Réf. Lang 2007 - C1

Date
Titre
Auteur(s)
28/04/2007
Variabilité climatique et cours d'eau
Michel Lang

Mots-clés
Tests statistiques, pics de crue nivale, saisonnalité.

Organisme(s) / Contact(s)
Cemagref Lyon 3, bis quai Chauveau, 69336 Lyon cedex 09 ; Tel. : (+33)4 72 20 87 87 ; Fax : (+33)4 78 47 78 75.

Références des études sur lesquelles porte le commentaire
RENARD B. Détection et prise en comppte d'éventuels impacts du changement climatique sur les extrêmes hydrologiques en France. 2006. Thèse de Doctorat, INPG, Cemagref, 364 p.
VINCENT, C. Influence of climate change over the 20th century on four french glacier mass balances. Journal of Geophysical Research, 2002, vol 107. - [Fiche biblio] - [Etude en ligne]

(1) - Paramètre(s) atmosphérique(s) modifié(s)
(2) - Elément(s) du milieu impacté(s)
(3) - Type(s) d'aléa impacté(s)
(3) - Sous-type(s) d'aléa
Températures Régime de rivières Crues Crues nivales et étiages

Pays / Zone
Massif / Secteur
Site(s) d'étude
Exposition
Altitude
Période d'observation
France Alpes        

Commentaire
Une analyse statistique sur 200 longues séries hydrométriques a été réalisée dans le cadre d’un projet national PNRH et de la thèse de B. Renard (2006). 13 stations hydrométriques ont été étudiées sur le secteur des Alpes françaises.

Sur les Alpes du Nord, les changements détectés concernent les crues nivales et les étiages. L’onde de fonte devient plus précoce, et le pic de fonte diminue. Les étiages sont moins sévères, avec une augmentation significative des minima annuels journaliers et une diminution significative du déficit de volume. La durée des étiages semble décroître, mais pas de manière significative.

Sur les Alpes du Sud, la sévérité des étiages diminue également, par contre l’onde de fonte nivale ne présente pas de changement cohérent sur les cinq stations testées. Trois stations à régime glaciaire présentent une diminution du débit de base au pic de fonte, et une augmentation assez nette du module total de la saison nivale. Ce dernier résultat est cohérent avec la récession des glaciers dans les Alpes françaises (Vincent, 2002).

Des tests complémentaires à partir du modèle de simulation MORDOR ont permis de mettre en évidence un lien entre l’augmentation des températures et une modification de la saisonnalité des écoulements liés à la fonte.