Les territoires de montagne face aux risques et aux changements climatiques : enjeux, approches et perspectives – 6/7/8 juillet 2021

 

Le PARN a participé au colloque du projet CoRESTART, qui s’est tenu à distance du 6 au 8 juillet 2021.

L’objectif du colloque était de confronter les recherches liées à la transition des territoires de montagne dans un triple contexte :

● Le changement climatique qui implique des impacts notables en montagne, tant en termes de risques liés à des événements majeurs que de menaces sur les activités touristiques liées à la neige, mais aussi un changement sociétal, en termes d’attentes des touristes (qui cherchent de nouveaux loisirs plus respectueux de l’environnement) et celles des habitants (qui attendent de nouvelles consommations et sociabilités).

● L’injonction à la participation citoyenne, qui interroge le désengagement des pouvoirs publics en faveur d’une auto-organisation et impute la responsabilité d’une meilleure gestion des ressources et de la sécurité aux individus.

● La baisse des dotations versées aux collectivités territoriales qui contraste avec un transfert de compétences élargi ces dernières années, hypothéquant d’autant les possibilités de stratégies de développement plus « doux ».

Ce colloque a permis de réunir des expériences de chercheurs et d’acteurs des territoires – tout particulièrement des porteurs de projets du réseau Science-Décision-Action et des Territoires Alpins de Gestion Intégrée des Risques Naturels (TAGIRN) – pour réfléchir à la façon dont ces territoires font face à ces enjeux d’avenir. Ces questions ont été abordées à travers trois thématiques : (i) la sensibilisation des populations aux risques majeurs ; (ii) les vulnérabilités et la transition socio-économique des territoires de montagne ; (iii) un dernier axe transversal, plus réflexif, portant sur la pratique de recherche.

Benjamin Einhorn, directeur du PARN a participé en tant que grand témoin, et en compagnie de Patrick Pigeon (Université de Savoie), au cadrage théorique et opérationnel du colloque, avec une communication intitulée : « Des recherches à l’interface science-décision-action pour la gestion intégrée des risques naturels et la résilience des territoires alpins ».