Réf. Reynaud & Vincent 2002 - A

Référence bibliographique complète
REYNAUD L., VINCENT C. Histoire des fluctuations des glaciers en remontant le Petit Age de Glace. La Houille Blanche, 2002, Vol. 8, 4 p.

Mots-clés
Petit Age de Glace, fluctuations glaciaires, extension spatiale, temperatures, faits historiques.

Organismes / Contact
Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l'Environnement, CNRS, Saint Martin d'Hères, France. vincent@lgge.obs.ujf-grenoble.fr

(1) - Paramètre(s) atmosphérique(s) modifié(s)
(2) - Elément(s) du milieu impacté(s)
(3) - Type(s) d'aléa impacté(s)
(3) - Sous-type(s) d'aléa
Temperature Glaciers    

Pays / Zone
Massif / Secteur
Site(s) d'étude
Exposition
Altitude
Période(s) d'observation
Europe/Monde Alpes        

(1) - Modifications des paramètres atmosphériques
Reconstitutions
Leroy Ladurie (1967), dans son analyse des faits historiques recensés, propose deux autres Petits Ages de Glace (PAG) : un premier vers 900 AD et un second vers 1250-1300, bref mais intense, c’est-à-dire un Moyen Age plus chaud mais coupé en deux par un PAG vers 1300. Cela donnerait aux PAG successifs une possibilité de répétition plus élevée. Alors que pour d’autres, comme Broecker (2001), les reconstitutions de températures à partir de celles mesurées dans les forages profonds du Groenland et l’existence d’événements historiques justifient une large extension du PAG de 1300 à 1860.

Le PAG apparaît bien comme un événement climatique s’exerçant sur la quasi totalité de la planète (Antarctique mise à part selon Broecker, 2001), d’une ampleur qui va bien au-delà des différences mineures qui, sur quelques décennies, peuvent placer deux massifs glaciaires en opposition, comme actuellement les Alpes et la Scandinavie (Six, 2000).

Quant à l’intensité de la modification du climat, évaluée en terme de température, elle serait d’un ordre de grandeur voisine d’un demi degré uniquement, ce qui rend sa détection délicate par les moyens classiques d’observation des variations du milieu naturel ou d’un effet difficilement quantifiable dans les changements de conditions de vie à basse altitude.
Observations
Modélisations
 
Hypothèses
 

Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
 

(2) - Effets du changement climatique sur le milieu naturel
Reconstitutions
En ce qui concerne la fin du PAG, souvent proposée vers 1860, il est préférable de choisir l’extension maximale de la majorité des grands appareils glaciaires vers 1820, qui semble avoir été aussi le maxi maximorum, comme le signale Lliboutry (1965). Il y eut bien une crue en 1860, mais elle s’apparenta plutôt à une de ces réavancées mineures qui ont émaillé l’histoire moderne des fluctuations des glaciers alpins comme en 1890, 1920, et finalement en 1980, autour d’une décroissance régulière depuis 1820.

Ainsi, au vu des différentes séries de variations de longueur et aux relations historiques disponibles sur les Alpes, il apparaît qu’on peut proposer un PAG s’étendant entre 1600 et 1820. Dans le détail, ces deux siècles ont été caractérisés par des phases d’avancée et de recul, avec un étiage marqué vers 1760. Finalement, le PAG s’est terminé récemment et la diminution actuelle des glaciers est probablement due en partie à un retour à des conditions climatiques plus moyennes sur l’Holocène, comme celles qui régnaient vraisemblablement avant les années 1600.
Observations
 
Modélisations
 
Hypothèses
 

Sensibilité du milieu à des paramètres climatiques
Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
   

(3) - Effets du changement climatique sur l'aléa
Reconstitutions
 
Observations
 
Modélisations
 
Hypothèses
 

Paramètre de l'aléa
Sensibilité du paramètres de l'aléa à des paramètres climatiques
Informations complémentaires (données utilisées, méthode, scénarios, etc.)
 
 

(4) - Remarques générales
 

(5) - Syntèses et préconisations
 

Références citées :

BROECKER W.S (2001) - Was the Medieval Warm Period Global ? Science, 291, 1497-99 et sa traduction : La fonte des glaces au Moyen Age, La Recherche, 343, 34-38.

LEROY LADURIE E. (1967) - Le climat depuis l'an Mil, Flammarion, Paris, 376 p.

LLIBOUTRY L. (1965) - Traité de Glaciologie, Tome II, Masson, Paris, 570 p.

RÖTHLISBERGER F. (1986) - 10 000 Jahre Gletschergeschichte der Erde, Sauerländer, Aarau, 416 p.

SIX D. (2000) - Analyse statistique des distributions spatiales et temporelles des séries de bilans de masse des glaciers et des calottes polaires de l'hémisphère nord. Thèse de l'Université Joseph Fourier, Grenoble I, décembre 2000, 302 p.