Groupe de travail sur l’aménagement des bassins versants de montagne de la Commission européenne des forêts (FAO-WPMMW)

Le Groupe de travail sur l’aménagement des bassins versants de montagne (Working Party on the Management of Mountain Watersheds – WPMMW), créé en 1950, est un organe technique qui relève de la Commission européenne des forêts (European Forestry Commission – EFC). Il a publié son rapport d’activité (2017-2019) à l’occasion de la Semaine européenne des forêts du 4 au 8 novembre 2019.

Ce groupe de travail a pour mission de promouvoir l’aménagement durable des bassins versants de montagne en favorisant l’échange et le développement des connaissances au sujet des nombreux périls auxquels ceux-ci font face, notamment les changements climatiques et les activités humaines, et en veillant à pérenniser les services environnementaux qu’ils fournissent, tant dans les zones situées en amont que dans celles situées en aval.

Il se concentre aujourd’hui sur trois thématiques principales, au sein d’équipes de travail dédiées (en anglais) : (1) Forêts et eau, et (2) Gestion des dangers et des risques de catastrophes (établies en 2011) et (3) Forêts de protection (créé en 2019). Les feuilles de route stratégiques de ces sous-groupes de travail ont été publiées au printemps 2020.

Ces activités sont menées en coopération avec d’autres groupes de travail internationaux travaillant sur la gestion des risques naturels et l’adaptation au changement climatique, notamment la Plateforme PLANALP de la Convention alpine et le Groupe d’Action 8 de la Stratégie de l’UE pour la Région Alpine (SUERA/EUSALP).

 1. Forêts et eau

2.  Gestion des dangers et des risques de catastrophes

3.  Forêts de protection

  • Strategy paper (April 24th 2020)
  • Thèmes principaux :
    • Impacts du changement climatique et gouvernance de l’adaptation dans les forêts protectrices.
    • Risques liés au climat pour les forêts protectrices, notamment les incendies de forêt, les tempêtes, la sécheresse et les scolytes – ainsi que d’autres risques tels que les avalanches, les mouvements de masse, le verglas, la perte d’humus et l’érosion des sols.
    • Gestion et politique des incendies de forêt en montagne et des risques connexes.
    • Les services écosystémiques des forêts de montagne, leur importance sociale et les services de soutien en tant que contribution à l’atténuation du changement climatique.
    • Synergies et conflits concernant la fonction de protection par rapport à d’autres questions politiques telles que la planification du développement et l’utilisation des terres, la conservation de la nature, l’économie forestière, la chasse, le tourisme et l’utilisation récréative.
    • Travaux sur la gouvernance des forêts multifonctionnelles.
    • Questions politiques liées à l’interconnexion de l’aménagement du territoire, de l’urbanisation, du développement socio-économique et de la propriété forestière.
    • Transfert de connaissances théoriques et pratiques en matière de gestion et d’entretien des forêts protectrices : formation, programmes d’enseignement universitaire.
    • Sensibilisation du public au rôle des fonctions de protection des forêts et aux activités de gestion correspondantes.
  • Résultats :
    • Publications de référence et programmes de formation.
    • Développement de réseaux transnationaux concernant l’enseignement et la recherche universitaires en matière de gestion des forêts de montagne/de protection.
    • Identification et coordination d’initiatives et d’activités de recherche conjointes et de projets de réseau connexes.
    • Servir de centre de connaissances et de passerelle d’accès à l’information.
    • Échange et transfert de processus de gouvernance et de bonnes pratiques, conduisant à des conseils politiques et à l’organisation de consultations d’experts sur les forêts de protection et les services écosystémiques, ainsi que sur de nouveaux défis tels que les incendies de forêt en montagne.
    • Échange et développement de plans de gestion, de normes et de meilleures pratiques en matière de forêts protectrices, notamment pour le gibier et la chasse.
    • Mise en place d’un réseau politique international pour la question des fonctions de protection des forêts.

Pour en savoir plus

Working Party on the Management of Mountain Watersheds (FAO-EFC-WPMMW)