4ème réunion du Groupe d’Action 8 de la SUERA, Innsbruck

By 19 septembre 2017Actualités, EUSALP/SUERA

19 septembre 2017
Innsbruck (Tyrol)

Le lendemain du Sommet sur la gestion des forêts de protection en contexte de changement climatique, le PARN a participé à la 4ème réunion du GA8 le 19 septembre 2017 dans les locaux du Bureau du gouvernement régional du Tyrol, puis à la visite de terrain qui a suivi.

Cette réunion a permis de faire un point d’avancement sur les travaux engagés :

  • sur les profils nationaux de « gouvernance des risques naturels » mis au point par les représentants des différents pays alpins sur la base du travail collectif engagé lors de la précédente réunion du GA8
  • sur une définition commune et une analyse de la gouvernance de la gestion du « risque résiduel » et des « cas de surcharge » dans les différents pays alpins (deuxième  thématique phare du programme de travail du GA8), avec notamment la contribution de l’European Academy Bozen/Bolzano (EURAC) en charge d’une enquête sur ces sujets.

Les présentations et les échanges au cours de cette réunion ont également porté sur des actions menées dans le cadre des projets AlpGov et GoApply, présentés lors des précédentes réunions, en particulier la plateforme CAPA: Climate Adaptation Platform for the Alps (en cours d’implémentation), ainsi qu’une étude sur l’adaptation de la gouvernance des risques naturels dans les pays de la Macro-région Alpine.

Cette réunion s’est poursuivie l’après-midi par une excursion dans la vallée de Sellrain (rivière Melach, affluente de l’Inn), où des exemples concrets de mesures de protection, à la fois structurelles et biologiques, ont été présentés. Cette vallée a été touchée en juin 2015 par des crues torrentielles destructrices qui se sont produites après de fortes intempéries, elles-mêmes survenues à la suite d’une séquence particulièrement arrosée au cours du mois précédent, qui ont causé d’importants dommages également dans d’autres vallées du Tyrol.

Cette visite portait en particulier sur le torrent Seigesbach, qui a transporté de très grands volumes de matériaux solides et causé des dégâts très important à l’aval dans la vallée principale. L’ampleur de ce transport solide s’explique par une érosion torrentielle très importante (évaluée à 265 000 m3) dans son bassin versant, dans des secteurs pourtant couverts de forêts mais érodés sur une grande profondeur (jusqu’à 9m). Suite à cet événement de coûteux travaux de correction ont été entrepris en vue de limiter les apports sédimentaires par ce torrent lors des prochaines crues. Des méthodes d’acquisition et de traitement des données combinant relevé par drone et techniques photogrammétriques à haute résolution ont notamment été mises en œuvre sur ce site afin de quantifier les volumes et analyser les processus d’érosion et de transport solide en jeux, pour le dimensionnement de ces mesures de protection.

Un  exemple de campagne d’afforestation menée dans cette vallée en vue de l’adaptation des peuplements au changement climatique a aussi été présenté.

Cette excursion était ouverte aux membres de la Plateforme Risques Naturels PLANALP  de la Convention Alpine, qui tenait sa 25ème réunion le lendemain à Innsbruck organisée conjointement dans la foulée de la réunion du Groupe d’Action 8, selon les dispositions prises pour permettre la coordination entre les deux groupes dans le cadre de la contribution de la Convention Alpine à la SUERA.

25ème réunion PLANALP, 20 sept. 2017 (Newsletter alpconv.org)

Alpine Convention Newsletter – September 2017 > News from the Working Groups and Platforms

Réunion PLANALP
Le 20 septembre, PLANALP s’est réuni pour la 25ème fois depuis la création de la plateforme. La réunion a été organisée par le Service autrichien pour le contrôle des torrent et des avalanches dans la section du Tyrol à Innsbruck.
L’objet de la réunion a été la discussion sur la première version du septième rapport sur l’état des Alpes, sur le thème de la gouvernance des risques naturels. De plus, le représentant des pays a échangé des informations sur leurs structures, procédures et expériences dans le domaine de la gouvernance des risques. Conformément à la tradition de la Plateforme, les pays ont rendu compte des événements dangereux les plus récents dans les différents États alpins, afin de poursuivre l’échange fructueux d’expériences et de stratégies dans le secteur des risques naturels. La réunion a été précédée d’une visite sur le terrain à Sellrain, où des exemples concrets de mesures de protection, à la fois structurelles et biologiques, ont été présentés et expliqués.
Au cours de la réunion, le président de la Plateforme Rudolf Hornich a également profité de l’occasion pour célébrer le 25ème anniversaire de la Plateforme, qui est active depuis 2004. Il a remercié tous les participants pour leur engagement de longue date et souligné la qualité technique exceptionnelle et les résultats produits par les experts de PLANALP. En conclusion, il a souhaité la poursuite du travail efficace de PLANALP et de ses activités bénéfiques.
La réunion a eu lieu en même temps que le groupe d’action EUSALP 8 «Améliorer la gestion des risques et mieux gérer le changement climatique, y compris la prévention des risques naturels majeurs», afin d’assurer la coordination et d’éviter les chevauchements entre les deux organes. La prochaine réunion de PLANALP est prévue pour avril 2018 en Slovénie.