Réf. Compagnon & Marie 2006 - R: RTM

Référence bibliographique complète
ONF-Service RTM Hautes-Alpes et Alpes Maritimes. Instabilité gravitaire liée à la fonte du pergélisol dans les Alpes du sud : Cas du glacier rocheux du Bérard (Alpes de Haute - Provence). COMPAGNON F. & MARIE R., 2006. Rapport non publié, 5 p.

Mots-clés
Fonte du pergélisol, déformation et rupture du glacier rocheux.

Organismes / Contact
Partenaires
RTM Alpes-de-Haute-Provence 7, rue Monseigneur Meirieu, 04000 Digne-les-Bains
Tél : 04 92 32 62 00 ; Fax : 04 92 32 62 01 ; rtm.digne@onf.fr
RTM Hautes-Alpes 5, rue des Silos - BP 96, 05003 Gap cedex
Tél : 04 92 53 61 12 ; Fax : 04 92 53 19 87 ; rtm.gap@onf.fr
 

Principaux rapports scientifiques sur lesquels s'est appuyé le rapport
 

(1) - Paramètre(s) atmosphérique(s) modifié(s)
(2) - Elément(s) du milieu impacté(s)
(3) - Type(s) d'aléa impacté(s)
(3) - Sous-type(s) d'aléa
  Glacier rocheux permafrost Mouvement de terrain  

Pays / Zone
Massif / Secteur
Site(s) d'étude
Exposition
Altitude
Période(s) d'observation
France Alpes de Haute-Provence Glacier rocheux du Bérard   Le glacier culmine à 2926m  

(1) - Modifications des paramètres atmosphériques
Reconstitutions  
Observations
 
Modélisations
 
Hypothèses
 

Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
 

(2) - Effets du changement climatique sur le milieu naturel
Reconstitutions
 
Observations
Dans les Alpes méridionales, là où le permafrost ne fait que quelques mètres d’épaisseur, son processus de disparition s’est enclenché très rapidement, peut-être en réaction aux récents pics de chaleur enregistré ces derniers étés bien qu’aucune mesure ne permette d’être affirmatif sur ce point. L'article fait état de l'amortissement des variations climatiques par la couverture neigeuse, la végétation et les matières organiques et du décalage entre ces variations climatiques et les changements dans le pergélisol -ces infos semblent être puisées dans des articles générax sur les pergélisols.

La fonte du glacier rocheux du Bérard a brutalement accélérée à la fin de l'été 2006.
Modélisations
 
Hypothèses
 

Sensibilité du milieu à des paramètres climatiques
Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
   

(3) - Effets du changement climatique sur l'aléa
Reconstitutions
 
Observations
 
Modélisations
 
Hypothèses
Les fortes chaleurs de l'été 2006, couplées aux averses orageuses et à la forte insolation semblent avoir provoqué une rupture du glacier a environ 2750 d'altitude. Une grande quantité de matériaux est encore mobilisable et il est possible que cette autre partie du glacier rocheux s'effondre.

Il est difficile de déterminer avec certitude le facteur déclencheur de la chute du glacier rocheux. La fonte du permafrost lié au réchauffement climatique, la réactivation du glissement suite aux circulations d'eau dans le glacier rocheux sont difficile à dissocier et donc le lien avec les changements globaux est difficile à prouver.

Paramètre de l'aléa
Sensibilité du paramètres de l'aléa à des paramètres climatiques
Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
 
 

(4) - Remarques générales
 

(5) - Préconisations et recomandations
Destinataires et portée du rapport Services ONF / RTM
Types de recommandations et / ou préconisations Les sols présentant un potentiel d'instabilité à l'occasion du dégel doivent être identifiés, cartographiés et décrits dans l'espace et dans le temps.