Projet SIMOTER 1

  • Projet CIMA-POIA déposé en 2016 (2018 – juin 2020)
  • Porteur de projet : UGA-ISTerre
  • Coordinateur scientifique : D. Jongmans – denis.jongmans@univ-grenoble-alpes.fr

Objectif général

Mettre au point un système d’instrumentation innovant et d’aide à la décision pour des mouvements gravitaires dans des terrains argileux qui alimentent des laves torrentielles.

Sites d’étude du projet

Ravin du Rieu Benoît

Actualités

Bilan 2019 :

Caractérisation et compréhension du glissement de Beaujournal, rive gauche du Rieu Benoit :
L’interprétation des campagnes géophysiques pour estimer la géométrie du glissement (en particulier son volume) a permis d’établir 3 scénarios d’évolution du versant :

  • Scénario 0 : érosion régressive continue de la zone ravinée (~100 m3/an) ;
  • Scénario 1 : petit glissement en aval (19 000 m3) ;
  • Scénario 2 : grand mouvement jusqu’à l’escarpement
    principal (225 000 m3) ;

Mise en place d’un système de surveillance pérenne :

  • 2 stations photogrammétriques (Boîtiers Canon Rebel T6 avec objectifs Canon 50mm f/1.8), en rive droite, face au glissement ;
  • 1 station météo, en rive gauche, hors glissement ;
  • 5 capteurs sismiques (L4C-1D) et 1 station d’acquisition (Davis Vantage Pro2), autour du glissement ;
  • Un système de mesure RFID (Radio Frequency Identification) sur le glissement comprenant deux antennes et 10 capteurs et permettant de mesurer les déplacements en surface ; cette nouvelle technique d’instrumentation a été testée avec succès sur le site suisse de Pont Bourquin, y compris dans des conditions neigeuses.