Le réseau SDA

Le réseau Science-Décision-Action pour la prévention des risques naturels dans les Alpes regroupe des acteurs scientifiques, opérationnels et territoriaux concernés par cette problématique et impliqués régulièrement dans les activités d’interface du PARN. Ce réseau interrégional à l’échelle du massif alpin français s’inscrit plus largement dans une dimension transfrontalière et inter-massif.

Dans un souci de partage, de mutualisation et de coproduction innovante, ce réseau à dominante scientifique et technique poursuit différents objectifs :

Objectif 1Garantir une lisibilité alpine interrégionale et transfrontalière des acteurs, des compétences, des domaines d’interventions, des projets et de leurs résultats, ainsi que des opportunités à venir.

En effet, un des objectifs premiers du réseau est d’améliorer la lisibilité des savoirs et des savoirs faire notamment scientifiques et techniques en matière de risques naturels sur le massif alpin et ce, afin d’encourager une certaine forme de proximité entre les acteurs. Au-delà du simple mais indispensable répertoire des acteurs et organismes, il s’agira de communiquer sur les acquis et les expériences des acteurs (connaissances, outils, méthodes, expérimentations), issus de projets régionaux, interrégionaux, nationaux, ou européens passés et à venir (cf. futurs projets issus de l’ « outil de connaissances finalisées » prévu dans le projet d’interface).

Objectif 2 – Développer une vision collective des préoccupations et enjeux de prévention et de gestion des risques naturels à l’échelle alpine et interrégionale.

Cet objectif est tout à fait central, puisqu’il dépasse la seule fonction de réseau d’échange et de partage. Il s’agit de réunir les conditions d’un dialogue sur les enjeux actuels et futurs : préoccupations et besoins, pistes et orientations de travail à soutenir, réponses envisageables à court et moyen terme, etc. Le caractère collectif, transversal et pluridisciplinaire souhaité pour ce réseau devrait constituer un atout important pour l’atteinte de cet objectif.

Objectif 3 – Encourager les synergies de collaborations sur projet.

Sur la base des compétences du réseau (objectif 1), d’états des lieux discutés et mutualisés (objectif 2), il sera alors envisageable de préfigurer l’organisation et l’action pour relever ces défis collectivement définis. Si l’activité du réseau n’a pas vocation à porter ni à gérer directement des projets finalisés, elle permettra de les faire incuber en identifiant les thématiques, les problématiques et les partenariats à privilégier dans ces projets.

Les activités du réseau doivent par conséquent permettre de préciser les besoins, les orientations et les capacités de réponse associées.

Pour l’ensemble de ces 3 objectifs, le PARN s’appuiera sur sa connaissance historique déjà importante des forces scientifiques et techniques alpines et des projets scientifiques sur les risques naturels.