Logo GIRN
Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc (CCVCMB) • Ressources PETR du Briançonnais, des Ecrins, du Guillestrois et du Queyras Parc naturel régional des Baronnies Provençales
TAGIRN DE LA VALLEE DE CHAMONIX MONT-BLANC
Territoires concernés :



Bandeau SPM
 
CARACTÉRISTIQUES TERRITORIALES DU SITE PILOTE

Site pilote actif de novembre 2016 à novembre 2019

Structure porteuse : la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc (CCVCMB), qui regroupe 4 communes sur une surface de 350 km².

Géographie du territoire : Le territoire représente une superficie d'environ 350 km². Il s'étend sur plus de 29 km de long et 800 m de dénivelé, et connaît des contraintes naturelles certaines, mais également des contraintes fortes liées aux infrastructures sources de ruptures et de discontinuités. Les contraintes naturelles sont de plusieurs sortes :
- L'Arve, qui entretient une coupure naturelle,
- Les zones d'exposition aux risques naturels,
- L'encaissement de la vallée, enclavement de certaines communes et dénivelé important,
- L'enneigement.

Vallee_de_Chamonix©KarinePayot

Urbanisation et démographie : Situées en Haute Vallée de l'Arve, les communes de Servoz, Les Houches, Chamonix et Vallorcine bénéficient d'une situation géographique exceptionnelle.
Haut lieu de l'alpinisme et réputées pour leurs itinéraires de randonnées, ces communes possèdent de nombreux équipements sportifs liés à la pratique des sports de montagne.
Territoire de montagne, la Vallée de Chamonix Mont-Blanc est caractérisée par un relief accidenté, soumis à tous les risques naturels spécifiques à ce type de territoire: avalanches, crues torrentielles, chutes de blocs, mouvements de terrain, érosion, inondations... Ces caractéristiques conditionnent de près ou de loin la vie économique et sociale du territoire et constituent un enjeu majeur auquel sont soumis le développement de l’habitat et l’exercice des activités économiques locales. En effet, l'économie touristique de montagne, moteur principal de l’économie du territoire, impliquant une forte fréquentation et une population totale sur le territoire pouvant être multipliée par 10 en période touristique.
Ces périodes de forte affluence coïncident en plus généralement avec des périodes où les risques naturels augmentent : en hiver par la présence de la neige et en été par les crues torrentielles.
La population passe d'environ 13 345 habitants permanents à plus de 80 000 en saison hivernale et 100 000 en saison estivale.
La commune de Chamonix forme le « cœur démographique » de la Communauté de Communes avec près de 70 % de la population. La commune des Houches apparaît comme un pôle complémentaire (25 % de la population) qui se développe dans la continuité de Chamonix.
Les communes de Servoz et Vallorcine, bien que faiblement représentées dans la balance démographique intercommunale, constituent les portes d'entrée du territoire de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc, représentant à ce titre des entités importantes dans l'armature territoriale.

Activités économiques :L’activité économique du territoire se répartit principalement dans le secteur du commerce, des transports et des services divers (66,6%), c'est-à-dire toutes les activités liées au tourisme, suivi du secteur administration publique, enseignement, santé et action sociale (27,6%) (Sources : INSEE, 2009).
Ainsi les emplois proposés dans la Vallée sont pour une grande majorité (près de 90%) des emplois du secteur tertiaire.

La population active est essentiellement constituée de salariés, avec une certaine «précarité» de l’emploi (contrats type : CDD, Intérimaires, emplois aidés, apprentissages, stages) liée à l’économie touristique et à sa saisonnalité.
Les principales zones d’activités et/ou commerciales se trouvent à l’extérieur du périmètre de la Communauté de Communes, à Sallanches, Passy ou Saint-Gervais, sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays du Mont-Blanc.

Exemples d’autres projets de territoire :

  • Projet de SCOT
  • PLU Intercommunal
  • GEMAPI

Exemples de projets de recherche et/ou coopération territoriale :

  • PrévRisk Haute-Montagne
  • ADAPT-MONT-BLANC 
Pour en savoir plus
» https://www.chamoniarde.com/actions/cooperation-transfrontaliere#
POINTS À RETENIR

Structure porteuse : Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc (CCVCMB)

Principaux aléas : avalanches, crues et laves torrentielles, mouvements de terrain (glissement et chute de blocs), aléas d’origine glaciaire

Enjeux de la GIRN : assurer une approche transversale de la gestion des risques naturels afin de trouver des solutions adaptées aux spécificités géographiques, physiques, et économiques du territoire

Sites tests : Tout le territoire de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc (Vallorcine, Chamonix, Les Houches, Servoz).

Types de partenariat impulsés : partenariat avec l'ensemble des acteurs de la gestion des risques naturels du territoire (DDT, RTM, CD 74, La Chamoniarde, MétéoFrance, MétéoRisk, Université de Grenoble Alpes …).

Thématiques de GIRN développées : Surveillance, prévision, vigilance et alerte ; Éducation et information préventive ; Alerte et Gestion de crise





PROBLÉMATIQUE RISQUES NATURELS DU TERRITOIRE

Types de risques rencontrés

  • AVALANCHE : risque majeur sur le territoire avec environ 160 couloirs identifiés au travers de la Carte de Localisation des Phénomènes Avalanches (CLPA)
  • INONDATION : avec des spécificités liées à l’environnement montagnard : crues torrentielles, débâcles glaciaires et rupture de digues
  • MOUVEMENT DE TERRAIN : glissements de terrain, chutes de blocs, éboulements
Pour en savoir plus

» CHAMONIX  : https://www.chamonix.fr/documents/environnement/prevention_des_risques/pdf/dicrim_2014.pdf
» LES HOUCHES : http://www.leshouches.fr/environnement-securite/dicrim/
» VALLORCINE et SERVOZ : en cours de mise en ligne sur les sites internet des mairies

Outils réglementaires et contractuels de gestion des risques présents

  • Documents réglementaires

    • PPR N : les 4 communes sont concernées par des PPR multirisques
    • PCS : les 4 communes possèdent un PCS approuvé.
    • DICRIM : les 4 communes ont réalisé leur DICRIM.

    Syndicat Mixte d'Aménagement de l'Arve et de ses Affluents (SM3A) : prévention et défense contre les inondations, gestion des cours d'eau domaniaux et non domaniaux et des Milieux Aquatiques (GEMA – GEPI et GEMAPI)

Enjeux de la gestion des risques naturels

Face aux caractéristiques géographiques, économiques et sociales de la vallée de Chamonix Mont-Blanc, les risques naturels se doivent d'être anticipés et gérés au plus proche des réalités territoriales.
Les enjeux sont :

  • la mise en place d'un TAGIRN : stratégie, gouvernance, implication du territoire,
  • la mise en place d'actions innovantes de prévision, prévention et gestion de crise,
  • des actions transférables à d'autres territoires : reproductibles,
  • de la transversalité : territoire, structures concernées, cibles,
  • une meilleure gestion des risques naturels.
OBJECTIFS DE LA GIRN AU SEIN DU TERRITOIRE
  • Les objectifs du  « TAGIRN CCVCMB » sont :

    • de donner un nouvel élan dans l’innovation en matière de gestion intégrée des risques sur le territoire intercommunal,
    • de donner aux maires la possibilité de mieux gérer les risques sur leur commune,
    • d'accroître le partage d'expérience et de solidarité,
    • le financement d'une ingénierie d'animation locale spécifique,
    • la mise en œuvre d'actions adaptées (humains, financiers et techniques),
    • la transposition des actions à d'autres territoires alpins.

PRINCIPAUX ACTEURS IMPLIQUÉS AU SEIN DU SITE PILOTE ET DE SES SITES TESTS

Acteurs du comité de suivi transversal, institution de gouvernance du site pilote

  • Partenaires institutionnels de l'opération (Europe et Région Auvergne Rhône Alpes)
  • Coordinateur GIRN : le PARN
  • Représentants de la CCVCMB
      • Elus référents à la sécurité sur les 4 communes
      • Directeur de la direction du Développent Durable du Territoire de la CCVCMB
      • Chargée de mission GIRN

Autres acteurs du territoire concernés par et/ou associés aux actions de GIRN

  • PARN
  • Services Techniques des communes, service Pistes et Sentiers de la CCVCMB, service Communication de la commune de Chamonix ainsi que les secrétariats généraux des 4 communes
  • RTM
  • La Chamoniarde
  • MétéoRisk
  • MétéoFrance
  • Université de Grenoble Alpes
FINANCEMENT DE LA GIRN AU SEIN DU SITE PILOTE

L’animation de l’opération GIRN est financée à hauteur de :

  • 50 % financement Union Européenne (FEDER-POIA)
  • 30 % financement Auvergne Rhône Alpes
  • 20 % autofinancement CCVCMB

« Page précédente

Page suivante »

 


Opération interrégionale "Territoires Alpins de Gestion intégrée des risques naturels dans les Alpes - TAGIRN"
Programmation CIMA-POIA 2015-2020
Crédits