Pôle Alpin Risques Naturels (PARN) Alpes–Climat–Risques Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes (2007-2014)
FR
EN
 

Actualités, agenda et lettre d'information

 

Mise à jour : Octobre 2017

 

Actualités 2017



Novembre 2017

Actualité du réseau

Le 5ème cahier thématique du Groupe régional d’experts sur le climat en Provence-Alpes-Côte d’Azur (GREC-PACA), animé par AIR Climat, est disponible. Cette nouvelle publication aborde les effets du changement climatique sur la ressource en eau à l’échelle régionale et locale.

Pour télécharger le cahier

 


Octobre 2017

Actualité du réseau



Le 17 octobre dernier s'est tenue une journée d'échange organisée par la plateforme Ouranos Aura du GIS Envirhônalp dont le thème était les données satellitaires et leurs usages en montagne.


Programme de la journée

 


Octobre 2017

Actualité du réseau

Le 14 et 15 octobre derniers le PARN a participé à la rentrée de la Maison de la météorologie et du climat des Orres (MMCO).


Au programme :

  • matinée d’échanges avec les acteurs alpins : nouvelles missions de la MMCO, partenariats, collecte des besoins…
  • lancement du groupe de travail thématique (GTT) « montagne » du GREC-PACA et mobilisation des acteurs alpins pour produire un cahier « montagne » sur le même modèle que les précédentes publications (mer et littoral, ressources en eau, agriculture et forêt, ville et climat…)
  • 4ème colloque Air et développement durable et climat (ADDC) portant les outils numériques et les sciences participatives.


Site de la rencontre

 



 

Octobre 2017

Actualité du réseau


A réécouter sur France Bleu, l'émission Passion Montagne avec Eric Larose, géophysicien à l'ISTERRE de Grenoble intérrogé sur la recrudescence des éboulements et des glissements de terrain dans les Alpes.

émission

 


Octobre 2017

Actualité du réseau



La 10ème université d'été de Sauvons de Climat, dont le thème était l'adaptation au changement climatique, s'est tenue du 5 au 7 Octobre dernier aux Houches.

Le PARN est intervenu pour pointer l'impacts des évolutions climatiques rapides sur la question du risque.

Site Sauvon le Climat
Programme

 


Septembre 2017

Actualité du réseau

Le magazine Skipass vient de publier un article "Nos montagnes se réchauffent" réalisé à partir de la publication "Comprendre le changement climatique en alpage" (réseau Alpages Sentinelles).

Article

 


Septembre 2017

Actualité du réseau

A l'occasion de la Fête de la Science 2017 dont la thématique est "Pleins feux sur les idées reçues", Irstea Grenoble, avec la collaboration de Météo France, propose un nouveau livret pour faire le point sur les idées reçues sur le changement climatique en montagne "Qu'est-ce qui change ? 38 idées reçues sur le changement climatique en montagne". Ce livret fait suite au premier livret paru en 2013 "Qu'est-ce qu'on risque ? 30 idées reçues sur les risques naturels en montagne" publié également par le centre de Grenoble. 

Livret "Qu'est ce qui change ? 38 idées reçues sur le changement climatique en montagne"

 


Septembre 2017

Résultats de la recherche

L'observatoire savoyard du changement climatique dans les Alpes du Nord vient de publier le bilan climatique de l'été 2017. Il est désormais téléchargeable sur le site de l'observatoire

"L’été 2017 est le 3e le plus chaud depuis 1959 dans les Alpes du Nord, à quasi-égalité avec celui de 2015. L’écart de la température moyenne atteint +3°C par rapport à la normale 1961-1990 (climat passé) et +1.85°C par rapport à la normale 1981-2010 (climat actuel)."

Bilan climatique de l'été 2017

 


Juillet 2017

Résultats de la recherche

L'observatoire savoyard du changement climatique dans les Alpes du Nord vient de publier le bilan climatique du printemps 2017. Il est désormais téléchargeable sur le site de l'observatoire

Bilan climatique du printemps 2017

Il fait aussi le point sur la situation du bilan hydrique en juin et sur les jours de gel de la dernière saison.


Juin 2017

Actualité du réseau

La journée de restitution du projet Extremeoscope organisée par Le Ministère de l'Environnement de l'Énergie et de la Mer (MEEM) s'est tenue le 2 Juin dernier à Paris.

Le projet EXTREMOSCOPE (Interprétation et attribution des événements météorologiques et climatiques extrêmes dans un cadre climatique en France), financé par le Ministère de l'Environnement de l'Energie et de la Mer (MEEM), et réalisé par l'Institut Pierre-Simon Laplace et Météo-France, a permis de développer des méthodes et outils pour déterminer l'influence du changement climatique sur les événements météorologiques extrêmes que nous vivons actuellement. Il a également permis d'illustrer au travers d'une série de cas d'étude comment il était possible de répondre plus précisément qu'auparavant à cette question.

Pour rappel :
Le rapport Extremoscope PNACC (Plan National d’adaptation au changement climatique), est disponible. L’objectif de ce projet était d’accroître les connaissances sur les liens entre l’intensité ou l’occurrence des extrêmes climatiques en France et le changement climatique. Les résultats de ce projet ont vocation à être intégrés dans l’ensemble des services climatiques, existants ou en cours de développement, destinés à communiquer des informations sur le passé, le présent et le futur de ces extrêmes, à un large public incluant les médias et les décideurs. En particulier, le projet vise à développer une approche permettant de déterminer dans quelle mesure un événement météorologique extrême singulier est lié au changement climatique d’origine humaine. On note en particulier l’analyse du mois de décembre 2015, mois de décembre le plus chaud jamais observé en France. Le rapport met en avant l’importance de la part anthropique dans l’occurrence d’un tel phénomène et pointe le fait que, sans influence humaine, une augmentation aussi forte n’aurait pu se produire.


Retour sur la journée de restitution
Le rapport

 


Juin 2017

Résultats de la recherche

L'observatoire savoyard du changement climatique dans les Alpes du Nord vient de publier le bilan de l'enneigement 2016/2017. Il est désormais téléchargeable sur le site de l'observatoire

Rapport de l'enneigement 2016/2017

Retrouvez également le suivi climatique du printemps 2017 à Bourg-Saint-Maurice et ses statistiques étonnantes. Sans oublier la note sur le réchauffement des grands lacs alpins 2016, et les indicateurs des rubriques "Le réchauffement dans les Alpes" et "Suivi des glaciers" actualisés avec 2016.


Mai 2017

Résultats de la recherche

Dans le cadre du projet CRYOLAND, des chercheurs financés par l'UE ont mis au point un processus permettant de recevoir des observations de la couverture de glace et des glaciers à partir d'un réseau de satellites, pour les combiner avec des mesures réalisées à terre et pouvoir par la suite accéder aux données par le biais d'applications en ligne.
Afin de fournir les informations nécessaires à tous ces utilisateurs potentiels, le projet CRYOLAND (GMES service snow and land ice) s'est appuyé sur le programme Copernicus de l'UE. Cette flotte de satellites et de stations terrestres est mise en place pour procéder au suivi de l'atmosphère, des calottes glaciaires, des continents et des océans de la Terre.

résumé du rapport


Mars 2017

Résultats de la recherche

L’organisation météorologique mondiale (OMM) a publié comme chaque année en mars 2017 la synthèse des données pertinentes pour l’évolution du climat mondial.

Ce rapport met en évidence le côté remarquable de 2016 comme année record au niveau des températures : 1.1°C de plus que pendant la période préindustrielle et 0.06°C de plus que le record établi en 2015.

« It was the warmest year on record for both land areas and oceans and for both the northern and southern hemispheres.”
(2016) a été l’année la plus chaude jamais enregistrée, à la fois pour les continents et les oceans, tant pour l’émisphère nord que pour l’émisphère sud.

« The five- and ten-year mean temperatures also reached their highest values on record, with 2012–2016 and 2007–2016 respectively being 0.65 °C and 0.57 °C above the 1961–1990 average (0.34 °C and 0.26 °C respectively above the 1981–2010 average).”
Les moyennes sur 5 et 10 ans ont également atteintes leur valeur les plus élevées, avec les moyennes sur 2012-2016 et 2007-2016 respectivement 0.65°C et 0.57°C au-dessus de la moyenne 1961-1990 (respectivement 0.34°C et 0.26°C au-dessus de la moyenne 1981-2010).

« This latest report confirms that 2016 was the warmest year on record: a remarkable 1.1 °C above the pre-industrial period, which is 0.06 °C above the previous record set in 2015. This increase in global temperature is consistent with other changes in the climate system. Globally averaged sea-surface temperatures were also the warmest on record; global sea levels continued to rise; and Arctic sea-ice extent was well below average for most of the year.”

Rapport complet
Article du Monde sur le rapport


Mars 2017

Manifestation scientifique

Les Journées « Glaciologie – Nivologie – Hydrologie de Montagne » de la Société Hydrotechnique de France (SHF) de sont tenues les 22-23 mars 2016, à Grenoble.

Programme et résumés en ligne


Janvier 2017

Actualités du réseau

L’agence européenne pour l’environnement a publié, début 2017, un rapport intitulé "Climate change, impacts and vulnerability in Europe in 2016".
« Les régions européennes sont confrontées à une augmentation du niveau de la mer et des phénomènes météorologiques plus extrêmes, tels que des vagues de chaleur, des inondations, des sécheresses et des tempêtes plus fréquentes et plus intenses, en raison du changement climatique, selon un rapport de l’Agence européenne pour l'environnement publié aujourd’hui. Ce rapport évalue les dernières tendances et prévisions relatives au changement climatique, et leurs incidences dans l’ensemble de l’Europe. Il constate que des stratégies, politiques et mesures d’adaptation améliorées et plus flexibles seront fondamentales pour atténuer ces impacts. »

› Consulter le rapport




Europe

Alpine Space ClimChAlp ONERC
ONERC
Rhône-Alpes PARN

Portail Alpes-Climat-Risques   |   PARN 2007–2017   |  
Mentions légales