Réf. Hubert 2007 - P

Référence bibliographique complète
2ème COLLOQUE INTERNATIONAL EAU & ENVIRONNEMENT (30-31 Janvier 2007, Blida). Hydrologie, variabilité et changements. HUBERT P. 5p.

Mots-clés
Changement climatique, crues, observation, modélisation, incertitudes.

Organismes / Contact
UMR sisyphe, Centre de Géosciences, Ecole des Mines de Paris. Pierre.Hubert@ensmp.fr

(1) - Paramètre(s) atmosphérique(s) modifié(s)
(2) - Elément(s) du milieu impacté(s)
(3) - Type(s) d'aléa impacté(s)
(3) - Sous-type(s) d'aléa
Précipitations   Crues  

Pays / Zone
Massif / Secteur
Site(s) d'étude
Exposition
Altitude
Période(s) d'observation
Monde/Europe          

(1) - Modifications des paramètres atmosphériques
Reconstitutions
 
Observations
 
Modélisations
En dépit de résultats parfois contradictoires à l'échelle régionale sur le sens de l'évolution des précipitations par exemple, tous les modèles insistent sur une probable intensification du cycle hydrologique (IPCC, 2001 ; Leblois & Margat, 2000).
Hypothèses
 

Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
 

(2) - Effets du changement climatique sur le milieu naturel
Reconstitutions
 
Observations
 
Modélisations
Hypothèses
 

Sensibilité du milieu à des paramètres climatiques
Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)

 

(3) - Effets du changement climatique sur l'aléa
Reconstitutions
 
Observations
Si certains auteurs annoncent une augmentation des débits moyens au cours du XXe siècle (Labat et al, 2004), de nombreuses études récentes consacrées à l'étude de séries instrumentales et historiques disponibles à l'échelle planétaire (Kundzewicz, 2004 ; Svensson et al., 2004 ; Svensson et al., 2006) ou régionale, en Europe centrale (Mudelsee et al., 2003) ou en France (Lang et al., 2002 ; Renard, 2006) n'ont relevé aucune tendance significative en ce qui concerne les crues et particulièrement les plus extrêmes d'entre elles et ceci même pour les très longues séries, en dépit de fluctuations climatiques avérées (Petit âge glaciaire marqué par un refroidissement du XVe au XIXe siècle).
Modélisations
En dépit de résultats parfois contradictoires à l'échelle régionale sur le sens de l'évolution des précipitations par exemple, tous les modèles insistent sur une probable intensification du cycle hydrologique (IPCC, 2001 ; Leblois & Margat, 2000), qui se traduirait par des crues plus accentuées en hiver et des étiages plus marqués en été.
Hypothèses
 

Paramètres de l'aléa
Sensibilité du paramètre de l'aléa à des paramètres climatiques
Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
Intensité et fréquence des crues
Evolution des précipitations
 

(4) - Remarques générales
Il faut noter que la variabilité ou le changement climatique n'est pas la seule cause possible de la variabilité ou du changement des régimes hydrologiques. L'aménagement des rivières (barrages) et les prélèvements (en particulier les prélèvements agricoles) les affectent lourdement et certaines transformations des bassins versants touchant à la nature de l'occupation des sols (urbanisation, déforestation, ) provoquent elles aussi des effets qui peuvent se révéler significatifs et rendent plus difficile encore l'expression de diagnostics de changement.

Les modèles de circulation générale présentent des biais dans leur simulation du climat actuel. Ils surestiment significativement les précipitations actuelles non estivales dans une proportion qui peut dépasser 50 %. Bien que les modèles ne reproduisent pas en général le niveau des précipitations actuelles (le premier ordre ), on admet que les perturbations entre les simulations du climat actuel et celles du climat modifié (le second ordre ) sont correctement reproduites, à une homothétie près.

(5) - Préconisations et recomandations
Pour formuler des diagnostics de changements il est tout d'abord indispensable de mieux cerner, à travers l'étude de séries instrumentales et historiques aussi nombreuses que possible, la véritable nature de la variabilité naturelle des diverses facettes du climat qui ne se réduit certainement pas à une simple stationnarité ou à une évolution tendancielle (Cohn & Lins, 2005). Les exercices de modélisation du climat, et plus encore des régimes hydrologiques, sont bien évidemment indispensables pour baliser le champ du possible et éclairer la prise de décisions, mais les nombreuses incertitudes, difficilement quantifiables, qui leurs sont attachés limitent encore leur capacité prévisionnelle et leur résultats doivent être considérés avec beaucoup de circonspection et de modestie.

Références citées :

Cohn T.A. & Lins H.F. (2005) Nature's style : Naturally trendy, Geophysical research Letters, 32L, 23402, doi:10.1029/2005GL024476

IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Chage) (2001) Climate Change 2001: Impacts, Adaptation, and Vulnerability, Contribution of the Working Group II to the Third Assessment, Cambridge University Press, 1032 p.

Kundzewicz Z.W. (2004) Detection of change in World-Wide Hydrological Time Series of Maximum Annual Flow, World Climate Programme UNESCO-WMO, Geneva, Report WMO/TD-No. 1239.

Labat D., Goddéris Y., Probst J.L. et Guyot J.L. (2004) Evidence for global runoff increase related to climate warming, Advances in Water Resources, 27, 631-642.

Lang M., Naulet R., Recking A., Coeur D. & Gigon C. (2002) Etude de cas : l'analyse des pluies et crues extrêmes observées depuis 200 ans dans un bassin cévenol, l'Ardèche, La Houille Blanche, 6/7.

Leblois E. et Margat J. (2000) Effets possibles sur les écoulements superficiels et souterrains, Impacts potentials du changement climatique en France au XXIe siècle, seconde édition, Mission Interministérielle de l'Effet de Serre.

Mudelsee M., Börngen M., Tetzlaff G. & Grünewald U. (2003) No upwards trends in the occurrence of extreme floods in central Europe, Nature, 425, 166-169.

Renard B. (2006) Détection et prise en compte d'éventuels impacts du changement climatique sur les extrêmes hydrologiques en France, Thèse de doctorat de l'INP Grenoble, 361 p.

Svensson C., Hannaford J., Kundzewicz Z.W. & Marsh T.J. (2006) Trends in river floods : why is there no clear signal in observations ?, Frontiers in Flood Research, IAHS Publ. 305, Tchiguirinskaïa I., Ni Ni Thien K. & Hubert P. eds, 1-18. - [Fiche biblio]

Svensson C., Kundzewicz Z.W. & Maurer T. (2004) trends in Flood and Low Flows Hydrological Time Series, World Climate Programme UNESCO-WMO, Geneva, Report WMO/TD-No. 1241.