JOURNEE D’ETUDE : Communiquer autrement les connaissances sur le changement climatique

Dans le cadre du projet Interreg Alcotra ARTACLIM, une journée d’échanges a été organisée, le 7 février 2020, pour réfléchir à la façon de communiquer les connaissances sur le changement climatique. Depuis 30 ans, les scientifiques alertent la société sur le climat. On note pourtant une réaction faible de la société face à ces messages. Une des pistes à explorer, parmi les nombreuses pouvant expliquer ce manque de réactivité, se trouve dans la façon dont les résultats issus de la recherche sont communiqués à la société. Complexes, faisant appel à des connaissances difficilement accessibles pour l’ensemble des citoyens, angoissants : comment favoriser leur appropriation ?
Afin de questionner cela, la journée visait à mêler témoignages de scientifiques, d’acteurs socio-économiques et d’artistes afin de partager des idées originales et enthousiasmantes.

L’ensemble des présentations est disponible

Dont la présentation de Samuel Morin, membre du CST du PARN en introduction de la journée

Site de la plateforme Ouranos AURA

Programme

Introduction :
▸ Samuel Morin (chercheur au CNRM/CEN – Météo-France et CNRS – auteur du rapport spécial GIEC Océan & Cryosphère): Introduction & Témoignage
▸ Mikael Chambru (Maître de Conférence, GRESEC / UGA) :  » Communiquer sur le changement climatique : une expertise entre science, politique et société  »
▸ Loïc Giaccone (journaliste) :  » La couverture médiatique du changement climatique, le cas des régions de montagne  »

Développer d’autres supports / média :
▸ Vincent Martin (accompagnateur de montagne, Alpes Ecotourisme) : « Sensibiliser au réchauffement climatique lors d’une itinérance en montagne : le projet Ecotraversée de Belledonne  »
▸ Philippe Psaïla (journaliste, Synops Editions) :  » Vidéos pédagogiques sur le changement climatique en montagne développées dans le cadre du projet Artaclim  »
▸ Antoine Pin (Association POW) :  » Climate lines : rencontres filmées entre chercheurs et sportifs  »
▸ Mikaël Chambru (Maitre de conférence, GRESEC / UGA) :  » Enquêter autour du problème climatique en territoire de montagne : sciences, médiations et médias  »

Collaboration art / science :
▸ Heiko Buchholz (Collectif Un Euro ne fait pas le printemps) :  » Projet Sur une coquille de Noix, résidence à l’Institut des Géosciences pour l’Environnement  »
▸ Sandra Chamaret (enseignante HEAR/graphiste Grand Ensemble) :  » Résidence Voir+Changer le climat : dialogue entre des étudiantes en design graphique et des chercheurs grenoblois  »
▸ Charlotte Da Cunha (Maitresse de conférences, CEARC / UVSQ) :  » Partenariat avec Maria Cardon, designer, autour d’un processus de co-construction art et science dans la Péninsule du Rhuys (Morbihan)  »
▸ Etienne Maury (photographe documentaire indépendant) : « Le projet photographique « Anthropocène Alpin »

Conclusions :
▸ Stéphane Labranche (sociologue du climat indépendant, Chercheur associé Pacte-IEP Grenoble – Contributeur au IPCC AR5 et AR6 (2020) GIEC) :  » Retours sur la journée et questionnements sur l’adéquation des connaissances produites au regard des besoins pour l’adaptation  »