Réf. Rouiller 2006 - P

Référence bibliographique complète
RISKYDROGEO (24-26 octobre 2006, Aost). Situation d’évacuation suite à la crue du torrent Durnand (juillet 2006) - La lave torrentielle du Durnand (25 juillet 2006) : une conséquence directe de la fonte du permafrost. ROUILER J.-D. Actes de la conférence finale internationale, p. 42-45.

Mots-clés
Risque torrentiel, réchauffement climatique, fonte du permafrost.

Organismes / Contact
Canton du Valais
(Conférence finale internationale du projet Interreg III A (n°179) RiskYdrogéo. Actes de la conférence en ligne sur le site du PGRN)

(1) - Paramètre(s) atmosphérique(s) modifié(s)
(2) - Elément(s) du milieu impacté(s)
(3) - Type(s) d'aléa impacté(s)
(3) - Sous-type(s) d'aléa
  Pergélisol Crues torrentielles Laves torrentielles

Pays / Zone
Massif / Secteur
Site(s) d'étude
Exposition
Altitude
Période(s) d'observation
Suisse Valais Torrent du Durnand   2400-2500m (zone de départ) et 400-500m (zone de dépôt) Juillet 2006

(1) - Modifications des paramètres atmosphériques
Reconstitutions
 
Observations
Modélisations
Hypothèses
 

Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
 

(2) - Effets du changement climatique sur le milieu naturel
Reconstitutions
 
Observations
La fonte du pergélisol a été observée dans la zone de départ du torrent du Durnand suite à la lave torrentielle de juillet 2006. Un zéro degré diurne au-dessus de 4200 m pendant pratiquement tout le mois de juillet a activé la fonte de la tranche supérieure (3-4 m) du glacier rocheux. Sous l’effet de la chaleur cumulée, la tranche supérieure du glacier rocheux se trouvait fin juillet dans une phase d’équilibre instable par le seul fait de sa fonte et de celle des névés.
Modélisations
 
Hypothèses
 

Sensibilité du milieu à des paramètres climatiques
Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)

 

(3) - Effets du changement climatique sur l'aléa
Reconstitutions
 
Observations
Le 25 juillet 2006 à 19h30, les matériaux transportés par le Durnand produisent une embâcle (35 000 m3 de matériau) sur la Dranse.

Processus de mobilisation de la lave torrentielle :
- un zéro degré diurne au-dessus de 4200 m pendant pratiquement tout le mois de juillet qui a activé la fonte de la tranche supérieure (3-4 m) du glacier rocheux,
- l’apport d’eau météorique des névés sommitaux qui a aidé à la solifluer en vue de leur mobilisation par un événement pluvio-orageux.
Sous l’effet de la chaleur cumulée, la tranche supérieure du glacier rocheux se trouvait fin juillet dans une phase d’équilibre instable par le seul fait de sa fonte et de celle des névés. Quant aux précipitations qui ont déclenché la lave torrentielle, elles ont été estimées à quelque 80 mm.

Sans la fonte de ce pergélisol la lave torrentielle n’aurait pas été aussi chargée. En effet, le glacier rocheux a fourni une part non négligeable des blocs transportés ; de plus, tout laisse à penser que la fraction fine du matériau (protégée par la cuvette du délavage de pente dû à l’écoulement saisonnier de l’eau météorique) a grandement contribué au « portage » de ceux-ci mais a aussi participé très activement à l’érosion du lit du torrent.
Modélisations
 
Hypothèses
Si le réchauffement climatique annoncé devait se confirmer au cours de ce siècle, il devrait y avoir une recrudescence de ce type d’événement dans l’arc alpin.

Paramètres de l'aléa
Sensibilité du paramètre de l'aléa à des paramètres climatiques et du milieu
Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
Intensité de la lave torrentielle
Température (fonte du glacier rocheux : disponibilité en matériaux) et précipitations
Observations de terrain.
La zone de départ est située entre 2400 et 2500 m, directement au pied des crêtes de gneiss, dans une cuvette occupée par des glaciers rocheux qui fournissent une grande quantité de débris et notamment la partie fine du matériau, indispensable pour assurer le transport des gros blocs et abraser le lit du torrent.

(4) - Remarques générales
 

(5) - Préconisations et recomandations