Projet SIMOTER 2

  • Projet CIMA-POIA                     déposé en 2016
  • Période d’exécution :               juil. 2018 – juin 2020
  • Porteur de projet :                   INRAE (ex-IRSTEA)
  • Coordinateur scientifique :    D. Laigle – dominique.laigle@irstea.fr
  • Budget :                                      Total : 148 387 €  ; FEDER :  74 183 € ; FNADT : 40 000 €
  • Site du projet :                           https://simoter.osug.fr/

Objectif général

Proposer une approche alternative aux moyens de protection classiques contre les glissements de terrain et les laves torrentielles (implantation d’ouvrages de protection), basée sur la détection de signes précurseurs, l’évaluation des risques potentiels induits et la définition de mesures de gestion des risques en concertation avec les autorités locales.

Sites d’étude du projet

Rieu Benoît, Valloire (73) et Réal, Péone (06)

Voir page de présentation générale SIMOTER

Méthodologie

  1. Analyse historique
  2. Scénarios de laves torrentielles : interactions du glissement avec le chenal et les écoulements torrentiels, influence des précipitations sur le déclenchement des événements
  3. Modélisation des conséquences de chaque scénario : simulation prospective des impacts
  4. Conception d’un système d’alerte opérationnel adapté aux impacts simulés

 

Résultats

Analyse historique des événements « laves torrentielles » à partir des archives RTM, et estimation d’après ces événements de scénarios de laves fréquentes, centennales et exceptionnelles ;
Monitoring permanent du Rieu Benoit, depuis juillet 2018
  • Suivi photo de l’interaction glissement/chenal : mise en évidence d’évolutions dans le lit du torrent ;
  • Station de mesure en amont du cône de déjection : permet la mesure des hauteurs et vitesses des écoulements, s’ils se produisent (pas d’événement constaté en 2019)

Modélisation du chenal pour estimer les volumes érodés et transportés

Analyse de l’érosion des versants

Estimation des volumes érodés et transportés : les volumes totaux mobilisables en lave torrentielle sont inférieurs au volume du glissement étudié par SIMOTER 1 ;

Estimation du volume annuel exporté par comparaison des vols drones 2018/2019

Scénarios de laves torrentielles et simulation des impacts

à venir

 

Retombées pour les territoires alpins

Pour la commune de Valloire : mise en œuvre de l’alerte dans le PCS [à développer]

Pour la commune de Peone et la Communauté de commune des Alpes d’Azur : adaptation sur la base des principes d’alerte de Valloire [à développer]

+ transposition méthodologique

Actualités

Voir page SIMOTER – projet global

A venir : Séminaire final le 8 décembre 2020