rapport (EN)